LES NUITS DE REYKJAVIK - Arnaldur Indridason (Métailié)

[quote]présentation de l’éditeur:
Voici les aventures du jeune Erlendur, curieux, dynamique, jeune père débutant sa carrière de policier sous la houlette de Marion Briem.
Erlendur le solitaire vient d’entrer dans la police et les rues de Reykjavík dans lesquelles il patrouille sont agitées : accidents de la circulation, contrebande, vols, violences domestiques…
Une mort inexpliquée l’obsède. Un clochard qu’il croisait régulièrement pendant sa ronde de nuit est retrouvé noyé dans un fossé et tout le monde s’en moque. Mais ce destin hante Erlendur et l’entraîne toujours plus loin dans le milieu étrange et sombre de la ville.
[/quote]

1974,Reykjavik,un clochard est retrouvé noyé,le dossier est rapidement classé sauf pour un jeune flic débutant:Erlendur.
Pour mon 1er Indridason je ne peux pas dire que j’ai été spécialement emballé par une intrigue classique.
Par contre j’ai véritablement vraiment accroché sur Erlendur. un perso,qui en plus pour moi vu que je n’ai pas de point de comparaison,ne donne pas encore sa pleine mesure.il est tenace,patient,psychologue dans son boulot et à la fois hermétique et peu ouvert à ce qui l’entoure dans le privé.
c’est fluide,on alterne récit de patrouille de nuit et avancées de l’enquête,mélancolique et tranquille.
j’ai apprécié cette pause,cette respiration et je reviendrais vers Erlendur c’est une certitude