LES AVENTURES DE LUCKY LUKE t.1-8 (Gerra, Jul / Achdé)

Je me remets à la série principale Lucky Luke pour la première fois depuis belle lurette, exception faite de L’homme qui tua Lucky Luke lu peu après sa sortie, et je souscris à cette critique. Seul petit bémol pour moi : Bass Reeves est beaucoup trop peu exploité, je m’attendais à un team-up tout au long de l’album, et finalement il est juste là pour introduire le sujet et réapparaît quasiment en deus ex machina à la fin. Dommage, parce que le personnage est vraiment charismatique et l’album en soi est chouette, notamment quand il nous montre un Lucky Luke qui veut bien faire mais est désemparé par les réactions d’une population qui ne peut qu’être méfiante envers lui de par leur situation.