LES NOUVELLES AVENTURES DE BRUNO BRAZIL t.1-2 (Laurent-Frédéric Bollée / Philippe Aymond)

Les Nouvelles aventures de Bruno Brazil - tome 1 - Black Program

Présentation de l’éditeur

Bruno Brazil et son commando caïman ont mené avec succès les missions les plus périlleuses. Mais la dernière a mal tourné et plusieurs membres de l’équipe ont été tués ou gravement mutilés. Quelques mois plus tard, Brazil n’est pas entièrement remis de la tragédie. Mais une nouvelle menace vient d’apparaître. Un criminel insaisissable assassine tous les anciens ennemis du commando. Et ce nouvel adversaire semble préparer une opération d’envergure liée à la conquête spatiale. L’heure n’est plus au chagrin et aux plaies que l’on panse. Les survivants du commando caïman doivent se réunir à nouveau.

Biographie de l’auteur

Né à Paris en 1968, Philippe Aymond est titulaire d’une maîtrise d’arts plastiques à l’université de Paris I. En 1987, il rencontre Coutelis qui l’initie aux rudiments de la BD réaliste. En 1989, il débute aux côtés de Chapelle et Labiano sur la série Canal Choc (4 tomes publiés aux Humanoïdes Associés) écrite par Pierre Christin et supervisée par Jean-Claude Mézières. Il rejoint les éditions Dargaud en 1994 pour L’Homme qui fait le tour du monde, avec Cabanes et Christin puis Les Voleurs de villes et la série Les 4x4 avec Christin. En 2000, il entame une double collaboration avec le scénariste Laurent-Frédéric Bollée, comme coloriste sur la série A.D. Grand-Rivière (dessinée par Coutelis) et comme dessinateur sur la série Apocalypse Mania. Le huitième tome (cycle 2) paraît en 2010 chez Dargaud. En 2003 Jean Van Hamme le choisi pour qu’il dessine sa nouvelle série, intitulée Lady S., dont sept tomes paraissent aux éditions Dupuis. Il continue seul cette série et travaille sur un projet avec Pierre Christin chez Dupuis. Highlands est sa première oeuvre d’auteur complet.

BIO LF BOLLEE Laurent-Frédéric Bollée est né en 1967 à Orléans. Il signe son premier contrat de scénariste BD à l’âge de 21 ans et publie son premier album en 1990. Il a depuis signé plus de 50 albums, chez les plus grands éditeurs (Dargaud, Glénat, Casterman, Vents d’Ouest…). On lui doit les très remarqués romans graphiques Terra Australis (avec Phlippe Nicloux, Glénat, 2013), Deadline (avec Christian Rossi, Glénat, 2013), Contrecoups – Malik Oussekine (avec Jeanne Puchol, Casterman), ainsi que le 6e album de la prestigieuse collection XIII Mystery (Billy Stockton, avec Steve Cuzor, Dargaud). Il a également écrit les séries ApocalypseMania (avec Philippe Aymond, Dargaud), AD Grand-Rivière (avec Al Coutelis, Casterman) et L’ultime Chimère (avec Griffo, Glénat), entre autres. La reprise de Bruno Brazil, où il retrouve Philippe Aymond, est l’occasion pour lui d’intégrer les Éditions du Lombard pour la première fois. Par ailleurs, descendant d’une famille pionnière dans l’histoire de l’automobile, L.-F. Bollée est également un journaliste sportif reconnu, spécialiste de sports mécaniques.

  • Album: 56 pages
  • Editeur : Le Lombard (18 octobre 2019)

Fallait s’y attendre.
Bon, j’aime bien l’ancienne série, donc je pense que je vais regarder, même si je ne connais pas bien les auteurs présidant à cette nouvelle version…

Jim

Les 2 auteurs ont déjà réalisé une longue série de SF avec Apocalypse Mania. Série que j’avais trouvé pas mal une fois que je m’étais habituée aux graphismes de Philippe Aymond, c’était surtout la trame de LF Bollée qui m’avait accrochée.

Même si je crains toujours un peu les reprises de série, je pense regarder cette suite.
Mon avis sur la série originale est visible ici

J’avais choisie la série pour une saga de l’été sur BOBD l’an dernier :
partie 1
partie 2
partie 3

Cela fait beaucoup à lire mais la série fait partie de mes années d’abonnée à l’hebdo Tintin et j’ai lu les premiers deux pages par semaine… et je l’aime bien (peut-être à cause de cela).

ginevra

Merci.

Jim

Apocalypse Mania c’était très bien

Tout à fait d’accord, mon avis de 2012 est ici

ginevra

Apocalypse Mania c’était pas plus ou moins la suite de Canal Choc ?

ça franchise dur chez les éditeurs français… pour relancer le fonds ? Un repli sur les fondamentaux ? Des projets de développement filmiques ou vidéo-ludiques ?

Ça me fait beaucoup sourire : moi qui suis d’une génération où l’on m’expliquait d’un ton docte, dans ma jeunesse, que le franco-belge, c’est pas comme les comics, on ne décline pas à l’envi, on n’épuise pas le filon, on est originaux nous môssieur, on n’est pas coincés dans un genre, on ne fait pas ça pour le pognon… j’observe depuis quelques années que les viles méthodes de ces vénaux yankees ont quand même bien pris racine dans nos contrées.

Jim

C’était avant les Romans Graphiques ça, non ?

C’était ma jeunesse, donc début des années 1980, pour compter large…

Et « roman graphique », ça me fait ricaner aussi…

Jim

Moi, ça me hérisse le poil et me fait grincer des dents…

Tori.

Ah ben putain je sais pas ce qui leur faut Black & Mortimer, Buck Danny, Tanguy & Laverdure, Lucky Luke, Sctroumpfs, Tuniques Bleues, et c’est pire maintenant.

C’était quand j’étais jeune, hein, Morris était encore vivant, la seule « suite » de Blake & Mortimer c’était la fin des Trois formules, etc etc… Et ouais, à cette époque, la BD franco-belge ne se vautrait pas encore dans les méfaits qu’elle dénonçait chez les autres…

Jim

parce que maintenant c’est quand même la fête du slibard là dessus.

Grave, ouais.
Et ça me fait ricaner de voir le marché des oies blanches d’il y a trente ans se ruer vers le pognon en faisant ce qui était si mal chez ces salauds d’Américains.

Jim

Ce qui m’interpelle, c’est qu’il y a de plus en plus de tirages spéciaux, genre en noir et blanc. C’est sympa pour apprécier le boulot du dessinateur mais ça me rappelle cette période ou les comics aussi avaient des tirages spéciaux avec variant cover, plastic bag hermétique etc. On se rappelle comment la machine s’est emballée et comment ça a terminé.

Cela dit, depuis le temps qu’on dit que le marché va s’effondrer, ce serait pas mal qu’il se passe enfin quelque chose…
:wink:

Jim