Les mangas en zone interdite ?


(Skeet) #1

Aujourd’hui dimanche 8 octobre 2006, la célèbre émission ZONE INTERDITE diffusée sur M6 a pour sujet les adolescents qui se cherchent à travers différents “loisirs” plus ou moins dangereux.
Au milieu des anorexiques, des satanistes et des adeptes des transformations corporelles extrêmes, on retrouve un sujet sur le monde des mangas et de la culture nippone en général.
C’est donc avec curiosité que j’ai regardé ce petit reportage et comme je m’y attendais, certains passages et surtout certains commentaires m’ont un peu agacé.
Le reportage suivait des jeunes filles fanatiques du Japon et des mangas (des sortes d’otaku à la française). Nous avons donc pu suivre ces jeunes filles dans leur vie de tous les jours et notamment lors de la Japan Expo 2006.
Mais vu l’orientation de la série de reportages, je savais bien que le but n’allait pas être de faire découvrir ce monde de manière objective mais plutôt de voir le côté pathologique de la chose…jusque là pas de problèmes. Mais là où cela ne va plus c’est quand on entend la voix off qui, sur les images de la Japan Expo dit : “c’est un refus de grandir”. Sur le fond c’est peut-être vrai mais malheureusement, dans le reportage, cela aura encore conforté dans leur idée les gens qui n’y connaissent rien et qui ne voient dans les mangas et animes que des oeuvres pour enfants et adolescents.
Bien sûr qu’il faut montrer les dérapages mais je pense que le monde des mangas n’a pas besoin de ça. Je pense qu’un reportage sur ce qu’est vraiment la culture manga serait plus utile…
Encore une preuve que rien n’est gagné !


(onizuka-sensei) #2

Et si on faisait une pétition que l’on enverrai à M6? Comme ça on leur proposerai un vrai reportage sur l’univers de la japanimation.


(max.faraday) #3

M’enfin faut reconnaitre qu’elles étaient atteintes les deux du reportage, même erwan/yuki/neige en tenait une couche…S’habiller en soubrette pour une convention, ou un cosplay, d’accord mais pour faire ses courses, là y’a un léger déséquilibre.
En même temps, ils n’ont pris que des ados dans leur reportage et on sait tous ( pour être dedans ou l’avoir été ) que l’adolescence ça rend con, non mais vraiment, ne soyez pas choqué c’est vrai, on se la joue rebelle et 10 ans aprés on ressort les photos et c’est la honte.

Bon bref, toujours est-il que ce reportage ne nous a montré qu’un extrème comme d’habitude et non pas une vision globale de l’univers japanime en france.
J’écoute du luna sea, anna uchiwa, x japan, je lis du manga, je mate des animes, je collectionne des produits dérivés mais je ne m’habille comme une shibuya girl ( normal remarque je suis un mec ), je place pas des “kawai” à toutes les sauces et surtout j’ai le recul nécessaire pour savoir que ces japonais qui inspirent esthétiquement ces ados ne sont qu’une branche d’une société beaucoup plus riche que l’image qu’elles en ont.

Plus que le reportage, vous voyez bien que c’est ces otaku/ados qui m’ont saoulé, la mauvaise image des fans de manga/anime, c’est bel et bien eux qui la véhicule…


(onizuka-sensei) #4

Le problème c’est que, comme avec tout comportement social, on ne retiens que les côtés néfastes ou les extremes alors que 99% des gens qui suivent le mouvement ne sont pas comme ça.

Notre branche souffre déjà des préjugés que l’on connaît tous alors si en plus les pseudos-journalistes en rajoutent sans vraiment bien mener leur travail d’investigation on en est pas sortis.

Sur le reportage d’hier soir, n’importe qui n’aura retenu qu’une seule chose: “La culture nippone c’est mal, ça tue nos enfants, ça les rends débiles” et c’est cela que l’on regrette


(mano13el) #5

Fallait si attendre, malheureusement je n’ai pas pu le regarder car je ne savais meme pas qu’un reportage sur le manga passait ! Quand j’ai regarder le programme télé, j’ai vu que le reportage parlait des anorexiques, des gothiques, etc !!!
Et ils ont réussit à coller une partie sur le manga et la japanimation, c’est abérrant quand meme !!!
Encore une fois, c’est de la télé poubelle où il faut montrer des cas sociaux de la vie pour faire de l’audimat !!! Et comme toujours le manga va etre associé à des jeunes débiles qui ne savent pas sortir de l’adolescence …
Merci M6 :angry:


(psypsy) #6

zone interdite est redifusée dans la nuit du mardi en générale


(Skeet) #7

Content de voir que je n’ai pas été le seul à être choqué de cette vision minimaliste de la culture nippone…J’ai pas pu m’empêcher d’écrire un petit article après avoir vu le reportage.

C’est clair qu’elles étaient graves ces filles mais la culture nippone/manga mériterait un vrai reportage montrant ce que tout cela représente au Japon et la classe d’âge concernée puis le parallèle avec la France.

Donc comme dit Oni, on va écrire à M6 pour leur faire faire un bon reportage. On sait jamais si ça passe :smiley:


(Lalael) #8

Je signerais moi aussi la pétition, j’ai trouvé ce reportage honteux … ah elle est belle la liberté minimaliste de la presse!!!
Je tiens à dire que je collec mangas et japanim mais que je suis qu’un pauvre etudiant débile de Droit, s’habillant “normalement” et passioné par le Japon (toute la culture) et je tiens à dire que ces petites imbéciles (moi aussi je peux faire du jugement de valeur comme ces journalistes) ne nous aident poas en occultant la culture nippone tout en s’en récclamant.


(max.faraday) #9

Et ben j’avais peur de me prendre sur le dos une horde de k3v1n , pardon…yuki/ryu/chou spour mes propos mais je vois qu’ils sont partagés !
Tout n’est pas perdu donc ^^


(ManuSupra) #10

Apparement les journalistes sont toujours aussi CONS et n’ont toujours RIEN COMPRIS!!! Ca me gonfle ça…

A la limite, y a eu une émission sur RTL-TVI (télévision belge) et là au moins ils n’ont dis que du bien!


(chob's) #11

moi j’ai pas pu le voir es que quelqu’un aurait un lien sur n’importe quoi ou méme la video direct?? merci


(max.faraday) #12

relis au dessus michel, c’est rediffusé mardi 1h10.


(In-S-Teamable) #13

Psss Psss
Ils sont trés bien M6, gentil et tout et tout.

Je fuis la plupart des conv’ , je n’aime pas le cosplay (ridicule la plupart du temps surtout en europe) et les personnes qui crient aux scandales dés qu’on emmet un jugement negatif.

Je m’excuse mais au vu du reportage il n’y a pas diffamation: j’ai vu que des débiles mentaux dans ces trois reportages, des sortes d’autistes donc oui la “culture” manga rend con: Y a qu’à voir les reactions ci-dessus. Bouh ils ont dit du mal de naruto, mechant mechant :laughing:

Et puis faut arreter de confondre culture nippone et phenomene de mode, montrer les derives d’une passion qui conduit à la limite (du ridicule) de l’histerie: je trouve pas ça bizarre.

La verité c’est que y en a trop qui pense tout ce qui vient de l’asie c’trop bien,sont’trop nul les gens qui disent le contraire.

Ayez un minimum d’auto-critique.


(onizuka-sensei) #14

Ce n’est pas cela le problème. Le problème ce sont les préjugés déjà existants à l’encontre de l’univers de la japanimation et du manga qui, si les gens ne se basent que sur ces cas extrêmes et idiots, risquent de revenir encore plus sur le devant.

Ce n’est pas une histoire d’avoir critiqué Naruto (qui est une bouze en passant), ou d’avoir dit que le cosplay cay mal (je trouve ça drôle mais pas en europe non plus comme tu dis).


(Sciaphile) #15

La critique et l’auto-critique, c’est avant tout de savoir dire :

“M6 (et TF1) est devenue un gros champion de la réalisation d’émissions populo (au sens le plus péjoratif du terme) visant à dogmatiser et généraliser les raccourcis facheux qui peuvent être fait entre des effets de mode et certaines cultures populaires.”

Je suis d’accord avec toi In-S, si M6 dit “nous allons faire un reportage sur des débiles et dire que ce sont de gros débiles”, là, OK : le reportage est objectif, il n’y a pas lieu de critiquer.

Mais quand M6 dit on va faire un reportage sur la culture pop japonaise et se contente de ne montrer qu’une fraction (peu importe qu’elle soit infime ou non, qu’elle soit débile ou non) de cet univers, il y a décalage entre l’annonce et le contenu. Donc raccourci et réduction, donc gros foutage de gueule intellectuel.

En l’occurence, le foutage de gueule, consiste à prendre comme objet de l’émission des espèces de caricature de nipponophile puis de dire “voilà à quoi votre enfant ressemblera, s’il touche à un manga” (là, moi aussi je caricature à peine…] la méthode journalistique d’M6).
Si le reportage s’était montré objectif, il aurait procéder par une structuration de type thèse / anti-thèse, en présentant les dangers et les gens dangereux (ou grave atteints) et en présentant aussi les personnes qui arrivent à évoluer normalement dans cet univers : bref en montrant que certes il y a des risques (il ne faut pas se voiler la face) mais que ceci ne peuvent survenir que dans certains cas bien précis, bien particulier (troubles émotifs, problèmes familiaux…)


(Skeet) #16

Je ne sais pas si tu as bien lu ce qu’on a dit : nous ne défendons pas ces gens-là (en même temps ils font ce qu’ils veulent et chacun peut avoir son avis dessus) mais on regrette que la seule chose médiatisée concernant les mangas soit de cette sorte.
On regrette juste de ne pas voir de vrais reportages sur le monde des mangas qui parlent d’autre chose que des dérives…

Par contre de dire que la culture manga rend con ça implique de dire que tous les phénomènes rendent cons…à mon avis dans tout excès il y a danger et pas que dans le monde des mangas (regarde les jeux video ou les jeux de rôle…).

Je pense qu’ici il y a plus de gens “modérés” que de fanatiques introvertis et coincés dans leur monde.


(Lokky) #17

J’ai vu ce reportage et j’ai trouvé aussi qu’il montrait une facette assez limitée des manga-fans. Je suis en fac de japonais, donc on peut supposer qu’il y a pas mal de manga-fan parmis mes co-disciples. Mais je n’ai jamais vu dans mes cours de looks aussi extrèmes que Suika et Shô que nous avons vus dans le reportage.

Pour l’anecdote, ma mère et et ma petite soeur (qui se foutent royalement des manga et sont même les premières à dire que ça rend débile alors qu’elle n’en n’ont jamais lu ^^") ont elles-aussi regardé le reportage. Et dès le lendemain, ma mère m’appelait pour me demander si je faisais ça moi-aussi (càd dire m’habiller “kawai” ou soubrette). Et bien non maman, je ne fais pas ça !

D’ailleurs, juste un détail comme ça en passant, dans l’émission il est dit qu’il n’est pas rare de croiser des jeunes habillées “soubrettes” ou “lolita” dans les rues du Japon (notament Tôkyô). Et bien moi, je peux vous dire que si, c’est rare ! Quand je suis allée là-bas en Avril dernier, je n’ai trouvé qu’un seul magasin vendant ce genre de fringues (à Shinjuku pour info, une enseigne que je conseille à tous, c’est superbe là-bas: OIYoung) Et dans la rue, je n’en ai pas vu du tout ! Pourtant, je suis allée dans des quartiers comme Shinjuku, Roppongi, Shibuya (mais j’ai pas vu Harajuku, c’est vrai).

Toujours est-il que c’est vrai, les manga n’ont pas une très belle image dans l’opinion publique française standard. Ce reportage n’a rien amélioré et, voyant la réaction de ma mère, on peut même supposer qu’il a aggravé les choses. Si la pétition voit le jour, je la signerais avec plaisir !

Edit : Mais je me rapelle pas qu’ils aient critiqué Naruto…

Ca n’a rien à voir, mais je ne trouve pas que Naruto soit une bouze. On aime ou on aime pas, mais je trouve que ce jugement est un peu limité.


(In-S-Teamable) #18

J’ai pas envie de refaire le debat sur les medias, pour repeter encore et toujours les même choses…

M6 a fait une suite de reportages sur des comportements deviants au sein de “culture” et phenomene de mode. C’est le fonctionnement même du reportage de television: on extrait une partie d’un tout pour mettre en avant des caracteristiques precises.
Ce qui m’enerve c’est que la plupart des personnes renvoyent l’inculuture et la debilite profonde des telespectateurs à la chaine de television.

Or M6 n’a en aucun cas dit qu’elle presentait un tout. Si la majorité des telespacteurs sont des cons depourvus d’esprit critique (comme vous avez l’air de le penser) elever aux stereotypes bon marché, incapable de se renseigner par eux même: est-ce la faute de la chaine qu’ils regardent? Non, cette reponse est trop facile.

On est dans une société ou l’on passe notre temps à ramener la faute sur les medias, si un media cible un comportement les gens finissent par croire qu’il l’a créé …

Ce qu’on peut reprocher à M6 et à ce type de reportage c’est de ne pas imposer un debat de fond aux telespectateurs, reunissant des professionels (organisateur de conv’, editeurs, redacteurs de mag’ spé …) , des lecteurs et des profanes.

Ce qui est marrant c’est que ma mére m’a pas demandé si je portai des tutus roses pour aller à carrouf ou si je repondai mochi mochi au telephone; Mais si il y en avait beaucoup, si c’etait courant, si c’etait un phenomene en expansion… .


(onizuka-sensei) #19

Oui mais c’est bien là le problème, on ne peut que reprocher aux médias vu que ce sont eux qui font les reportages.

Les débats ne les intéressent pas c’est trop intello et le but de ce reportage c’était de montrer la stupidité des ados, ça ils ont bien réussi mais le problème c’est que les raccourcis faciles ne sont pas évités par les téléspectateurs car tout le monde n’est pas comme certains ici, sachant faire la part des choses et être à l’écoute de la société et savoir faire des parallèles sans argumentaire.
Les téléspectateurs ne réfléchissent pas tellement quand ils voient un reportage, on a une population d’arriérés et ça c’est un fait.

C’est pour cela que ce genre de reportage c’est bien mais si on remet le tout dans son contexte et en montrant les ensembles plutôt que des cas particuliers, forcément aller filmer ces ensuqués à la JE tout le monde maintenant doit se dire qu’il n’y a que des allumés dans notre domaine…


(Sciaphile) #20

En attendant, on est en plein dedans. Je suis désolé, mais si une certaine chaîne de télé s’est vu récemment mise en cause dans ces pratiques déontologique pour son manque d’objectivisme, ce n’est pas pour rien.

[quote=“In-S-Teamable”]Ce qui m’enerve c’est que la plupart des personnes renvoyent l’inculuture et la debilite profonde des telespectateurs à la chaine de television.

(…)

Si la majorité des telespacteurs sont des cons depourvus d’esprit critique (comme vous avez l’air de le penser) elever aux stereotypes bon marché, incapable de se renseigner par eux même: est-ce la faute de la chaine qu’ils regardent? Non, cette reponse est trop facile.

On est dans une société ou l’on passe notre temps à ramener la faute sur les medias, si un media cible un comportement les gens finissent par croire qu’il l’a créé …[/quote]

Le problème, c’est que si tout les médias se comportent de cette façon (ce qui devient monnaie courante, soit dit en passant), même si on est capable de critiquer nos sources d’infos, où trouver la bonne info ?
Crois tu réellement à ce que tu dis ? Travaillant dans une bibliothèque, et ayant vu l’accroissement considérable de demande de formation documentaire par les lecteurs (formation à Internet, formation à l’utilisation de moteur de recherche…) ces dernières années, voyant au quotidien les énormités que peuvent sortir les usagers (pourtant habitués des lieux de culture), je peux te dire que je doute franchement de la capacité des gens à faire le tri dans les infos qu’ils reçoivent.

Ce n’est pas, qu’ils n’en soient pas capables. C’est seulement que l’info, c’est comme un tube, plus tu le passes (plus tu matraques), plus il rentre. La société de l’info, adopte aujourd’hui dans sa logique de fonctionnement des pratiques assimilables au lavage de cerveau (et je pèse mes mots) et le reportage d’M6 en est peut-être un bon exemple.

Je ne sais si ce que t’as dit ta mère était ironique ou non (je l’espère sinon elle vient de ruiner toute ton argumentation…), je ne pense pas qu’elle soit bête ou qu’elle soit incapable de se rendre compte des absurdités qu’on nous balance, mais cela fait déjà deux personnes qui disent que la première réaction de leur parent a été de balancer ce genre de truc.
Même si c’est ironique, c’est révélateur d’une chose :
une grande majorité des gens sont heureux qu’on leur dise comment penser.
Certes tu vas me dire : “bien sûr, cette première réaction de ta mère est ironique” mais pour combien d’autres personnes ne le sera-t-elle pas ?