LES ENFANTS DE L'EAU NOIRE - Joe R. Lansdale (Denoël)

http://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xpf1/v/t1.0-9/12360087_10205472595963504_7346262728681740302_n.jpg?oh=196a013cb573feed8914f3d36007696a&oe=5715F4C8

[quote]présentation de l’éditeur:
Texas, années 1930. Elevée dans la misère au bord de la Sabine, qui s’écoule jusqu’aux bayous de Louisiane, May Linn, jolie fille de seize ans, rêve de devenir star de cinéma. Un songe qui s’achève brutalement lorsqu’on repêche dans le fleuve son cadavre mutilé. Ses jeunes amis Sue Ellen, Terry et Jinx, en rupture familiale, décident alors de l’incinérer et d’emporter ses cendres à Hollywood. May Linn ne sera jamais une star, mais au moins elle reposera à l’endroit de ses rêves. Volant un radeau mais surtout le magot d’un hold-up, la singulière équipe s’embarque dans une périlleuse descente du fleuve, le diable aux trousses. Car non seulement l’agent Sy, flic violent et corrompu, les pourchasse, mais Skunk, un monstre sorti de l’enfer, cherche à leur faire la peau. Quand vous décidez de faire vôtres les rêves d’un autre, ses pires cauchemars peuvent aussi profiter du voyage.[/quote]

Du Lansdale, on a presque tout dit. :slight_smile:

c’est vrai :slight_smile:

Les enfants de l’eau noire est un beau roman noir.
c’est une sorte de version “moderne”,comprenez année 30,des aventures de Tom Sawyer et Huckleberry Finn avec la Grande Dépression comme toile de fond.
les questions de différences raciales et sexuelles y sont abordées à travers le trio très attachants de personnages principaux: Sue Ellen,Terry et Jinx

le récit prend une tournure différente,et plus sanglante, avec l’entrée en scène du “légendaire” Skunk.

une très belle écriture,beaucoup d’humour et d’espoir au cœur d’une histoire dure.
le hasard de ma discothèque faisant bien les choses ce fut une lecture parfaite en écoutant du Moriarty