LES BRILLANTS (LA TRILOGIE) - Marcus Sakey (Série Noire)

[quote]présentation de l’éditeur:
*Dans le Wyoming, une petite fille perçoit en un clin d’œil les secrets les plus sombres de tout un chacun.
À New York, un homme décrypte les fluctuations des marchés financiers et engrange 300 milliards de profit en une semaine.
À Chicago, une femme maîtrise le don d’invisibilité en sachant d’instinct se placer là où personne ne regarde.
On les appelle les « Brillants », et depuis les années 1980 1 % de la population naît avec ces capacités aussi exceptionnelles qu’inexplicables.

Nick Cooper est l’un d’eux : agent fédéral, il a un don hors du commun pour traquer les terroristes.
Sa nouvelle cible est l’homme le plus dangereux d’Amérique, un Brillant qui fait couler le sang et tente de provoquer une guerre civile entre surdoués et normaux.
Mais pour l’arrêter, Cooper va devoir remettre en cause tout ce en quoi il croit, quitte à trahir les siens. *[/quote]

dispo en poche depuis une semaine

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51JKFrsxJoL.AA160.jpg

Le T2 de la de la trilogie vient lui de sortir en grand format

la 4ième de couv’ de l’édition poche fait référence à Heroes ou aux X-Men.

si pour le moment les pouvoirs sont beaucoup moins spectaculaires dans l’esprit ça l’est effectivement.
il y a ce côté traque des mutants/brillants par eux-mêmes au sein d’une agence gouvernementale (comme dans Heroes,quand c’était encore bien :wink: )
comme aux plus belle heures
pour le moment j’aime beaucoup

j’ai adoré du début à la fin. rien à jeter dans ce 1er tome de la trilogie de Marcus Sakey.
un thriller presque futuriste dans les répercussions de sa thématique et qui fait la part belle à l’action,la manipulation et la paranoïa.
la nature des pouvoirs des Brillants est juste dosée comme il faut: détecteur humain de mensonges ou don de la stratégie poussé à la perfection. Pour le moment pas de force surhumaine ou de pouvoirs offensifs.
c’est très rythmé,le personnage principal Nick Cooper est excellent (tiraillé entre sa condition et la notion de fin qui justifierait les moyens) et on a hâte de le retrouver (comme ceux qui l’accompagnent).j’en suis vraiment fan
à travers le traitement des “différents”,de projection sur la prochaine étape de l’évolution, de théorie du complot on pense évidemment en série tv au début de Heroes ou à X-Files,et en comics à certaines périodes des X-Men quand la série faisait la part belle à la traque des mutants.
je ne partais pas forcément convaincu,à cause notamment de sa présence dans La Série Noire, et j’en suis revenu re-demandeur.
et pas qu’un peu.
c’est une thématique,un genre qui font partie de mon ADN depuis que je sais lire. le différent parmi les normaux et la manière dont il est traité,très souvent rejeté et pourchassé c’est le fond de commerce d’un Stan Lee,de mes 1ères lectures comics. j’ai commencé à lire avec ça.
Nick Cooper ça pourrait être un Peter Parker.

[quote]présentation de l’éditeur:
Les Brillants ont tout changé. Depuis l’année 1980, 1 % de la population naît avec des dons hors du commun, comme la capacité à lire les secrets les plus noirs d’un inconnu, à prédire l’évolution des marchés financiers, ou encore à se déplacer sans être vu. Trente années durant, le monde a tenté de les contrôler et de les éduquer. Et n’a pas hésité à les éliminer quand ils se montraient dangereux. Aujourd’hui, un réseau terroriste dirigé par des Brillants a paralysé trois grandes villes. Les rayons des supermarchés sont désespérément vides. Les appels au 911 restent sans réponse. L’agitation croît. Et des fanatiques brûlent des gens vifs. Nick Cooper s’est toujours battu pour ce qu’il croit juste - et ses croyances ont été mises à rude épreuve. Brillant lui-même, désormais conseiller du président des Etats-Unis pour faire face à cette crise sans précédent, il est fondamentalement opposé aux terroristes. Mais alors que l’Amérique glisse vers une guerre civile dévastatrice, Cooper est engagé dans une partie qu’il n’ose imaginer perdre, car ses adversaires ont une vision très inquiétante de ce que devrait être " un monde meilleur ". Et pour y parvenir, ils sont déterminés à détruire celui que nous connaissons.[/quote]

Les vérités d’un jour ne sont pas forcément celles du lendemain ou du moins elles ne sont pas toujours bonnes à dire. On retrouve Nick Cooper comme conseiller du nouveau Président des USA afin de pouvoir faire avancer les choses pour les Brillants au plus près du sommet du pouvoir et surtout être la voix de la raison.
Un deuxième tome, encore meilleur que le premier,encore plus complexe et aux lignes encore plus floues.Les personnages sont toujours aussi bons et bien campés et l’histoire est toujours aussi riche en différentes facettes: analyse de la société,action,polar et racines comics.
Encore un tome pour conclure en beauté une trilogie pour le moment magistrale

Présentation de l’éditeur
Durant trente années, l’humanité a tenté de régler le problème des Brillants, ce pourcentage de la population né avec des dons hors du commun. Durant trente années, nous avons tout fait pour éviter une guerre civile dévastatrice. Et nous avons échoué. La Maison-Blanche est un tas de ruines fumantes. Madison Square Garden a été transformé en camp d’internement. Dans le Wyoming, une milice composée de milliers d’hommes armés est en marche vers une bataille apocalyptique. Nick Cooper a passé sa vie à se battre pour ses enfants et son pays. Maintenant, alors que le monde chancelle au bord du précipice, il doit risquer tout ce qu’il aime pour affronter son vieil ennemi, un terroriste brillant aveuglé par ses idéaux au point de vouloir sacrifier l’avenir de l’humanité pour les atteindre. Final explosif de la trilogie Les Brillants, qui voit les personnages des volumes précédents poussés au-delà de leurs limites physiques et morales, En lettres de feu déploie sans retenue les logiques de guerre - militaire, psychologique, politique, médiatique - dont la société contemporaine est le creuset infernal.

Après les événements survenus en fin du tome précédent (attaques contre Erik Epstein et sa Nouvelle Canaan, riposte contre la Maison Blanche,mort du Président) le point de non retour est atteint.
Une milice composée de milliers d’hommes fond sur le refuge des Brillants dans le Wyoming et les USA basculent dans une guerre civile qui n’en porte pas encore le nom.
Dans un monde au bord du gouffre Nick Cooper et son opposé John Smith abattent leurs dernières cartes. L’un pour donner une dernière à l’humanité,où les Brillants et les Normaux réussiraient à vivre ensemble, l’autre pour la pousser définitivement dans le chaos.Chacun étant prêt à en payer le prix fort pour y parvenir.
Clap de fin d’une formidable trilogie avec beaucoup de rebondissement et d’action. Rien n’est tout blanc ou tout noir et Sakey poursuit ses réflexions sur la peur,le repli,la différence,la manipulation de masse,le pouvoir.Le tout trouvant un sinistre écho dans la réalité.
La porte n’est pas totalement fermée à une suite mais dans les remerciements de l’auteur cela semble définitif.
Nous verrons bien avec le temps, mais ça serait un vrai plaisir de retrouver Nick Cooper un jour ou l’autre.