LES NOMBREUSES VIES DE FANTÔMAS (Étienne Barillier)

http://www.moutons-electriques.fr/images/ouvrages/26.jpg

[quote=“Amazon”]Présentation de l’éditeur
Fantômas ! Vous dites ? Je dis… Fantômas. Cela signifie quoi ? Rien… et tout ! Pourtant, qu’est-ce que c’est ? Personne… mais cependant quelqu’un ! Enfin, que fait-il ce quelqu’un ? Il fait peur ! ! ! Par ces quelques lignes, Pierre Souvestre et Marcel Allain entamèrent la saga d’un formidable Génie du Mal, qui fit trembler toute la France durant la Belle Epoque… et bien au-delà. Un beau livre de référence, abondamment illustré : biographie détaillée du Maître de l’Effroi et de ses adversaires (Fandor, Juve, etc.) comme s’ils avaient existé, survol des faits divers policiers de son époque, études sur les autres créations de Marcel Allain, sur les particularités de l’univers de Fantômas, sur ses précurseurs et sur ses rivaux (les autres génies criminels du roman populaire), ainsi qu’un essai sur cet autre " grand maléfique ", créé à la radio : Furax. Avec en plus un guide du Paris des crimes et des mystères, pour faire du tourisme polar, et quatre nouvelles policières en hommage à l’œuvre de Souvestre et Allain, mettant en scène Fantômas dans de nouveaux méfaits - signées par Patrick Marcel, Laurent Queyssi, Johan Heliot et Robert Sheckley.

Broché: 406 pages
Editeur : Les Moutons Electriques (8 novembre 2006)
Collection : La bibliothèque rouge
Langue : Français
ISBN-10: 2915793247
ISBN-13: 978-2915793246[/quote]

Source : Les Moutons électriques

Quelqu’un l’a lu…?

Je suis dedans.
Comme souvent dans cette collection (et ce avec quelques variations ici et là), le bouquin se compose de trois parties : une première partie biographique (en gros, biographie du personnage comme s’il avait existé, en mixant les contradictions et interprétations), une deuxième partie constituée d’articles de différents signataires, ce qui permet d’aborder des sujets périphériques (personnages voisins, déclinaisons diverses…) et une dernière partie composée de nouvelles (Marcel, Queyssi, Heliot et Sheckley, excusez du peu).
J’ai lu déjà cette partie, dans le train, au retour (je l’ai acheté au festival de Lambesc, et je l’ai fait signer à Barillier, vais pas m’gêner). Et les quatre textes sont vraiment très bien, tous autant qu’ils sont. Et j’ai commencé à picorer dans les articles, qui sont richement illustrés.

Jim

Oui.

Merci de tes précisions et de ta célérité.
Intéressant, le sommaire, même si l’hétérogénéité des signatures sur les articles ne m’inspirent pas vraiment (remember “Alan Moore : Tisser l’invisible” ?).
Mais la présence des nouvelles aurait plutôt tendance à me convaincre.

[quote=“artemus dada”]

Oui.[/quote]

ouf, me voilà fixé. :wink:

J’adore ce livre.