Le Yaoi - Une nouvelle mode manga ?


(system) #1

Le Yaoi (relation amoureuses softs ou violentes entre garçons) est à la mode chez les éditeurs, en ce moment en France.

Tonkam qui a lancé les 1er yaoi, il y a queques années, s’y remet doucement tout comme les éditions H et Black Bones (éditeur de Yaoi en dvd) tandis que Taifu Comics semble miser gros sur le public de Yaoi (principalement des filles mais je pense que certains garçons doivent aimer…) tellement Taifu Comics nous innonde le marché français avec de nombreux titres.

Le yaoi semble être à la mode mais comme dans tout style de manga, parmis ses séries se trouvent des bonnes (même des excellentes) comme des nulles bien que je n’ en lise aucun (je ne suis pas un expert comme Sherryn qui aime ce style de lecture).

Pour sortir pleins de séries yaoi alors qu’avant ce style était boudés par les éditeurs (comme le yuri qui ne sort pas beaucoup sauf quelques titres chez Asuka).


(Sherryn) #2

Si jamais maintenant que j’y pense, l’article de Mimi Yuy sur le sujet est relativement complet, il éclairera sans doute bien des lanternes.
mimimuffins.com/initiation.html
Et vous choisissez l’onglet Le Yaoi à gauche, c’est un texte en plusieurs paragraphes, à savoir :
Le yaoi, c’est quoi ?
Le yaoi, pourquoi ?
Le yaoi, pour qui ?
Le yaoi, littérature gay ?
Le yaoi, effet de mode ?
Le yaoi, où en trouver ?

C’est un très bon article relativement bien développé. Marrant quand on y pense, j’ai découvert cet article y a bien quelques années et à cette époque on pointait déjà du doigt “l’effet de mode” XD


(Black Morgana) #3

Je ne suis pas une experte en Yaoi, ça doit faire 2-3 ans que j’en lis et si je ne me trompe je n’en trouvais pas sur Bordeaux jusqu’à l’année dernière et à Madrid je n’avais trouvé que Yellow (le 1er Yaoi que j’ai lu). Après soit je les faisais venir des USA par une boutique de mangas (je le fais toujours), soit je lisais sur le net (et oui, pour ça je lisais du piraté, euh j’en lis toujours d’ailleurs :blush: ).
C’est clair que dans le Yaoi y’a de tout, de belles merdes mais aussi de très bons, et un genre que je ne supporte pas : les mineurs qui se font « agresser » mais ça c’est peut-être un autre sujet…

Après, que certaines femmes fantasment sur des relations sexuelles entre 2 hommes, peut-être…. Le comparer avec le fait que les hommes fantasment sur des femmes ayant des relations sexuelles entre elles, pas sûr… Les mecs, une petite question : vous fantasmez avec ça mais avec des femmes réelles, pas en manga non ? :unamused:
Pour ma part je n’aime ça vraiment que dans les mangas, alors en disant ça je ne veux pas dire que je suis homophobe, mais juste que ça ne me fait ni chaud ni froid en dehors de ça. Je me rappelle avoir vu un court métrage il y a quelques années de ça où il y avait une relation gay, ça n’a pas réveillé en moi les mêmes sentiments que la fiction. Trop réaliste sûrement :mrgreen:

Pour l’effet de mode, comme le dit l’article qu’a mis Sherryn, ce genre existe depuis les années 70, que se soit juste une mode en France…et bien, je ne saurais dire. Personnellement je ne m’en lasse pas pour l’instant et je ne sais pas si je m’en lasserai un jour. Après, que les jeunes filles (je m’exclue là :unamused: ) se vantent de lire du Yaoi…vraiment ?? Tout est possible aujourd’hui, je ne sais pas trop où ça en est en France et encore moins à cet âge. :mrgreen:
En tout cas je ne me vanterai jamais de lire du Yaoi, j’imagine la tête de mon entourage si je leur disais ça: :open_mouth: :open_mouth: :open_mouth: , autant la famille que les amies. Sincèrement je préfère que ça ne se sache pas (ne vous servez pas de ça pour me faire du chantage :laughing: ). Déjà qu’on m’a dit que j’avais beaucoup de mangas (là j’ai rigolé), que qu’est-ce que j’allais faire avec tout ça, qu’est ce que ça apportait de collectionner des livres que tu lis 1 à 3 fois tout au plus….Ah, et quand j’ai dit que j’avais rien en mangas en comparaison de ceux qui en avaient 3-4.000, ben on m’a dit qu’à ce niveau c’était du fétichisme. :open_mouth:
Tout ça pour dire que je m’imagine mal dire ouvertement que je lis du Yaoi. Ça reste un genre pas tellement accepté, même dans le milieu il me semble… (on dirait que je parle de la mafia là 8) )

[size=85]Pour finir, désolée pour le pavé… j’espère aussi que mes tournures de phrase ne sont pas trop « à l’espagnol » et que je n’ai pas fait trop de fautes d’ortographe. Sinon, vous saurez bien me pardonner… :wink:[/size]


(Sherryn) #4

Au Japon y a quand même pas mal de manga spécifiquement yuri.
En France aussi, une petite recherche google (“hentaï forum”, par exemple) permet rapidement de trouver les sites spécialisés dans le rassemblement d’images hentaï et yuri (et y en a une tonne sur toutes les séries qu’on veut, promis XD).
En France DVD licencié, je pense qu’on peut facilement mettre la main sur Bible Black les Origines, qui montre du hentaï yuri très détaillé. Même dans le Bible Black de base, il y a des femmes qui couchent ensemble, généralement il leur pousse des queues par un mystérieux artifices démoniaque…
Et si j’en crois les BD que lisais mon frangin il y a quelques années (je devrais pas le dire :laughing: ) c’est très loin de se réduire au manga… :laughing: :laughing:


(Black Morgana) #5

[quote=“Sherryn”] Même dans le Bible Black de base, il y a des femmes qui couchent ensemble, généralement il leur pousse des queues par un mystérieux artifices démoniaque
Et si j’en crois les BD que lisais mon frangin il y a quelques années (je devrais pas le dire :laughing: ) c’est très loin de se réduire au manga… :laughing: :laughing:[/quote]

:laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing:
C’est peut-être ce qu’il nous faudrait ça… :laughing: :laughing: :laughing: :blush: Oui bon, l’article était bien au fait. :wink:


(irons) #6

Je ré-ouvre le sujet, et peut être le débat, car personnellement, je ne comprends vraiment pas le concept et encore moins le phénomène de mode…

(Je précise de suite que j’ai jamais lu de Yaoi, et je compte certainement pas en lire, alors si tous mes apriori sont faux, n’hésitez pas à m’en faire part, je reprends le sujet pour m’instruire^^)

Déjà, à voir les couvertures de Yaoi, j’ai du mal à les différencier d’un shojo bien mielleux. J’imagine donc des belles histoires d’amour entre hommes qui pourraient très bien s’apparenter à des histoires d’amours hétérosexuées. Hors, connaissant de nombreux homosexuels, notamment mon meilleur ami, j’ai envie de dire que des mecs restent des mecs, gays ou pas. Et que quand je les entends parler, je fais vraiment office de sainte-ni-touche (Et pourtant je sais faire dans le sonore et le dégueulasse - dixit Marve dans Sin City).
Enfin, bref, tout ça pour dire, quand j’en viens à me poser cette question, est-ce que le yaoi n’est pas à la mode pour se dire que les mecs sont sensibles, romantiques et tout et tout… quitte à les féminiser “légèrement”.

[ATTENTION]
Je ne dis pas que les mecs sont tous des brutes machos, anti-romantismes, anti-sentimentaux… loin de là, mais que c’est quand même l’idée péjorative de beaucoup.
[/ATTENTION]


(Sherryn) #7

Historiquement, le yaoi s’est lentement détaché du shôjo donc effectivement il y a une source commune qui est restée.
Du reste, le yaoi (à destination d’un public féminin) n’est pas à confondre avec le manga gay (à destination d’un public masculin), ce sont deux genres distincts. Notamment par le côté que tu relèves (la différence de langage et d’expressions orales, les oeuvres gays étant généralement plus crues et moins poétiques que les oeuvres yaoi). Cela se retrouve sur d’autres supports aussi, comme le roman (on citera Mercedes Lackey ou Anne Rice pour les femmes, Eric Jourdan ou Nicolas Henri pour les hommes), ce n’est pas l’apanage du manga en particulier.

han… je sais pas si c’est moi mais perso je vois pas trop le rapport…
Le yaoi utilise des termes féminins parce que c’est écrit par des femmes à destination des femmes, c’est tout. Elles ont juste, d’une manière générale, une façon de parler différente et d’autres fantasmes, que les hommes.


(Miawka) #8

Je pense pas vraiment qu’on puisse parler d’effet de mode. Pour moi, c’est juste qu’il y a quelques années, le yaoi était un genre plutôt dangereux pour les éditeurs. Il n’y avait pas vraiment de demandes, on ne savait pas vraiment quel public viser etc… Ce qui aujourd’hui permet d’en sortir autant c’est que la demande est là et que le genre se démocratise de plus en plus.

Après, je suis d’accord sur le fait qu’il y a du tri à faire et que la plupart du temps les couvertures n’aident pas. Mais il faut voir au delà et vraiment tenté l’expérience. Pour exemple, je pensais, avant de lire Love Mode, que cette série n’aurait pas vraiment d’intêret spécial, et pourtant, j’ai eu un véritable coup de coeur pour cette série alors que je ne suis pas du tout yaoi à la base (j’ai compté, avant d’avoir les sp, j’en possèdais trois dans ma bibliothèque: New York New York qui est pour moi THE BEST EVER, et Le Jeu du chat et de la Souris, que j’ai, comme tous les Setona Mizushiro pris sans me poser de question, l’autre étant Pure Love, histoire de ne pas rester idiote et parce que j’aimais bien la couverture).

Je ne pense pas être suffisament bien placée pour dire ce qui plait vraiment dans le yaoi, mais personnellement, je trouve les relations Uke (dominé), seme (dominant) généralement plutôt mignonne. Pour ma part, je préfère un yaoi sans relations sexuelles, je trouve ça bien plus intéressant.

Pour ta question Irons, sur les mecs sensibles, je ne pense pas. Personnellement, je suis bien plus attirée par le seme (le dominant donc, le vrai mec pur et dur) que par le mec sensible. Je pense que le mec sensible est surtout là pour mettre en valeur le dominant qui déchire très souvent les coeurs des lectrices. Après, tu as des yaoi qui présente des relations entre deux dominants (Dog Style par exemple qui est une véritable tuerie).


(irons) #9

Merci à vous 2 pour ces éclaircissements :mrgreen:
Et désolé si j’ai offensé qui que ce soit avec mes apriori ^^


(Nil Sanyas) #10

C’est probablement (mais on aura la réponse que dans 5/10 ans) un genre qui doit plaire “massivement” à une catégorie de personne, qui délaissera le Yaoi plus tard et se tournera vers des oeuvres plus matures, comme pour ceux qui passent du shonen/shojo au seinen/josei.

Je pense quand même que le Yaoi touche plus les jeunes filles de 15-25 ans que les 25-35 ans… (encore que…)


(Sherryn) #11

Comme le dit Mimi Yuy sur son site (mimimuffins, chercher sur google si ça intéresse), il y a plusieurs catégories de lectorats, comme pour tous les genres (Prenons le manga en général, il existe également des gens qui se passionnent pour le manga pour 1 an ou 2 et plus tard ils laissent de côté). Pour le yaoi aussi, ça arrive que des gens fassent une grosse frénésie pendant 1 an, puis passent à autre chose. Globalement, au bout de plus de deux, c’est que la passion sera durable. Dans mon cas, 8 ans déjà.
Du reste, il y a des yaoi parfaitement matures, il suffit de choisir les bons :unamused: Des filles de la catégorie 25-35 qui aiment le yaoi, j’en connais plein, même personnellement dans la vraie vie… Et n’oubliez pas qu’il y a eu une vie avant la France ^^ Une vie qui s’appelait “Etats-Unis”, “Espagne”, “Allemagne”, “Japon” ou encore “Illégalité” ^^

Et ne t’en fais pas Irons, tu n’offenses personnes :wink:


(Nil Sanyas) #12

J’ai dit “massivement”. :mrgreen:

Y’aura forcément des gens qui vont continuer, comme y’a des gens qui joue à Pokemon à 25 ans (tacle au niveau du genou :mrgreen: ).

Et comme y’a des gens qui lisent des shojos/shonens à 39 ans :mrgreen:

Mais là n’est pas la question, je parlais de vente “massive”.

D’ailleurs les Yaoi s’écoulent à combien d’exemplaires ? (cela permettrait de savoir si c’est un effet de mode, notamment si on a les chiffres sur plusieurs années).


(Styara) #13

Bonjour à tous ^^

Je rejoins un peu Mimi Yuy sur la question.
Pour une part des lectrices qui achètent des yaoi en ce moment, je pense que c’est un phénomène de mode, pas sûr qu’elles soient encore là d’ici 2 ans. Mais après les yaoi circulent en France (par le biais de la scantrad/fansub) depuis quelques années déjà, ce qui montre que ce n’est pas si éphémère :slight_smile: .

Pour les ventes, j’ai trouvé des chiffres tirés de Coyote Mag (qui datent d’un an ou deux je crois):
“Le jeu du chat et de la souris T1: 8000
Gakuen Heaven: plus de 5000 par tome
Gravitation: plus de 5000
Pure Love: 4000
Et au moins 3500 pour chaque one-shot Yaoi d’Asuka en 2008”

mata-web.com/france/index.php?option=com_content&view=article&id=2960:soiree-be-x-boy-aux-bains-douches-&catid=41:&Itemid=56:
Le magazine BexBoy se vendrait à 10 000 exemplaires.

Voilà :wink:


(Tzara) #14

Là pour le coup ça m’intéresse si tu as des titres à me donner car je “débute” dans le yaoi et bon, je n’ai pas trop de références pour l’instant qui sortiraient du grand “classique”.


(Miawka) #15

Sugarmilk et Playback sont deux titres très matures, qui apportent vraiment quelque chose de significatif au genre. Mes critiques sont disponibles sur leurs fiches Tzara. =)


(Jeje-99) #16

[quote=“Tzara”]

Là pour le coup ça m’intéresse si tu as des titres à me donner car je “débute” dans le yaoi et bon, je n’ai pas trop de références pour l’instant qui sortiraient du grand “classique”.[/quote]

Je t’aurais cru plus attiré par le Yuri… :laughing:


(Tzara) #17

Wouha ! T’as vraiment été emballée par Playback ! Je l’ai (acheté et lu ^^) et n’ai pas vraiment été aussi enthousiaste que toi, même s’il m’a pas mal plu (et que c’est celui que je conseillerais dans ma bibliothèque, avant le jeu du chat et de la souris ^^).
Sugarmilk, je ne connais pas mais je vais me pencher sur la question…
Mais ce ne sont que des recueils de nouvelles, n’y a-t-il point de tome pouvant narrer une histoire complète ???

Pfffffff, n’importe quoi ^^


(Black Morgana) #18

[quote=“irons”][ATTENTION]
Je ne dis pas que les mecs sont tous des brutes machos, anti-romantismes, anti-sentimentaux… loin de là, mais que c’est quand même l’idée péjorative de beaucoup.
[/ATTENTION][/quote]

:open_mouth: Ils sont pas comme ça les mecs? Faudra que je revoie mon jugement… :laughing: :wink:

Je suis d’accord avec Miawka pour New York New York, c’est bien le meilleur!!!

Après Trzara, pour les histoires complètes… Dans ce que j’ai, à part ceux qui sont déjà cités, tu aurais Yellow (en 4 tomes je crois), j’ai pas mal aimé. Dog Style, j’ai pas accroché du tout… Le Syndrôme du Tournesol est pas mal aussi (oneshot)

C’est vrai qu’il y a plus de recueils que d’histoires complètes, enfin, dans ce qui sort depuis quelques temps… j’en ai d’autres en anglais (que j’ai toujours pas rentrés dans ma collection…), je regarderai. Mais Sherryn, en tant que “Reine du Yaoi” pourra certainement mieux te guider. :smiley:
Par contre tu veux plutôt des oneshot? ou série?


(irons) #19

[quote=“Black Morgana”]

[quote=“irons”][ATTENTION]
Je ne dis pas que les mecs sont tous des brutes machos, anti-romantismes, anti-sentimentaux… loin de là, mais que c’est quand même l’idée péjorative de beaucoup.
[/ATTENTION][/quote]

:open_mouth: Ils sont pas comme ça les mecs? Faudra que je revoie mon jugement… :laughing: :wink: [/quote]

Et non :smiley:
Y en a même qui ne sont pas pervers…

Ok, je déconne :laughing:


(Tzara) #20

Merci BlackMorgana ^^
Justement, en demandant une histoire suivie, je pensais à Yellow (je j’ai et que j’aime pas mal…). Donc c’est un truc dans ce genre là que je cherche, j’attends les infos de la “reine du yaoi” ^^