LES JOIES DU SEX-TOY ET AUTRES PRATIQUES SEXUELLES (Erika Moen)


(Le Doc) #1

Electre_978-2-344-02640-3_9782344026403

Les Joies du sex-toy et autres pratiques sexuelles

Pour que vos pratiques adultes deviennent un jeu d’enfant !

Certain.e.s les cachent ; d’autres en font une véritable collection. Certain.e.s s’en servent pour pimenter leurs jeux à deux ; d’autres les réservent à leurs plaisirs solitaires… Et vous, quel est votre rapport aux sex-toys ? Dans cet ouvrage, Erika Moen et Matthew Nolan se mettent en scène et passent en revue les différents modèles, mais aussi les pratiques et positions recommandées pour ces jouets pour adultes, entre bande dessinée, textes et interviews de professionnels. Avec humour, ils nous livrent un guide pratique autant qu’un manuel d’éducation sexuelle qui risque bien d’étendre l’horizon de vos pratiques coquines.

Combinant conseils utiles, jeux de mots douteux et références pop, Les Joies du Sex-Toy… est une ressource indispensable pour les fans de sexe, les fans de comics et les geeks de tous poils autant qu’un livre mettant à l’honneur la sexualité dans toute sa diversité.

Un ouvrage de vulgarisation (mais jamais vulgaire) qui prouve qu’on peut apprendre en s’amusant, surtout lorsqu’il s’agit de se faire du bien !

Album: 296 pages
Editeur : Glénat BD (12 septembre 2018)
Collection : Adulte
Prix : 19,95 EUR


(とり) #2

L’un n’empêche pas l’autre : on peut en avoir une véritable collection, mais que l’on cache…

Tori.
PS : C’est vraiment laid, cette écriture inclusive (je trouve même ça moins laid quand on utilise des parenthèses plutôt que les points médians (qui sont d’ailleurs, comme ici, souvent remplacés par de simples points))


(Le Doc) #3

Totalement d’accord avec toi !


(Jack!) #4

Pareil. J’ai bossé sur un projet qui faisait la distinction entre les hommes et les femmes et envoyait donc un message correcte à chacun des genres. Ça m’a pris un temps fou mais c’était plus agréable à l’œil. Croyez-le ou pas, ils m’ont demandé de recommencer parce que : “l’écriture inclusive, c’est dans le coup”.

Snapchat aussi, c’est pas une bonne chose pour autant.