LES CHRONIQUES DE LÉGION t.1-4 (Fabien Nury / Mathieu Lauffray, Mario Alberti, Zhang Xiaoyu, Tirso, Éric Henninot…)

La critique par damss est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Je vais réagir quand même, même si je n’ai pas vraiment la foi pour faire une critique…
J’ai découvert dans la critique de damss qu’il y avait une série originelle. Et je pense que ma compréhension en aurait quand même été améliorée car, perso, j’ai trouvé ce tome un poil (voir plus) confus… Déjà, je n’ai trouvé que deux vampires, pas trois…

Pour moi il n’y a que Dracula et son frère, c’est tout…

Toute explication sera la bienvenue ^^

Mais en revanche, c’est quand même tout à fait prenant ! Et la qualité des dessins aide grandement (même si ils sont différents, je ne les ai pas assez différenciés pour pouvoir les utiliser pour les différentes époque…).

Bon, je viens de finir légion, la suite… Il n’y a effectivement que deux vampires, ma critique a été corrigée… :frowning:

Ah ! J’te l’avais bien dit ^^

Tu pourras me prêter la suite s’iiiiiil teeeeee plaaaaiiiiiit ?

La critique par damss est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique par damss est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique par damss est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

J’avais dans mes rayons, depuis quelques années, le premier tome des Chroniques de Légion, la série vampirique de Nury. Le titre, le sujet et différentes anecdotes rattachent ce cycle à Je Suis Légion, autre récit de vampire par Nury, mais cette fois-ci aux Humanos. Pourquoi les Chroniques sont-elles chez Glénat, allez savoir…

ChroniquesDeLegion-tome1cover

Et donc, le bouquin était sur mes étagères mais je m’étais contenté jusque-là d’en feuilleter les pages. Faut dire que Lauffray, Alberti ou Xiaoyu, c’est plutôt agréable à regarder. Le premier s’inscrit dans la veine Troisième Testament (une veine qu’il a contribué à mettre en place) et rend un bel hommage à ce genre de récit d’aventures enlevé. Le deuxième livre des planches baroques à la composition complexe (qui n’ont pas été sans m’évoquer le Chaykin de la fin des années 1970), et le troisième nous offre des planches à la composition calme mais débordantes d’énergie. Reste Tirso, sans doute le plus faible du lot, mais qui illustre des séquences avec une belle ambiance.

ChroniquesDeLegion-tome1-Lauffray

Comme souvent, Nury privilégie un récit fait de flash-back, dans le désordre, mais la présence de plusieurs dessinateurs lui permet d’associer chaque style à chaque période, ce qui, loin de perturber la lecture, facilite les transitions et compose un tableau d’ensemble intéressant.

Bon, maintenant, il ne me reste plus qu’à trouver les trois autres tomes. C’est malin, tiens…

Jim

Ah tiens, je n’ai pas fait ça, alors que j’ai lu Légion. Peut être que j’ai pensé que ça se suffisait.
Vais voir, à l’occasion …

Je reviendrai en causer quand j’aurai récupéré la suite !

Jim

je n’ai que le 1er. De mémoire je n’avais pas trouvé la nécessité de compléter l’histoire principale

Ah voilà. ça se trouve, c’est toi qui m’as déconseillé !

Je viens de trouver le deuxième tome, ce qui me permet de chroniquer la série dans l’ordre.

Couv_138193

Et franchement, c’est pas mal. Là où le premier tome posait le principe d’une biographie d’un immortel (en guerre éternelle contre son frère) capable de passer de corps en corps et d’époque en époque. Mais bien entendu, c’était à la fois un peu confus et très suggestif, plein de non-dits pour exciter la curiosité des lecteurs.

Mais une fois que la structure est posée, le rythme est pris. La séquence située au XIXe sert de fil rouge, ouvrant et fermant le tome, mais le morceau d’anthologie est celui qui suit donna Gabriella, dessiné par Mario Alberti. Son découpage est bien plus sobre que d’ordinaire, ce qui le rend encore plus efficace.

La tension monte. Donnant envie de lire la suite. Dès que je la trouve, je reviens vous parler de la série.

Jim