LES PROFS t.1-22 (Erroc, Sti / Pica, Léturgie)

La critique par damss est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique par damss est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique par damss est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La critique de Les profs T.15 (simple - Bamboo) par damss est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

9782818967171

Tome 22 : Tour de contrôles

Scénario : ERROC, STI
Dessin : LETURGIE
Couleur : Jacqueline GUENARD

Parution le 21 Aout 2019

Le retour des Profs à la rentrée !

Branle bas de combat au lycée Fanfaron : le ministre de l’Éducation nationale va venir. Pour faire bonne impression, on ne veut que des élèves modèles et propre sur eux ! Du coup c’est comme en boite : chemise et pantalon de costume, sinon on est refoulé à l’entrée… Ça pourrait être une bénédiction pour Boulard, mais il le prend pour un défi : il rentrera en cours coûte que coûte !

Je viens de lire un petit article dans le Bamboo mag de janvier 2020 qui parle de la difficulté de publication du projet en 1997 (même par tranche dans le Journal du Mickey) … et finalement, le tome 1 s’est vendu à plus de 600 000 exemplaires en 20 ans (il doit y avoir aussi les éditions étrangères dans le calcul).

Il y a quelques longues années, à Angoulême, lors d’un repas, Pierre Tranchand, alias Pica, m’avait raconté comment le succès était arrivé. Il était en vacances, il se reposait à l’étranger après la sortie du premier album. Et les droits d’auteur étaient tombés entre-temps, tout le monde chez Bamboo était ravi (et surpris) et bondissait de joie, mais lui, il n’était au courant de rien. Et puis il est rentré en France, il a ouvert son courrier, et il a vu les ventes !!!

Ironiquement, il dit souvent que s’il avait su que changer de nom lui permettrait de faire un bond en avant question vente, il l’aurait fait des années plus tôt !
:wink:

Je ne pense pas. Mais va savoir. En revanche, je pense que ça prend en compte toutes les éditions : c’est un bouquin qui a eu une version France Loisirs, par exemple. Je crois qu’il y a des éditions souples à pas cher, genre « découverte », ce genre de choses. Il est fort possible qu’ils comptabilisent toutes ces variantes. Le site Bédéthèque dénombre vingt-et-une édition du premier album, et signale une édition imprimée pour Mondadori afin d’accompagner Télé Star. J’imagine que si tu cumules tout cela, tu peux arriver à quelques centaines de milliers d’exemplaires.

Jim

Oui, je me doutais bien de ce genre de multiplications d’éditions, surtout en 20 ans.
Mais 600 000, cela reste quand même impressionnant.

Apparemment, en 2011, la série se classait parmi les meilleurs tirages avec 120 000 exemplaires pour son tome 14 (sorti en fin d’année). Donc bon, que le premier fasse 600 000, c’est pas étonnant.

Jim

Tu vois que tu peux avoir des réactions mathématiques.

Oui, mais maintenant, j’ai mal à la tête et je vais me coucher.

Jim

ça y est, Jim a le Coromath virus.
Vais chercher un Youngblood pour me protéger … mince, j’en ai pas !

Jim, je crois que j’avais déjà lu ton anecdote quelque part… Il n’a pas dû raconter ça qu’à toi.

Du coup, j’ai mis du temps à faire le rapprochement avec ses séries précédentes, que j’appréciais beaucoup (qu’il s’agisse de Smith & Wesson, L’école Abracadabra ou Marine)… Mais bon, comme elles étaient aussi signées Corteggiani, c’est peut-être ce dernier qui me faisait les aimer… Mais, si j’aimais ces séries, c’est quand même aussi en partie pour leur graphisme.

Tori.

Comment tu piétines mes illusions !!!

Trêve de plaisanterie, l’anecdote du changement de nom, je l’ai entendu la raconter à plusieurs personnes, ouais.

Jim

Et il la raconte aussi dans ce Bamboo Mag.

Je parlais de l’anecdote sur son retour de congés…

Tori.

Oui oui, mais celle-ci, je ne l’ai entendu qu’une fois, à table. L’autre, je l’ai entendue plusieurs fois. Donc j’en concluais qu’il pouvait très bien répéter les deux.

Jim