LES ÂMES VAGABONDES (Andrew Niccol)

[quote]DATE DE SORTIE FRANCAISE

10 avril 2013

REALISATEUR & SCENARISTE

Andrew Niccol (Bienvenue à Gattaca, Lord of War), d’après le roman de Stephenie Meyer (Twilight)

DISTRIBUTION

Saoirse Ronan, Diane Kruger, William Hurt, Jake Abel, Max Irons, Frances Fisher…

INFOS

Long métrage américain
Titre original : The Host
Genre : science-fiction/thriller/romance
Année de production : 2012

SYNOPSIS

La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-elle la sauver ?[/quote]

Le teaser :

J’ai dévoré le bouquin.
Mais pourvu que le film ne soit pas de la soupe pour adolescent en manque de testostérone et d’amour lourdingue et cruche. :confused: :unamused:

Bizarre que Andrew Niccol se coltine ce genre de projet, lui qui, sans être le génie du siècle, a toujours eu le sens du “zeitgeist”.
Là, sur le papier, ce projet me semble déjà ringard au possible avant même d’être sorti.

Quand j’ai vu l’affiche, j’ai cru que c’était un remake du film de Joon-ho Bong …

(Qui est toujours prévu, non ?)

Apparemment pas. Ca fait un moment que le projet est au point mort.
De toutes façons, ce remake ne porterait pas le titre original “The Host”, peut-être à cause de ce film de Niccol justement.

La bande-annonce :

Encore ce schéma de la fille incomplète sans son mec…prévisible, Meyer, prévisible…

Ça remonte à loin cette vieille lune de l’incomplétude, ne parle-t-on pas de moitié pour désigner sa dulcinée !?

C’est ce bon vieux Platon et son mythe de l’androgyne qui turlupine encore certains.

[quote=“artemus dada”]

Ça remonte à loin cette vieille lune de l’incomplétude, ne parle-t-on pas de moitié pour désigner sa dulcinée !?

C’est ce bon vieux Platon et son mythe de l’androgyne qui turlupine encore certains.[/quote]

Bin c’est à dire que chez Meyer,c’est comme ça chez tous ses persos féminins. Je ne pense pas qu’il faille oublier la grille de lecture mormone chez elle. Tu peux chercher l’âme soeur sans pour autant être incapable de vivre sans spleen permanent (au mieux).

Mormone dis-tu ?

Y doit y avoir plusieurs âmes soeurs alors. :wink:

[quote=“artemus dada”]

Mormone dis-tu ?

Y doit y avoir plusieurs âmes soeurs alors. :wink:[/quote]

C’est un peu sexiste,un mari et des femmes ( déja, pauvre homme, une seule c’est bien assez chez soi. :stuck_out_tongue: ) : jamais une femme et des maris.Le bordel que ça mettrait, ça doit être assez marrant à imaginer si les maris et les femmes mormons pouvaient appliquer les mêmes règles polygames !

http://i1242.photobucket.com/albums/gg523/chti1/album%202/The-Host-Banniegravere_zps98ba0015.jpg

Personnellement, j’ai mis un moment avant de me fondre dans l’histoire du livre. Je m’y suis reprise à plusieurs fois pour bien comprendre ((oui, quand il s’agit de trucs qui demandent beaucoup d’effort à l’imagination, je ne suis pas bien douée xD en référence à la description des autres “mondes” peuplés par les âmes)) bref ! Mais une fois ce passage passé, je n’ai pas pu lâcher le bouquin jusqu’à la fin.

J’ai beaucoup aimé l’histoire en fait. C’est original ((pour moi, en tout cas)) étant donné que je n’ai jamais lu de la science-fiction. Sauf Harry Potter. Mais bon.

Contrairement à ce que certains peuvent penser en voyant qu’il s’agit d’un roman de Stephenie Meyer, il est bien loin de l’ambiance Twilight. Il s’agit là d’une lutte quasi permanante pour la protagoniste. Le genre, qui doit se montrer forte & combative. Faire ses preuves contre un peuple borné qui ne lui réserve qu’une chose pas franchement agréable x)

Ca fait un moment que je ne l’ai plus lu, peut-être devrais-je le faire, mais le film est en projet depuis un looooong moment, si ce n’est pas + de 2 ans déjà. Donc j’espère qu’il collera au maximum au roman. Je n’ai pas vu les bande-annonce. Je n’aime pas ça, ça casse toujours tout, mais oui, jespère aussi qu’il ne sera pas dégoulinant d’amour, même si je n’ai pas ça en souvenirs.

Après… Citez-moi un film où il n’existe aucune “love story” ? C’est un peu le code d’honneur quoi. Pas d’amour, pas d’action… Ca annonce un film pourri ^^ En même temps, tout le monde est régit par l’amour hein… C’est ce que tout le monde recherche alors pourquoi ne pas l’afficher dans les films ? Stephenie Meyer ou pas, ça aurait été pareil. Ceux qui reprochent ce genre de tournure ont juste un mauvais à priori de l’auteur.

Alors je suis partagé. D’un coté j’ai envie de le voir parce que Andrew Niccol. Mais d’un autre coté, Meyer, ça donne vraiment pas envie… Je vais voir, selon moi emploi du temps et les premiers retours…