Les critiques de la semaine

Voici un rappel des critiques que nous vous avons proposées cette semaine sur MS.

Lire la news sur Manga Sanctuary

Merci à toute l’&quipe pour toutes ces bonnes critiques :smiley:
bon week end à tous

merci à toi pour ton com’ :slight_smile:

Je suis tout à fait d’accord pour Air Gear, je l’ai mis en pause depuis le tome 26. L’histoire n’avance pas assez, c’est d’une lenteur incroyable j’espère que la série ne dépassera pas les 40 tomes…

Pauvre Gakuen Ouji, personnellement je passe un bon moment en le lisant, le graphique est superbe, je ne sais pas ou cela va nous mener mais je vais continué à l’acheter pour le moment

et je continue de surveillé Divine nanami étant en mode yokai en ce moment.
Ainsi que Crash que j’avais commencé à lire sur le web. En attendant que les séries soient terminées au japon.

Merci pour ces critiques ^^

Intrigée par Divine Nanami, _

Personnellement, je trouve que gakuen ouji est sur la pente savonneuse et ne cesse de perdre en intérêt et crédibilité. Pas de scénario, des personnages stéréotypés et inintéressants, un graphisme certes pas trop mal dans les précédents volumes mais qui devient brouillon…La liste est longue et ce n’est clairement pas une série qui mérite que l’on s’y attarde, après j’ai beaucoup espéré une amélioration qui n’est jamais venu et après avoir lu ce tome qui était vide et brouillon, j’ai dit stop.

En quoi trouves-tu le graphisme de Gakuen Ouji brouillon ? Au contraire, je le trouve égal.
Encore une fois, je te trouves bien dure sur ce titre. Certes, il est clairement sujet à polémique, mais il est loin d’être mauvais. De là à dire qu’il ne mérite pas que l’on s’y attarde, je trouve ça dure.

Il est brouillon dans le sens où pas mal de planches sont à la limite de l’esquisse. Les jeux de regards et expressions si bien rendues dans les précédents volumes sont bâclés dans celui-ci et ce à plusieurs reprises. Pour moi c’est aussi mauvais que du forbidden love, c’est dire.

Et encore à l’époque je notais plus généreusement. :mrgreen:

Enfin, j’ai laissé sa chance à la série durant 4 volumes de me démontrer que mon ressenti était faux et le 5e a achevé de me convaincre de sa médiocrité. Je pense que pour parler de maltraitance, il y a d’autres façons de le faire et surtout avec un vrai scénario. Encore une fois, c’est principalement pour cette raison que ce titre est dans le collimateur. :wink: