L'empreinte du mal - Manga


(opaline) #1

La critique par opaline est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary


(dante-gl) #2

Pour ma part, L’empreinte du mal est le premier shojo que j’achète (pas le premier que j’ai lu mais pas loin) et je l’ai trouvé très bon même si le fait qu’il soit en 2 tomes risque de ne pas lui être favorable. Le héros est charismatique, mauvais et ça ne le dérange pas le moins du monde, totalement différent des sempiternels lycéens tout beaux tout gentils.
Je dirais qu’il est à conseillé à ceux qui, comme moi, ont des réticences à se lancer de le shojo.


(Sanashiya) #3

Au contraire, ça pourrait éviter des longueurs barbantes comme dans la plupart des autres shojo…
D’ailleurs, vu l’histoire, j’ai eu du mal à trouver ça vraiment “shojo”, à part le style graphique de l’auteur, et le découpage des cases, mais j’aurais plutôt pensé classer ça en seinen, vu les thèmes abordés et l’insensibilité totale du héros…

En tout cas, je l’ai trouvé excellent, ce 1er tome. Le premier chapitre était tout bonnement génial, comme la façon dont le narrateur raconte l’histoire, et puis la chute est vraiment bonne. Ça m’a un peu fait penser au premier chapitre de Shin Angyo Onshi, même si c’est pas trop le même genre de révélation. Et le côté sombre de l’histoire était franchement agréable.

Bref, une bonne surprise que ce premier tome, j’espère que ça continuera pour le deuxième.


(dante-gl) #4

Oui, d’ailleurs, chez mon libraire, il était classé parmi les seinen.


(Sherryn) #5

J’étais toute folle quand j’ai eu dans ce manga dans les mains. A part Banana Fish, les thrillers noirs sont rares dans les shojos, en tout cas en France, et celui là est excellent ; le découpage et le graphisme est purement du dark shôjo, pour moi c’était tout simplement un délice.
D’habitude, c’est surtout dans les shôjo gothiques que je me régale autant (du sang, du sang, encore du sang >.<) mais comme quoi dans les thrillers y a de quoi faire aussi. J’espère que d’autres manga du genre vont sortir, pour l’instant je crois avoir épuisé presque tous les dark shôjo disponibles en France… c’est super frustrant.
J’attends le tome 2 avec impatience. Je me réjouis que la série soit courte, je n’aime pas ce qui est trop long et tire en longueur.

Oui, et chez le mien, Princesse Kaguya et plein d’autres sont dans les seinen, Diabolo est dans les shônen ; par contre Yotsuba, Love Hina, Katsu, Fragment et une pétée de trucs rien à voir sont dans les shôjo :unamused:


(opaline) #6

La critique par opaline est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary


(Sherryn) #7

Comme prévu, ce deuxième tome s’axe principalement autour de la découverte du passé de Zéro. Honnêtement, le scénario ne m’a pas paru fantastique, la quête se révèle finalement assez facile et il suffit à divers personnages de se rencontrer pour que tout s’éclaircisse. Cependant, la narration m’a paru efficace et je me suis quand même retrouvée absorbée dans ma lecture. Les faits narrés m’ont intéressée et intriguée et j’ai passé un agréablement moment à la lecture du tome, même s’il manque peut-être un peu d’action.

8/10


(CCeles) #8

Un tome (et une série) sympathique, même si ce second volume m’a semblé en deçà du premier, à cause d’un scénario convenu, et d’une fin un peu insipide… mais difficile de faire beaucoup mieux en deux tomes seulement. Heureusement, le graphisme et la narration sont très bons, tout comme l’ambiance générale, sombre comme il faut.

Finalement c’est dommage que la série ne compte que deux tomes, on aurait eu là une base idéale pour voir ensuite évoluer Zen. Des histoires indépendantes dans le monde mafieux, avec pour personnage central quelqu’un d’assez classe, il faut dire, ça aurait pu donner des choses intéressantes, et sûrement plus abouties que ce tome 2 :slight_smile:


(opaline) #9

oui, comme je l’ai dis dans ma critique, c’est dommage que cette série ne compte au final que deux volumes, elle aurait mérité d’être approfondie et ainsi de s’orienter sur quelque chose de plus profond et abouti.