LES BOXTROLLS (Graham Annable et Anthony Stacchi)

Adaptation du roman jeunesse Here Be Monsters de Alan Snow (premier volet des Chroniques du Pont-aux-Rats publié en France chez Nathan sous le titre Au bonheur des Monstres), The Boxtrolls est le nouveau film d’animation issu des studios Laika (Coraline, L’étrange pouvoir de Norman).

http://img833.imageshack.us/img833/1611/84wl.jpg

[quote]DATE DE SORTIE PREVUE

26 septembre 2014 (USA)
15 octobre 2014 (France)

REALISATEURS

Graham Annable & Anthony Stacchi

SCENARISTES

Irena Brignull et Adam Pava, d’après le roman de Alan Snow

**VOIX V.O. **

Isaac Hemsptead Wright, Simon Pegg, Nick Frost, Toni Collette, Ben Kingsley, Jared Harris…

INFOS

Long métrage américain
Genre : animation/aventures
Titre original : The Boxtrolls
Année de production : 2013

SYNOPSIS

Sous les rues de Cheesebridge vivent des monstres nommés les Boxtrolls qui, chaque nuit, sortent des égouts pour voler les deux choses les plus importantes aux yeux des habitants de la ville : leurs enfants et leurs fromages. Du moins, c’est la légende qu’ont toujours cru les résidents de Cheesebridge. En réalité, les Boxtrolls forment une communauté d’excentriques qui élèvent comme l’un des leurs un orphelin humain nommé Eggs. Lorsque les Boxtrolls deviennent les cibles d’un méchant exterminateur, Eggs doit retourner à la surface pour les sauver. Pour ce faire, il fait équipe avec une jeune fille et va tout faire pour sauver non seulement les Boxtrolls, mais aussi l’âme de Cheesebridge.
[/quote]

Le premier teaser :

Ça a encore l’air très très chouette.

Le nouveau teaser :

La bande-annonce :

C’est dommage.

Je ne sais pas ce qu’il en est de la matière de base (le livre), mais le dessin animé laisse un goût d’inachevé, ou plutôt de raté. C’est un peu comme si on avait intitulé “Greystoke”, “Les singes”. Ben là c’est pareil (j’y reviens).
On a un bébé qui au premier abord a été enlevé par les Boxtrolls et qui sera donc élevé et éduqué par eux (soit dit en passant, on se demande comment il a appris le langage des humains, mais c’est un détail, c’est un DA pour enfants :mrgreen: ).
Suite à cela, s’ensuit une période de couvre-feu dans la ville où le méchant de base a pour mission de supprimer tous les Boxtrolls, car il convoite de porter le chapeau blanc, synonyme d’accessibilité à la haute société qui se goinfre de fromage.

Et donc le gamin va être en charge de sauver tout ça, de récupérer les Boxtrolls, de rendre moins con (car il en traîne une sacrée couche) le papa de la fille qui va l’aider, et surtout les gens du village complètement endoctrinés par la légende des Boxtrolls, sur fond de racisme de base.

Et donc, comme je le disais, pourquoi ça s’appelle les Boxtrolls? Ce ne sont pas eux les héros de l’histoire, c’est le gamin, eux, c’est juste un prétexte. Ca aurait pu être n’importe quoi d’autre, mais voila, ils ne sont juste là que pour servir par moment le côté “humour” du film.
Et c’est dommage, parce qu’il y a plein de bonnes idées à les voir dans leur petite communauté, à récupérer des trucs, à faire valoir leur côté inventeur.

Le reste n’est que du déjà vu, et on (enfin, moi quoi) s’ennuit quand même beaucoup. Et la fin est trop vite torchée.

Graphiquement, c’est assez gris, que ce soit les extérieurs et les intérieurs, il y a très peu de moments en plein jour, ça manque de luminosité tout ça, de gaieté, l’ensemble fait un peu tristoune.

On a globalement un univers qui est sous-exploité.