LES ARMÉES DU CONQUÉRANT (Jan-Pierre Dionnet / Jean-Claude Gal)

Discutez de Les armées du conquérant

Sorti en 1977, l’album Les Armées du Conquérant assemble plusieurs histoires courtes écrites par Jean-Pierre Dionnet et dessinée par Jean-Claude Gal. Si je ne m’abuse, celles-ci ont été préalablement publiées dans Métal Hurlant, mais n’étant pas un spécialiste de cette revue, je ne saurai en dire plus.

image

Le principe en est simple : nous suivons des bataillons appartenant à une armée colossale, et nous nous intéressons au sort de certains soldats. Les récits tournent autour d’une dizaine de planches et mélangent épopée guerrière, fantastique, surnaturel, récit de survie et chroniques du quotidien.

image

Certaines de ces histoires courtes fonctionnent très bien, d’autres moins, parfois parce qu’il y manque un peu d’explication ou une surprise pouvant éclairer la chute. L’ensemble est assez inégal, même si un souffle épique se fait sentir sur bien des planches. On retiendra surtout, à mon sens, l’histoire de la main coupée et celle des deux soldats vendus en esclavage.

image

Si Dionnet s’en sort globalement assez bien, notamment grâce à des ruptures bienvenues dans les modes de narration, avec une alternance astucieuse entre la voix off aux tonalités de chronique et les dialogues, Gal fait feu de tout bois, travaillant les ombres, les matières, les volumes. Je n’ai jamais été un grand fan de son travail, dans le sens où j’ai toujours trouvé ça virtuose mais chichiteux. Cependant, à s’arrêter sur les pages, on voit le travail accompli, et surtout on profite d’effets narratifs intéressants, d’un découpage assez moderne pour l’époque, annonciateur de plein de choses.

image

L’album connaîtra plusieurs éditions (1981, 1982, 1988 et 1994), toutes en noir & blanc, une dernière, datant de 2004, proposant une version en couleur, réalisée par Dan Brown.

image

Signalons enfin que le récit est compilé dans « l’intégrale » Épopées fantastiques.

Jim