LES FÉES NOIRES t.1-3 (Pécau / Damien)

Discutez de Les fées noires

Aventure en trois parties dans laquelle Alexandre Dumas, Gérard de Nerval et Charles Nodier affrontent des créatures féminines surnaturelles, ce récit annonce, par bien des manières, ce que Pécau entreprendra par la suite chez Delcourt, mêlant l’histoire réelle et les grandes figures du fantastique.

feesnoires-tome1

L’ensemble est plutôt agréable, et se bonifie rapidement. Le premier album, en effet, connaît quelques faiblesses, qu’il s’agisse de l’enchaînement des cases, souvent trop abrupt, de l’emplacement des bulles, qui induit parfois une lecture dans le désordre, ou par quelques coups de mou dus à une installation poussive.

FeesNoires-planche

Par la suite, les deux volets complétant le triptyque s’améliorent : l’action devient plus fluide, les bulles sont mieux placées, les dialogues sont plus enlevés. Le dessin de Damien, qui lorgnait du côté de Mignola et Wendling dans le premier, avec maladresse, se renforce, intégrant une certaine forme de caricature qui rend les personnages plus attachants. Et les différentes lamies ou succubes qui se livrent une guerre farouche sont de plus en plus belles, ce qui est la moindre des choses pour une telle histoire.

Jim

Merci Jim, je ne connaissais pas ce mot !