LES GARDIENS DE LA GALAXIE t.1-3 (Abnett,Lanning/collectif)

http://www.cine-sanctuary.com/public/sanctuary/img/comics/81kJGpjq71L.SL1500.jpg

[quote]MARVEL DELUXE : LES GARDIENS DE LA GALAXIE - HÉRITAGE

**Auteurs :**Dan Abnett, Andy Lanning, Paul Pelletier

160 pages, 17,50 EUR, en librairie seulement

Réunis durant Annihilation : Conquest, les Gardiens de la Galaxie s’apprêtent désormais à protéger l’univers ! Retrouvez Star-Lord, Drax le Destructeur, Rocket Raccoon, Gamora, Adam Warlock, Quasar et bien d’autres héros cosmiques dans de fantastiques aventures. Ils sont notamment opposés aux terribles Skrulls !

(Contient les épisodes US Guardians of the Galaxy (2008) 1-6, publiés précédemment dans MARVEL UNIVERSE(V1) 14 et 15)

SORTIE LE 6 AOÛT ![/quote]

Ah, que c’était bon, ça…une de mes séries préférées de ces dernières années…

Vi ! De la haute volée !

Ce premier tome est bon. Dommage que ce ne fut pas le cas pour la suite.

Moi j’aime toujours autant après. Jusqu’à la fin en fait.

Pareil que Photonik.

Si je me souviens bien des commentaires de l’époque, c’est un peu trop starlinien pour Victor.
Moi, perso, j’ai tout aimé, vraiment.

Jim

Hop mon petit avis sur la série : dailymars.net/on-a-lu-les-ga … -heritage/

  • 1000

C’est parce que je n’ai pas beaucoup de temps, et que j’ai toujours pas mal de retard dans mes lectures…
mais c’est LA série que j’ai envie de relire depuis un moment, j’en garde un très beau souvenir de tout ça!

D’habitude, je ne prends plus les Deluxe, mais c’est une série sur laquelle je me suis toujours dit qu’il faudra que je la relise. Ce recueil en sera l’occasion.

Ah je l’ai vu en magasin mais il y a beaucoup moins de pages que les précédents tomes (puisque c’est la suite des Annihilation et Annihilation conquest - il y a même écrit 5 sur les premières pages, sans qu’on comprenne vraiment a moins d’avoir vu la 4ème de couv’) ça va faire étrange dans ma bibliothèque :frowning:
Et il y aura encore combien de petits tomes comme cela? (je rêve qu’un jour les éditeurs nous l’indique d’autant plus quand les séries sont déjà terminées…)

J’ai beaucoup aimé, je ne m’attendais pas à voir Warlock dedans qui plus est. Vraiment très fun à lire, c’est drôle, les dessins sont péchu, bref vivement la suite (même si vous me faites un peu peur …)

c’est les débuts que je trouve les plus faibles pour ma part.

Ensuite, ça ne va qu’en s’améliorant pour à mon avis.

Je parle de la série elle même. Par contre je trouve, c’est vrai, que les events de annihilation à war of king connaissent une évolution inverse.

Le bouquet final avec thanos, je me souviens avoir trouvé ça un peu rapide.

Par contre toute la periode avec craig puis walker au dessin, je la trouve vraiment de haute volée.

Personnellement, j’adore le début : une écriture complexe (pas linéaire, début in medias res…), une caractérisation forte, la présentation à l’aide de cases “débriefing” qui permettent de mettre en valeur les personnages et les enjeux, tout cela m’a accroché dès le début.
Par la suite, ce que j’ai apprécié, c’est la manière dont ils ont géré l’héritage du titre, que ce soit en reprenant des choses de l’ancienne série, en utilisant des trucs venant des autres séries cosmiques qui précédaient.
Et les cross-overs, je les ai trouvés fort bien gérés. Abnett & Lanning s’intéressent à la dimension “géopolitique” de ces conflits, ils donnent de l’épaisseur aux différentes cultures mises en scène, ils cassent continuellement le manichéisme (Ronan et Maximus en sont les preuves).
C’est vraiment de première bourre.

Jim

Le premier épisodes des Gardiens de la Galaxie ça reste un modèle à mes yeux. En une vingtaine de pages les mecs arrivent à te passionner pour une aventure “en direct” tout en posant la création du groupe via les flash-back* et en utilisant les flash-fowards (donc les rapports) pour poser une distanciation humoristique qui permet en plus de présenter les différents personnages.

(et en plus ils se permettent de te faire un petit teasing bien sympa pour avoir envie de suivre la suite)

*En plus ca gère bien l’après Annihilation Conquest et ca permet pour ceux qui connaissent pas ce qui précède de vite comprendre les enjeux et de rentrer dans le trip

Bon bah si y’a pas besoin de lire les annihilation, je vais peut être les prendre assez rapidement.

[quote=“Jim Lainé”]Personnellement, j’adore le début : une écriture complexe (pas linéaire, début in medias res…), une caractérisation forte, la présentation à l’aide de cases “débriefing” qui permettent de mettre en valeur les personnages et les enjeux, tout cela m’a accroché dès le début.
Par la suite, ce que j’ai apprécié, c’est la manière dont ils ont géré l’héritage du titre, que ce soit en reprenant des choses de l’ancienne série, en utilisant des trucs venant des autres séries cosmiques qui précédaient.
Et les cross-overs, je les ai trouvés fort bien gérés. Abnett & Lanning s’intéressent à la dimension “géopolitique” de ces conflits, ils donnent de l’épaisseur aux différentes cultures mises en scène, ils cassent continuellement le manichéisme (Ronan et Maximus en sont les preuves).
C’est vraiment de première bourre.

Jim[/quote]

Non, je trouve pas.

les empires deviennent monolithiques, alors que dans annihilation ils sont travaillés par des luttes intestines, par exemple entre les marchands kree et les guerriers.

La coalition dans annihilation doit faire avec les intérêts de chacun, quand dans les events suivant y a le méchant et tout le monde est contre lui.

Je me souviens aussi du plan assez ridicule de flèche noir pour mettre fin à la guerre des rois. Pas très subtil, comme façon de faire de la géopolitique.

Enfin et surtout, les deux scénaristes ont poussés à ce que chaque empire soient dirigés par son plus grand guerrier, ce qui est quand même un peu limité lorsqu’on veut rendre nuancé la représentation de l’exercice du pouvoir.

Peut être que cette représentation bourrine des luttes politique et de la guerre est à l’image de la guerre façon us, qui depuis 45 et encore n’ont jamais considéré comme victoire que l’annihilation total de l’ennemie. Peut être est ce du coup assez juste comme représentation du fond culturel ricain mais passé cela je trouve que ça limite grandement l’intérêt des histoires à contenu un peu politique que l’on peut raconter

[quote=“Blackiruah”]

et ca permet pour ceux qui connaissent pas ce qui précède de vite comprendre les enjeux et de rentrer dans le trip

Bon bah si y’a pas besoin de lire les annihilation, je vais peut être les prendre assez rapidement.[/quote]

c’etait vraiment le meilleur à mon gout.

[quote=“n.nemo”]
les empires deviennent monolithiques, alors que dans annihilation ils sont travaillés par des luttes intestines, par exemple entre les marchands kree et les guerriers.

La coalition dans annihilation doit faire avec les intérêts de chacun, quand dans les events suivant y a le méchant et tout le monde est contre lui.

Je me souviens aussi du plan assez ridicule de flèche noir pour mettre fin à la guerre des rois. Pas très subtil, comme façon de faire de la géopolitique.

Enfin et surtout, les deux scénaristes ont poussés à ce que chaque empire soient dirigés par son plus grand guerrier, ce qui est quand même un peu limité lorsqu’on veut rendre nuancé la représentation de l’exercice du pouvoir.

Peut être que cette représentation bourrine des luttes politique et de la guerre est à l’image de la guerre façon us, qui depuis 45 et encore n’ont jamais considéré comme victoire que l’annihilation total de l’ennemie. Peut être est ce du coup assez juste comme représentation du fond culturel ricain mais passé cela je trouve que ça limite grandement l’intérêt des histoires à contenu un peu politique que l’on peut raconter[/quote]

Mes souvenirs de lecture remontent à l’édition kiosque chez Panini (donc quoi ? Trois ans ? Plus ?), mais j’avoue que j’avais été agréablement surpris par plein de petits trucs liés justement à la notion de pouvoir.
(J’ai bien conscience de ne pas parler essentiellement des Gardiens, là, mais d’élargir à l’ensemble du travail d’Abnett & Lanning, mais bon, tout étant imbriqué, je ne crois pas réellement faire du hors sujet. Après, faudrait que je regarde le sommaire exactement, mais bon, là, j’ai la flemme…)
L’alliance contrainte entre les Krees et les Inhumains ne parlait pas seulement de mariage de raison et d’alliances de couronnes (occasion pour développer des personnages sympas, comme Crystal ou Ronan), mais elle parlait aussi de la manière dont une arme peut se retourner contre son créateur : c’est une excellente manière d’exploiter tout le pan génétique de cette partie de l’univers Marvel, mais c’est aussi une manière d’évoquer la politique impérialiste américaine consistant à armer des troupes contre un ennemi commun, avant que ces troupes en question ne se retournent contre l’empire. Ça crée des retournements de situations intéressants dans l’univers Marvel (dont peu de gens ont fait usage, hélas…), mais ça a sa dimension métaphorique, aussi.
De même, l’importance des éminences grises. Le personnage du conseiller Shi’Ar (celui qui a changé de sexe, faut que je relise, les détails me sont flous) est intéressant, permettant de montrer comment les empires sont noyautés de l’intérieur. Par des courtisans, ou par des assassins, et là le travail sur Darkhawk est plutôt d’excellente facture, parce qu’il donne une nouvelle dimension à un personnage, et parce qu’il crée une force différente.
Bref, ça m’avait semblé intéressant. D’autant que les forces en présence sont soit des aristocraties soit des méritocraties militaires, et qu’en plus une partie de ces intrigues tourne autour de l’idée de l’héritage culturel et de l’adaptation à l’opposant (en pratiquant ses méthodes… ou pas).
Après, rappelons-nous également que le métier principal de Dan Abnett, c’est d’écrire des romans pour des univers de fantasy (ou de space-fantasy) comme WarHammer. Le peu que j’en ai lu, d’ailleurs, est plutôt pas mal, hein. Et donc Abnett est plutôt rompu à ce genre d’exercice consistant à décrire de l’intérieur des structures politiques où s’opposent des groupes faisant la démonstration de leur prestige et de leur puissance. Il me semble que c’est dans des trucs comme War of Kings que l’on sent la plus grande influence de l’expérience WarHammer chez Abnett.

Jim

[quote]MARVEL DELUXE : LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2 - WAR OF KINGS
Auteurs : Dan Abnett, Andy Lanning, Paul Pelletier, Brad Walker, Wesley Craig
304 pages, 28,50 EUR, en librairie seulement

D’incroyables révélations divisent l’équipe. Que va devenir l’univers si les Gardiens de la Galaxie se séparent ? Et pourquoi Star-Lord disparaît-il mystérieusement ? Découvrez aussi une aventure se déroulant lors du conflit War of Kings entre les Krees et les Shi’ar.

(Contient les épisodes US Guardians of the Galaxy (2008) 7-19, publiés précédemment dans les revues MARVEL UNIVERSE (V1) 19 à 21, 23 à 25)

SORTIE LE 8 AVRIL[/quote]