LES GARDIENS DE LA GALAXIE (Donny Cates / Geoff Shaw, Cory Smith)

SORTIE FMD21031_0

MARVEL DELUXE : LES GARDIENS DE LA GALAXIE – LE DERNIER DÉFI

Donny Cates, Geoff Shaw, Cory Smith I 328 pages, 32,00 €

Thanos est mort ! Mais la lecture de son testament ne se passe pas comme prévu. Les Gardiens de la Galaxie doivent se reformer pour empêcher les plus grands héros cosmiques de tuer Gamora ! Et qu’est-il arrivé à Rocket Raccoon ?

(Contient les épisodes US Guardians of the Galaxy ​(2019) 1-12 et Annual 1, précédemment publiés dans THANOS (2020) 1-6)

SORTIE LE 30 JUIN

Je commence la lecture du run avec le deluxe, et je n’ai pas vraiment été convaincu par le premier épisode… Je n’accroche pas à cette idée développée dans le testament de Thanos, et cette réunion de poids lourds cosmique, je n’arrive pas du tout à y croire… Je sais pas, Cates n’arrive pas à me vendre le truc, je crois. Je trouve les dialogues très lourds, je n’aime absolument pas la voix qu’il donne à Groot …

Bon au moins il y a les dessins de Geoff Shaw. L’équipe formée à la fin et le personnage qui manigance dans l’ombre m’intéressent bien (content que Cares pense à revenir sur cette intrigue qui n’avait pas donné grand chose finalement), donc je garde espoir que ça s’améliore… Mais c’est peut être le chaînon manquant entre le Donny Cates que j’aimais bien et celui auquel je n’accroche plus. Je lui reprocherais ici la même chose que sur Thor, balancer tout un tas d’idées soit débiles soit trop grosses et qui auraient besoin d’être peaufinées.

En tous cas, pour avoir lu tout ça un peu dans le désordre, j’ai très très nettement préféré le lancement du run d’Ewing

Le deuxième épisode m’a d’avantage plu, comme sur Thor je préfère Cates quand il prend son temps, et qu’il s’attarde sur les personnages. Son Peter Quill complètement paumé et au 36ème dessus me touche pas mal. J’espère que la suite sera dans la même veine !

Et donc, une fois la lecture terminé, ça m’a au final bien plus, même si ça reste en dents de scie un peu tout du long. Passé les débuts chaotiques j’ai l’impression que Cates gère mieux le cast en le resserrant, j’apprécie énormément l’ampleur et l’ambition qu’il tente d’apporter mais ce n’est pas toujours très maîtrisé. Je trouve qu’il « résout » la dépression de Quill un peu trop rapidement, mais son Rocket m’a beaucoup touché.
Sur pas mal d’aspects, il marche dans les pas d’Abnett et Lanning, mais sans jamais atteindre le même degré de grandiose. Au final je trouve que c’est une belle photographie de l’univers cosmique Marvel à l’instant T, mais je ne suis pas sûr qu’il en restera beaucoup plus dans quelques années… A voir si Cates en reprend des éléments dans ses Thor, vu qu’il aime bien faire passer des éléments d’un run à l’autre et que ce titre sonne comme une sorte de bilan de ses Thanos, Cosmic Ghost Rider, Inhumains et Silver Surfer.
Et un mot sur les dessins, je trouve que ceux de Cory Smith ont moins d’impact que ceux de Shaw, mais les planches sont assez jolies et efficaces dans l’action (les couleurs de David Curiel aident bien, je pense)