L'ECUME DES JOURS (Michel Gondry)

[quote]DATE DE SORTIE PREVUE

24 avril 2013

REALISATEUR

Michel Gondry (Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Soyez sympas, rembobinez !)

SCENARISTE

Luc Bossi, d’après le roman de Boris Vian

DISTRIBUTION

Romain Duris, Audrey Tautou, Omar Sy, Gad Elmaleh, Alain Chabat, Aïssa Maïga, Natacha Régnier, Charlotte LeBon, Phillipe Torreton…

INFOS

Long métrage français
Genre : comédie dramatique
Année de production : 2012

SYNOPSIS

L’ histoire surréelle et poétique d’un jeune homme idéaliste et inventif, Colin, qui rencontre Chloé, une jeune femme semblant être l’incarnation d’un blues de Duke Ellington. Leur mariage idyllique tourne à l’amertume quand Chloé tombe malade d’un nénuphar qui grandit dans son poumon. Pour payer ses soins, dans un Paris fantasmatique, Colin doit travailler dans des conditions de plus en plus absurdes, pendant qu’autour d’eux leur appartement se dégrade et que leur groupe d’amis, dont le talentueux Nicolas, et Chick, fanatique du philosophe Jean-Sol Partre, se délite… [/quote]

Ah, ça s’annonçait bien.
Et puis paf, le nom de Romain Duris.
Zut.
Bon.
Mais Jean-Sol Partre a l’air très bien, lui !

Jim

Entre le casting de têtes à claques et le barnum poético-bricolo-mes-couilles-en-ski-tsouin-tsouin-et-tout-le-tralala de Gondry (dont j’ai une sainte horreur vous l’aurez compris), je vais soigneusement éviter cette adaptation…

Moi j’aime bien Gondry.

Mais ce casting, au secours.

:smileyvomi

A la limite je m’en foutrais un peu de Gondry, mais depuis que je sais qu’il est sur les rangs pour adapter “Ubik” de K. Dick, il m’énerve activement, le bougre…

Pareil, je vais tacher de ne regarder aucune B.A. pour rester sur mes souvenirs de lectures.
Gondry, réalisateur de long métrage bien surestimé, deviendra-t’il le nouveau Jeunet du cinéma à papa avec ce film que tous les collégiens auront vu en sortie scolaire ? [size=85]Que de suspense…[/size]

Après, j’aime bien ses clips
J’aime bien quelques scènes de ses films, mais voilà, c’est tellement gentillet et pseudo poétique que sur l’entièreté, ça me gonfle ([size=85]sans que je trouve cela complètement mauvais, mais y a un je ne sais quoi qui me dérange vraiment… Une espèce de licence poétique réactionnaire et calculée peut-être…[/size]).

Franchement, j’aurai préféré qu’il en reste aux clips. Là au moins, il était bien à sa place et excellent dans ce domaine.

De Gondry, je n’ai vu que “Soyez sympa, rembobinez” et j’adore ce film !

Bah moi, j’aime bien gondry, en plus je le trouve sympathique, j’ai bien aimé ses films, le casting ne m’enthousiasme pas, mais ne me gêne pas, j’ai aucuns problèmes avec duris et tautou, et il se trouve que j’aime Vian, donc je vais surveiller ce film. Happy ^^

La bande-annonce :

Il parait que c’est loin d’être le cas. Enfin c’est pas vraiment ce qui ressort de ce que j’ai entendu de scripts, assistants réa ou autres costumiers, régisseurs ayant bossé avec lui.

Ensuite, Tautou/Duris, à un moment donné faut arrêter de piocher toujours chez les mêmes acteurs qui malgré leur notoriété ne sont pas forcément parmi les meilleurs.
Content qu’Omar Sy se fasse une place dans le milieu du cinéma, mais à terme, sa surexposition, ça risque de me lasser aussi.

[quote=“nikohell”]Il parait que c’est loin d’être le cas. Enfin c’est pas vraiment ce qui ressort de ce que j’ai entendu de scripts, assistants réa ou autres costumiers, régisseurs ayant bossé avec lui.

Ensuite, Tautou/Duris, à un moment donné faut arrêter de piocher toujours chez les mêmes acteurs qui malgré leur notoriété ne sont pas forcément parmi les meilleurs.
Content qu’Omar Sy se fasse une place dans le milieu du cinéma, mais à terme, sa surexposition, ça risque de me lasser aussi.[/quote]

Je sais pas, je le connais pas. Je l’ai rencontré une fois, il avait l’air cool, mais je ne savais pas trop quoi lui dire. Mais au dela de la personne dont je ne sais pas grand chose, c’est surtout les films que j’apprécie.

Pour les acteurs surexposés, ouaih, ok, mais c’est pas comme si le phénomène était nouveau, depuis toujours on a des acteurs qui marchent et qu’on voit dans des tas de films. Dans la mesure ou je les apprécie, je ne vois pas le problème. Si on peut pas les encadrer, c’est certain que la donne est différente.

Ben le phénomène est valable pour certains acteurs que j’appréciais et qui, à force de surexposition, m’ont fait m’en détourner.

J’ai vu ce film ce week end. C’était un véritable calvaire.

Je précise que je n’ai pas du tout accroché au bouquin (et pourtant j’aime beaucoup ce qu’écrit Vian en général), et ma femme qui a adoré le livre à apprécié le film.

Je me suis senti largué du début à la fin. Le fond est intéressant mais la forme est tellement extrême que je n’ai pas pu retirer le moindre plaisir de ce film. C’est plein d’émotions violentes, mais je n’ai pas eu le plaisir de partager ces émotions…

Attention, tout n’est pas à jeter, il y a de vrais trouvailles visuelles, il y a des scènes qui fonctionnent très bien, mais ça ne représente qu’une partie du film qui est globalement très abscons.

J’ai l’impression que si on a pas lu le bouquin, on ne peut pas apprécier le film. Ce qui est dommage pour une adaptation qui semble (aux dires de ma femme et de ses souvenirs lointains) assez fidèle au délire que représente le livre.

Tellement déçu!