Les critiques de la semaine

Voici un rappel des critiques que nous vous avons proposées cette semaine sur MS.

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/16819/les-critiques-de-la-semaine.html)

Mouarf de moins en moins de critiques je trouve, surtout peu en matière de shonen qui est le genre le plus porteur en France.
Bien dommage de pas en avoir plus :confused:

Pourquoi ne pas recruter de nouveaux chroniqueurs pour aider ceux qui n’ont que peu de temps à accorder à MS ?

Je me rappelle de la dernière session de recrutement : les candidats potable se comptaient sur les doigts d’une main. Et encore.

Merci Ivan, je sais que je suis dans le lot des “pas potables” ^^’ Mais ça m’est égal, je fais du mieux que je peux.

Sinon, pour répondre au fait qu’il y a eu peu de critiques depuis Décembre, c’est que nous n’avons reçu les sorties de Décembre/Janvier que très récemment pour certains (moi, pas encore par exemple).

Effectivement, on paie à retardement le tribut du faible nombre de sorties en décembre.

De plus, plusieurs éditeurs ont réduit leur budget en communication, et parmi eux il y a Kana.

Prendre une remarque générale pour soi, c’est tout de même symptomatique de quelque chose, non ? :mrgreen: Surtout que j’étais très très loin de penser à toi, crois-moi. :wink:

Ma remarque signifiait plutôt que lorsque l’appel à candidatures a été fait, le nombre de réponses n’était pas faramineux, ceux qui réussissaient à faire des phrases construites et sans fautes encore moins et ceux dont le fond et la forme étaient intéressants, encore moins. Donc, en gros, recruter est loin d’être simple.

Mais bon, il semblerait également que certains membres du staff “officiel” ne le sont plus vraiment vu le peu (voire pas du tout) de critiques postées ces derniers mois. Il parait évident qu’un recrutement s’impose mais, comme dit plus haut, c’est loin d’être simple (d’autant qu’après le recrutement, il faut aussi que la personne soit régulière sur la durée, ce qui est très compliqué).

C’est peut-être conjoncturel, peut-être pas. Mais je pense qu’il faut, pour le moment, ne pas s’attendre à avoir 25/30 critiques par semaine comme cela arrivait avant. A moins que certains se décident à faire des critiques de titres autres que ceux qu’ils reçoivent en SP… :slight_smile:

Je rejoins les autres membres du staff sur le faite que les Services de Presses sont arrivées très tardivement voir pas du tout pour certain. Ce qui explique en partie le faible volume de critiques.

[quote=“ivan isaak”]
C’est peut-être conjoncturel, peut-être pas. Mais je pense qu’il faut, pour le moment, ne pas s’attendre à avoir 25/30 critiques par semaine comme cela arrivait avant. A moins que certains se décident à faire des critiques de titres autres que ceux qu’ils reçoivent en SP… :slight_smile:[/quote]

Je suis très partagé sur cette question, en effet pour le bien de nos membres il serait logique que l’on critique d’autres œuvres que l’on ne reçoit pas. Mais d’un autre côté cela encourage aussi certains éditeurs à continuer leur politique de réduction d’envois des SPs et j’ai peur que les autres qui jusqu’à présent jouent le jeu fasse de même.
J’avoue ne pas avoir trouver de réponses à ce dilemme. En tout cas, pour ma part j’ai pris position de ne critiquer que ce que je reçoit pour le moment…

C’est bien là le problème. MS est un site qui nous sert à partager notre passion et nos points de vue. Pour partager des points de vue, il faut des critiques. Si pour avoir des critiques, il faut des SP, ben ça tue MS à petit feu. MN est déjà bien mieux garni en news (pour plein de raisons), si, en plus MS commence à être “dégarni” en critiques, il suffira de garder le gestionnaire de collection et de supprimer le reste…

Faire partie du staff MS, c’est avoir les moyens de partager sa passion et son avis sur des titres auxquels on tient avec une visibilité certaine (ou, à l’inverse, de dézinguer des merdes - c’est vachement cool à faire aussi). Du coup, j’en profitais pour parler de tous les titres que j’aimais, que je les reçoive en SP ou pas. Il ne faut pas que la critique devienne : un SP, une critique, pas de SP, pas de critique. Le contenu de MS, ce n’est pas les éditeurs qui doivent le donner, c’est au staff de le créer. Mais c’est peut-être une manière de penser un peu “ancien combattant” qui n’a plus lieu d’être désormais.

Je vous apprends rien si je vous dis que chroniquer ça prend du temps : pour lire, puis pour rédiger, puis pour mettre en ligne (ce qui n’est pas toujours simultané). En tout cela fait 30mn-1h pour lire, puis idem pour rédiger, et ce, à chaque critique. Pour une critique par semaine ça va, mais en faire 5 ou 6 voire 7 ou 8 par semaine à soit tout seul, ça prend tout de suite une autre dimension. Surtout pour ceux qui sont encore aux études + boulot à côté.

Il est normal que l’on accorde la priorité aux éditeurs qui consacrent encore un budget à la communication autour de leurs titres. Or ces éditeurs sont de moins en moins nombreux, et parmi ceux qui restent, plusieurs ne communiquent qu’autour des premiers tomes et laissent tomber après. La défection de certains éditeurs a de fait une incidence sur le nombre de critiques, par exemple le retrait de la majeure partie de la production de Kana a logiquement fait baisser le nombre de critiques shônen (et ce n’est pas Suigintô et moi qui allons acheter et lire des manga qu’on n’aime pas juste pour les critiquer, on veut bien être altruistes mais y a une limite ^^)

Et justement, pour l’instant, Suigintô et moi notamment faisons volontiers davantage de chroniques qu’on ne devrait, mais ça ne fait que deux personnes et surtout, comme on a le même genre de lectures ça n’aide pas à la diversité.

Après, comme tu l’as dit ivan isaak, tout le monde ne peut pas être chroniqueur. Il faut certaines capacités rédactionnelles et surtout, savoir produire du contenu de façon continue et sur une durée, tout en respectant ses engagements. Lors du dernier recrutement à succès, il y a eu plusieurs personnes embauchées et beaucoup sont restées une semaine et après plus rien. Le tout dernier recrutement n’avait à priori même pas de candidatures valables…

Au point que (je dis ça comme ça), s’il fallait à nouveau recruter, ça paraîtrait presque nécessaire de le faire aussi en-dehors du réseau Sanctuary. Mais la qualité la plus indispensable, et je rejoins totalement ivan isaak sur ce point, est avant tout d’aimer rédiger et de le faire par plaisir et non par devoir, tout en ayant un certain engagement envers le site qui nous emploie. Car à la base, chroniquer est censé être un acte altruiste basé sur le désir de partager, et pas un travail imposé.

[quote=“ivan isaak”]
Mais bon, il semblerait également que certains membres du staff “officiel” ne le sont plus vraiment vu le peu (voire pas du tout) de critiques postées ces derniers mois.[/quote]

Pour ma part ça va vraiment pas fort en ce moment et j’ai tout sauf la tête à bosser…
(En gros, ce qui était comme tu le dis Sherryn un plaisir est devenu pour moi plus source de stress qu’autre chose. J’aime toujours écrire, mais lire -pardonnez-moi- des croûtes sans savoir quoi dire dessus ensuite, ça aide pas…)
J’ai d’ailleurs un retard monstrueux de bouquins à traiter.

Sachant que je suis très axée shonen… :wink:

Sherryn a très bien exprimé le problème, je n’ai pas grand chose à ajouter à cela. ^^

Pour répondre à Ivan, je fais partie de ceux qui ne chroniquent pas seulement les SP reçus, mais également mes lectures persos - et comme le souligne Sherryn, ça prend du temps.
(Moi aussi il me faut entre 30min et 1h pour lire un manga, et environ 1/2h pour rédiger ma critique. Tout ça bien sûr le soir ou le weekend, vu que la semaine je bosse… Et sans compter le temps que je passe à côté sur notre forum de Clamp ^^’)

Sur la question du nombre de SP reçus (et du manque de budget com’ de certains éditeurs), je pense que ce n’est pas trop le sujet, les admins s’exprimeront là-dessus s’ils le souhaitent.
C’est sûr que ça serait formidable d’en recevoir plus, et de manière continue sur une même série (et de la part de tous les éditeurs), mais il faut aussi penser que ça implique de chroniquer des séries très moyennes comme disait Poison Lady ou qui ne nous attirent pas du tout… au risque effectivement de transformer le plaisir en corvée! XD

Bref je ne pense pas que la réception ou non de SP devrait jouer sur nos critiques (même si c’est un +!). Tout comme Ivan, je suis là pour partager ma passion, et ça passe avant tout par des critiques sur ce que j’achète. ^^

Et comme je ne lis presque pas de shônens, ce n’est pas moi qui vais refaire pencher la balance dans l’autre sens, je ne vois pas non plus d’autres solutions que de recruter de nouveaux chroniqueurs (désintéressés et passionnés)…!

[quote=“Poison Lady”]
Pour ma part ça va vraiment pas fort en ce moment et j’ai tout sauf la tête à bosser…
(En gros, ce qui était comme tu le dis Sherryn un plaisir est devenu pour moi plus source de stress qu’autre chose. J’aime toujours écrire, mais lire -pardonnez-moi- des croûtes sans savoir quoi dire dessus ensuite, ça aide pas…)[/quote]

Je comprends parfaitement (et je pense qu’Ivan Isaac et Miawka seront d’accord) et c’est vrai que ce n’est pas toujours évident. Alors à la longue liste que j’ai déjà écrite, j’ajouterais : être un peu maso et pouvoir passer des heures à lire des croûtes pour essayer de trouver un truc à dire dessus après :mrgreen:

En effet, c’était à pleurer.
Sur 10 candidats, y en avait 8 qui n’étaient pas foutus d’écrire correctement et 1 qui était incapable de structurer ses idées.
Et encore, je pense qu’un premier tri avait déjà été fait en amont pour éliminer les pires…
L’idée semble souvent plaire aux membres quand on en parle, mais écrire des critiques n’est manifestement pas un truc qui s’improvise.

Je pense qu’il ne faut pas non plus exagérer, c’est clair qu’il y a moins de critiques qu’avant et encore moins que depuis que tu as quitté le staff. Mais soyons honnête 5min en dehors de toi qui était largement au dessus des autres en termes de contenus, de volumes et surtout de régularité, le nombre de critiques par semaines n’est pas non plus insignifiant. Je trouve que ta remarque est un peu extrême pour le coup… Surtout que si on remonte encore plus loin, avant même que MS connaisse ce succès, certes il y avait beaucoup de critiques mais bon voilà le contenu, une note et 5, 6 lignes sans réel construction…

En tout cas je trouve aussi que Sherryn a très bien résumé le problème et quelque part je suis bien content que quelqu’un est venu commenter ce topic ça prouve que notre travail sert à quelque chose…

ivan isaak a seulement voulu dire que quand on est chroniqueur, ne chroniquer que par intérêt matériel, ce n’est pas le bon état d’esprit. Ce n’est pas bon pour les membres (ils ont accès à de moins en moins de contenu), ce n’est pas bon pour le site (les membres désertent petit à petit, vu que le contenu est de moins en moins intéressant) et ce n’est pas bon pour soi non plus (à la base, chroniquer devrait être un don spontané, pas un “job” obligatoire ; c’est là qu’il qu’il précise que ce n’est que son avis, mais je suis 100% d’accord avec lui).
Après, j’ai souligné qu’il y avait aussi le problème du temps, et Poison Lady a évoqué que le plaisir pouvait aussi se transformer en corvée précisément à cause des SP (si j’ai bien compris). (Quand j’ai parlé des éditeurs, c’était surtout pour les genres de manga, car si un éditeur qui fait un genre précis continue à communiquer tandis que les autres laissent tomber, alors ce genre-là a logiquement + de chance d’être mieux représenté qu’un autre).
Bref, tout ça pour dire que les SP ne sont pas forcément un bien et surtout, en aucun cas ça ne devrait être une condition pour chroniquer.

Perso, mes 8 années d’expérience en tant que blogueuse me font être complètement d’accord avec ivan isaak : en principe, il y a les critiques spontanées en premier, ensuite le site devient intéressant, ensuite seulement le site devient assez intéressant pour qu’il y ait les SP. D’une certaine façon, si on veut sauvegarder les SP, il faut sauvegarder l’attractivité du site et donc continuer à produire de bonnes critiques en continu. C’est comme cela que ça marche. “Punir” les éditeurs parce qu’ils n’ont plus forcément autant de moyens qu’avant, ne mènera à rien sur le long terme sinon, effectivement, à une mort lente du site lui-même. Tandis que si le site reste attrayant, un jour viendra peut-être où il pourront à nouveau reprendre comme avant ; sinon, au pire, quand ce jour viendra ils préfèreront se tourner vers d’autres sites mieux fréquentés car leur contenu sera resté au même niveau même en périodes budgétaires creuses.

ça doit vraiment venir de moi, le Yaoï j’ai du mal…

Je vais peut-être dire une bêtise, mais les admins n’ont pas la possibilité de faire un extract de leur base, de faire une sorte de top 10 ou 20 des membres non staff qui critiquent les tomes lus, soit en terme de nombre de critiques, soit en terme de régularité, et de proposer à certains de rejoindre la team MS ?

Si ces membres critiquent déjà spontanément, régulièrement et sérieusement, peut-être que dans le lot il y en aura un ou deux qui sera intéressé et qui, de surcroît, sera d’autant plus motivé qu’il aura été reconnu au sein de la communauté par ceux qui constituent le noyau dur des membres ?

Ceci étant, c’est sûrement une piste déjà explorée depuis longtemps, qui n’a peut-être d’ailleurs jamais été concluante…

Si, lorsqu’il y a une grande session de recrutement ouverte, les membres dont tu parles ne se manifestent pas, c’est bien que cela ne les intéresse pas. Après, une nouvelle session peut être lancée mais je ne suis pas certain que cela soit très efficace… D’autant que donner son avis et faire une critique construite, c’est assez différent dans le fond et la forme.

Je vais juste préciser le fond de ma pensée avant qu’elle ne soit mal comprise (enfin j’ai l’impression que c’est déjà fait…).

En premier lieu, je ne pense pas qu’il y ait actuellement un seul membre du staff qui soit matérialiste ou qui critique dans dans un certain intérêt. Personnelement j’ai fait le choix de ne critiquer que ce que je reçois car comme tu le dis si bien, si l’on veut bien faire cela prend du temps et quand tu reçois en moyenne 10 sp par mois et que tu passes environ 2h par titre (lecture + critique) cela représente tout de même 20h de travail. C’est donc plus dans un souci de temps à y consacrer que dans un souci matérialiste. On a tous une limite de manga que l’on peut critiquer par mois même ceux qui en font plus que la moyenne :wink: Quant à savoir qu’elle est la bonne pour être membre du staff, c’est peut être une question qui mérite d’être poser.

En second lieu et là je le dis très sincèrement et aussi avec mes 15 ans d’expérience de vie associative sans compter mon expérience de pompier volontaire, le bénévolat ça ne dure qu’un temps et pour pérenniser une activité il faut qu’elle soit récompensé d’une manière ou d’une autre. J’en veux pour preuve le nombre de membres du “staff” qui se sont succédé sur MS depuis sa création et qui ont fini par abandonné.
Pour certain le SP est donc, en quelque sorte une forme de récompenses et je ne trouve pas illogique de privilégier les éditeurs qui font encore l’effort de les envoyer plutôt que les autres.

Vous me direz qu’il y a aussi d’autres formes de récompenses et je pense que vous aurez raison sur ce point. Mais malheureusement je suis forcé de constater que ça ne suffit malheureusement pas toujours pour pérenniser une activité.

Pour finir et c’est aussi la dernière remarque de Ivan qui m’y fait pensé, si il y avait autant de personnes que ça de motiver pour faire de véritables critiques, il se manifesterait pendant les sessions de recrutement…

Ben si avec que les SP tu es déjà à ton maximum possible, c’est sûr que ce sera difficile de faire +. Ce que je voulais dire, c’est qu’il n’y a pas à s’abstenir de chroniquer quelque chose qu’on voudrait et pourrait chroniquer, juste parce qu’il n’y a pas du SP. C’est la différence entre le vouloir et le pouvoir. Dans ton premier message, tu indiquais avoir fait un choix lié à la politique de réduction des SP de certains éditeurs ; là tu dis ne pas avoir d’autre possibilité ; ce sont deux choses différentes.

Là je ne suis pas du tout d’accord. “Le bénévolat ça ne dure qu’un temps”, c’est valable seulement si l’activité en question ne nous passionne pas. Si une personne est passionnée par une activité et le fait par plaisir et sur son temps libre parce qu’elle préfère faire ça plutôt qu’autre chose, de la même manière qu’elle choisirait de lire un livre plutôt que regarder la télé, alors elle n’a absolument aucune raison de s’arrêter juste parce qu’il n’y a pas de “récompense”.

Là je pense que tu mélanges des choses qui n’ont rien à voir, ou en tout cas qui ont eu peuvent avoir, des raisons totalement différentes. Pour ma part, plutôt qu’une absence de récompense, je vois 3 raisons majeures qui peuvent provoquer un arrêt d’activité et qui n’ont rien à voir avec des pseudo-récompenses :

  1. un changement majeur de conditions de vie, par exemple passer du statut d’étudiant au statut de travailleur, ou du statut de célibataire au statut de père de famille, aura une incidence sur ton temps libre et la façon dont tu peux le dépenser.
  2. un changement de passion, car si à un moment donné tes goûts changent et que tu n’aimes plus les manga ou que tu n’aimes plus écrire, alors tu vas arrêter, récompense ou pas récompense.
  3. si une fois entré un peu plus sérieusement au coeur de l’activité tu t’aperçois qu’il y a aussi des désavantage et pas seulement des avantages, et que tu en es déçu parce que tu l’ignorais, ou alors tu le savais et tu as accepté un moment mais à la longue, tu finis par trouver que les désavantages sont plus grands que les avantages.

Concernant le point 3, on peut signaler qu’il y eu des personnes qui ont quitté le staff d’MS mais qui n’ont pas arrêté de chroniquer pour autant, elles ont juste continué sur leur blog perso avec leurs achats uniquement.

D’ailleurs tu parles de 15 ans d’expérience dans le bénévolat, je ne sais pas si tu fais toujours cela, mais si oui, alors tu es bien la preuve vivante que lorsqu’on aime, on ne s’arrête pas ; et tu dois aussi être bien assez au courant que ceux qui fait vivre un projet, qui en sont le noyau et le coeur et qui contribuent à sa sauvegarde, c’est bien ceux qui se donnent à fond uniquement par passion et parce qu’ils y croient, et pas ceux qui sont là juste pour être payé ce jour-là.

Là par contre on est d’accord, c’est même ce que je dis depuis le début de la discussion. Mais exclure les éditeurs qui n’en envoient pas, c’est complètement contre-productif.