Lecture en ligne : Space Travelers

Découvrez un extrait en avant-première de ce shônen en 5 tomes

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/21806/lecture-en-ligne-space-travelers.html)

Ça promet : dès le deuxième récitatif, il y a deux erreurs sur les trois premiers mots !

Planétoïde est un nom commun : Robin habite, en l’occurrence, sur le planétoïde numéro 707… Et ce n’est pas une étoile !
Au passage, l’étoile la plus proche du Soleil (Proxima du Centaure) n’en est pas éloignée de douze milliards de kilomètres, mais de quarante billions de kilomètres…

Après, sur Usa qui déclare être humain, mais pas de la même race que Robin, ça ne provient pas de la traduction, mais du texte original… Mais après tout, vu que c’est censé se dérouler très longtemps dans le futur, l’homme peut très bien avoir évolué en différentes races (on en voit d’autres dans la suite du volume), et donner une humanité qui ressemble à la population de Dragon Ball (dans lequel cohabitent, entre autres, des chiens humains, des chats humains (alors qu’il y a également des chiens “animaux” et des chats “animaux”), des cochons humains, des humains sans nez ou à trois yeux…).

Tori.

Tori au taquet ! XD

Ben, c’est surtout que c’est dommage de trouver des erreurs aussi grossières, alors que le reste de la traduction semble plutôt de qualité (et que c’est un titre plutôt sympa, en tout cas au moins le premier tome, qui est le seul que j’aie pour l’instant (mais en japonais… du coup, je prendrai probablement les suivant en français)).

Je n’ai pas aimé Blue exorcist, mais j’ai bien aimé Robo to Usakichi (que j’ai découvert il y a bien longtemps)… Ce n’est que quand l’annonce a été faite de sa sortie en France que je me suis aperçu que c’était du même auteur.

Tori.