LES SEIGNEURS DE LA ROUTE : L'ULTIME COURSE À LA MORT

[quote]LES SEIGNEURS DE LA ROUTE : L’ULTIME COURSE À LA MORT

Auteur(s) Paul H. Birch, Mel Smith
Dessinateur Manuel Martinez
Série Death Race
Collection Replay
Origine États-Unis
ISBN 978-2-36074-033-8

Frankenstein et Mitraillette Joe recouvrent l’asphalte d’hémoglobine dans cette suite de “Death Race 2000” !

Les Provinces-Unies d’Amérique vont mal. Une crise financière frappe sévèrement le pays. Face à une une invasion étrangère déguisée en plan d’aide économique international et à une population devenue ingérable, le Président Frankenstein, ancien champion de la Grande Course Transcontinentale décide de rouvrir cette compétition sanglante qu’il avait pourtant lui-même interdite afin de reprendre le contrôle de la situation et montrer au monde qui est le plus fort…

« jamais dans l’Histoire le peuple n’aura à ce point démissionné afin de laisser aux génies les moyens de rechercher la clé d’or qui nous conduira vers une nouvelle grande époque d’abondance et qui verra naître une minorité de privilégiés. Et maintenant mes enfants, les pilotes sont prêts, le monde attend, une fois de plus ayez confiance en moi, je vous offre votre jeu !

Le président vous aime, il vous aime tous… »

La suite de la série B la plus furibarde de l’histoire du cinéma !

Pour le 40ème anniversaire de sa sortie, Wetta publie la suite du film La Course à la mort de l’an 2000, plus connu en France sous le nom de sa sortie vidéo : Les Seigneurs de la route, récit dystopique monstrueusement cynique et débridé tourné en 1975 par Paul Bartel, sous la houlette de Roger Corman. Ce Death Race original, version pirate pour adulte du dessin-animé Les Fous du volant dénonçait le lavage de cerveaux télévisuel, la déshumanisation de la société et le malthusianisme à travers des scènes aussi grotesques que mordantes, mettant en scène David Carradine et Sylvester Stallone dans une course de voiture sanglante, organisée par le président à vie du parti unique à la tête des Provinces-Unies d’Amérique pour garantir son opium au peuple, où le nombre de spectateurs tués compte autant que la vitesse à laquelle les concurrents franchissent la ligne d’arrivée…

Pourquoi on l’aime?

Kitsch et pas propre sur elle, tout comme son génial modèle d’insouciante férocité, cette B.D. resplendit d’atrocité par un dessin qui fera instantanément fuir l’amateur de 9ème art lambda pour satisfaire les seules personnes véritablement concernées : les fans de ce film culte, affreux, sale et méchant où la beauté et le raffinement n’ont foutrement pas leur place ! Bis, underground, trash… Faudrait pas oublier d’où l’on vient.

On retrouve Frankenstein, superbe salopard dont on ne décidera jamais s’il est le héros ou l’enfoiré de l’histoire, Mitraillette Joe qui revient d’entre les morts, et une flopée de nouveaux pilotes givrés dans cette ultime course à la mort déviante, immorale et bien secouée ![/quote]

[size=200]LE SUJET SUR LE FILM[/size]

Le site de l’éditeur : wetta-sunnyside.fr/works/les-seigneurs-de-la-route-lultime-course-a-la-mort/

Nouvelle édition prévue le 23 février 2017.