Les sorties manga/DVD du 25/05/2011

Voici la liste des sorties manga/DVD du 25/05/2011

Lire la news sur Manga Sanctuary

Il y a aussi en sortie chez Paquet dans leurs collection Bao le manhua ( ou peut-être BD en fait je sais pas trop vu que c’est chinois mais que c’est en format BD 48 pages couleurs donc… ) L’ombre et le feu 2 dont j’ai fait la contribution au site ( vu que le un y était aussi répertorié sur MS ).

Rien pour moi, mais je ferai un petit commentaire:
Étant en pleine lecture du Rouge et le Noir de Stendhal justement, je doute quand même quant au fait que l’on puisse rendre tout le génie de l’auteur à travers un manga, qui plus est en un tome.

Stendhal c’est quand même un style unique; c’est un roman long, qui prend son temps, avec des personnages à la psychologie poussé, ce qui me semble difficile à retranscrire dans un manga de ce genre. Un one shot qui plus est.

Quant à moi, je doute que “rendre tout le génie de l’auteur à travers un manga” soit le but de la manoeuvre. Faut pas prendre les mangas de cette collection pour ce qu’ils ne sont pas. Ils proposent simplement, je pense, un aperçu accessible, ne retraçant au mieux que les grandes lignes de l’oeuvre d’origine.

Sauf que ce genre de bouquin, ça ne se prend pas dans les grandes lignes, ça se prend entièrement ou pas du tout, et je ne pense pas (sauf peut-être exception) que ça donnera envie de lire l’œuvre originale, car lire du Stendhal, du Flaubert, du Balzac etc. ce n’est pas juste suivre une histoire, c’est imprégner d’un auteur, de son style, de tout ce qu’il peut nous donner par son écriture. Lire Stendhal c’est pas quelque chose de forcément facile, et les rares qui après avoir lu le manga voudront passer à l’œuvre originale se prendront une sacré claque et se décourageront selon moi très vite.
Des œuvres comme celles-ci sont des chefs d’œuvres de la littérature, et c’est l’œuvre entière qui fait le génie, on ne peut en enlever une ligne ou en rajouter une.
Lire Stendhal ou Hugo, ce n’est pas comme lire un Harry Potter, il y a une recherche stylistique très poussé, qui est partie intégrante (et très importante) de l’œuvre. Que serait Madame Bovary sans la plume exquise de Flaubert?

Après je condamne pas forcément ce genre de projets hein, ça peut même être intéressant, et on peut essayer par des moyens graphiques de rendre justement ce que l’auteur fait passer par le style, voir même s’en détacher et en faire sa propre interprétation (c’est le principe de l’adaptation notamment cinématographique). Mais ça ne se fait clairement pas en un tome!

Tu n’y es toujours pas (toujours selon moi, évidemment). Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un éventuel préalable à la lecture du roman, de toute évidence bien plus riche. Comme tu le dis, quand on lit ces auteurs, c’est souvent plus pour leur style que pour leurs histoires en elles-mêmes.
Ce dont il s’agit ici, c’est d’en donner une vision épurée. Le public visé me paraît surtout être celui qui n’a pas l’envie ou le temps, voire pas les capacités de se taper de la grande littérature, mais qui est néanmoins un poil désireux d’élargir vaguement sa culture. Si ces mangas permettent à certains lecteurs d’au moins savoir de quoi il est question dans les très grandes lignes dans ces romans, ils mourront moins cons et le manga aura atteint un de ses buts.
J’ai lu Le Capital pour voir quelle approche en avait été faite dans sa version manga.
Je lirai Les Misérables car je suis curieux de voir comment il a été adapté.
Je lirai Le Rouge et le Noir simplement pour savoir de quoi ça parle, car je ne connaissais que de nom.