LEE WINTERS, SHÉRIF DE L'ÉTRANGE (Lon T. Williams)

http://www.moutons-electriques.fr/images/ouvrages/150.jpg

[quote=“Moutons électriques”]Pour Lee Winters, shérif d’une bourgade perdue de l’Ouest profond, s’il n’y avait que des malandrins à appréhender tout serait tellement simple…
Mais le Far West recèle bien d’autres mystères, autement plus terrifiants et que le seul maniement du colt ne saurait résoudre : revenants, farfadets, chat wampus et autres créatures de légende se pressent dans les broussailles et hantent les canyons.

Né le 17 mars 1890 et mort en juin 1978, Lon Thomas Williams était un écrivain populaire, qui vécut longtemps à Andersonville, Tennessee. Il fut aussi enseignant et juriste. Ayant publié de nombreuses nouvelles dans les « pulps » Real Western Stories et Western Action entre 1951 et 1959), il y animait deux héros : le Judge Wardlow Steele (on connaît vingt nouvelles) et le Deputy Marshal Lee Winters (trente nouvelles, jamais réunies aux États-Unis, dont onze sont traduites ici). Il signa également plusieurs romans en format de poche, toujours dans le domaine du western. Faisant preuve d’un humour décalé et d’un sens aigu du fantastique, Lon T. Williams s’avère un véritable précurseur du « Weird Western » à la Joe R. Lansdale et préfigure en particulier la célèbre série télé Les Mystères de l’Ouest.
Préface de Wayne Barrow (propos recueillis par Xavier Mauméjean).

ISBN 978-2-36183-074-8
ouvrage broché
17 cm × 21 cm
224 pages
paru le 1er février 2013
diffusion & distribution Harmonia Mundi[/quote]

Sur le site de l’éditeur.

Mon sympathique éditeur m’a envoyé ce bouquin, que j’ai commencé quasiment dans la foulée (alors que j’ai déjà entamé d’autres trucs, c’est malin).
Préface sympa, lu quelques nouvelles cools, dans un ton fantastique et décalé assez surprenant. Les ouvertures des nouvelles sont souvent identiques, un paysage dans lequel chevauche le shérif, sur le point de faire une rencontre bizarre quand le sentier fait un détour. C’est très pulps, mais c’est intéressant, la collision entre le fantastique et le western étant plutôt fructueux. Pas encore tout lu, mais conseillé, déjà !

Jim

[quote=“Jim Lainé”]…] la collision entre le fantastique et le western étant plutôt fructueux.

…][/quote]

Je suis plutôt amateur de ce genre de mélange, merci du renseignement.

Bifrost n’a pas aimé.
Mais bon, c’est Bifrost : ils aiment rien.

(Après, Thomas Day, le signataire du papier dans Bifrost, soulève un point intéressant : c’est un peu répétitif, comme je le disais en parlant de l’amorce des nouvelles. Ce qu’il oublie d’évoquer, à mon sens, c’est la provenance pulps des texte, dont le système de publication permet, et explique, ce caractère répétitif - un peu comme les monster comics de Lee et Kirby - et nettement formulaire. La meilleure manière de lire le bouquin serait de picorer dedans au hasard : je fais ça, lisant les nouvelles dans le désordre, ça passe très bien…)

Jim

L’aspect formulaire, et par là un peu répétitif, des histoires, est évoqué sur le site Weird West Emporium.

Jim