L'HISTOIRE SECRÈTE t.1-35 (Pécau / Kordey et divers)


(vedge) #1

La critique par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary


(vedge) #2

La critique par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary


(vedge) #3

La critique de L’histoire secrète T.27 (simple - Delcourt) par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary


(artemus dada) #4

[quote=“Vedge”]…]
Un tome 27 correct mais sans plus, pour une série qui semble chercher un second souffle.
Espérons qu’elle le trouvera.[/quote]

Pour ma part, cette série a au contraire trouvé un second souffle depuis l’arrivée de l’agent O’Neill du FBI, et le passage en arrière-plan des **Archontes **.


(silverfab) #5

Quand on pense que la série en question aurait du s’arrêter y a 13 volumes, peut on serieusement parler de second souffle?


(artemus dada) #6

*Ben *justement oui, puisque le “second souffle” est celui que trouve le coureur de fond alors que tout concours à ce qu’il stop son effort, et en premier lieu la longueur de cet effort. CQFD.


(とり) #7

Au départ, ça devait même être une série en 7 tomes…

Tori.


(Fab) #8

[quote=“artemus dada”]

[quote=“Vedge”]…]
Un tome 27 correct mais sans plus, pour une série qui semble chercher un second souffle.
Espérons qu’elle le trouvera.[/quote]

Pour ma part, cette série a au contraire trouvé un second souffle depuis l’arrivée de l’agent O’Neill du FBI, et le passage en arrière-plan des **Archontes **.[/quote]

je partage cet avis.j’avais failli stopper les frais et puis j’ai retrouvé du goût pour cette série


(vedge) #9

La critique de L’histoire secrète T.28 (simple - Delcourt) par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary


(vedge) #10

La critique de L’histoire secrète T.29 (simple - Delcourt) par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary


(vedge) #11

La critique de L’histoire secrète T.30 (simple - Delcourt) par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary


(vedge) #12

La critique de L’histoire secrète T.32 (simple - Delcourt BD) par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary


(vedge) #13

La critique de L’histoire secrète T.34 (simple - Delcourt BD) par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary


(Jim Lainé) #14

J’ai dû en lire une dizaine de tomes, pour ma part. Sympa, sans plus, j’ai l’impression…

jim


(FC powaaaa) #15

ça parait interminable comme truc !


(Ben Wawe) #16

Le concept est fun, le début bon, mais les auteurs arrivent trop vite au présent/XXe siècle, et ça en devient illisible ; trop long, trop lourd, trop complexe, tout le charme a été perdu et même les dessins de Kordey ne sauvent plus le truc.
Une bonne idée trop étirée.


(とり) #17

La série était prévue en sept tomes, au départ, il me semble…

Tori.


(Ben Wawe) #18

… et on est à 34.


(FC powaaaa) #19

Sans compter le tome 0 !


(Jim Lainé) #20

Avec une décennie de retard, je découvre enfin cette série.
Bon, je suis pas emballé, mais je trouve ça bien meilleur que ce à quoi je m’attendais.
Le thème de la réécriture de l’Histoire, du fil rouge caché, c’est pas nouveau, et ça me fascine depuis Le Grand Secret de Barjavel (et ensuite Le Pendule de Foucault, d’Eco). Donc sur le principe, j’accroche bien.
Étant plutôt fan de Kordey, j’apprécie beaucoup ses tomes. Moins les autres. Même si le tome 3 contient des planches épatantes (Sudzuka dessine super juste, et son compère peint des atmosphères pas mal, pour les planches dans la forêt). Mais j’apprécie le caractère charnel et vivant des personnages de Kordey.
Pour l’heure, je n’en suis qu’à trois tomes, mais j’avance tranquillement, à raison d’un tome par soir. Il manque peut-être à ces récits, qui sont des réinterprétations de faits historiques donc qui doivent coller à une certaine vérité, de réels portraits de personnages “normaux”, qui pourraient s’opposer aux Archontes. Mais il n’y a pas la place, entre l’insertion de personnages de l’Histoire (souvent des auteurs, d’ailleurs, ou des artistes) et les sauts temporels qui font vieillir les protagonistes humains. Ça manque un poil.

J’ai découvert la série tardivement, et je n’en ai lu qu’une dizaine de tomes à la louche, mais je trouve que la série s’améliore une fois que le premier cycle est passé. Cela étant dit, j’ai l’impression que, de l’avis général (et les propos un peu plus haut semblent le confirmer), le premier cycle a été mieux reçu que les déclinaisons suivantes. Mais pour ma part, je trouve que les enjeux sont mieux expliqués dans les dialogues (notamment les plans et les pouvoirs de Guillaume de Lecce), que la narration est moins elliptique, et que le fil rouge est plus clairement défini. De même, je trouve intéressant que les personnages humains (célèbres ou non) passent d’un épisode à l’autre, cela permet d’ancrer l’intrigue dans une “réalité” plus consistante. Le fait que Kordey assure seul la partie graphique aide beaucoup, au demeurant. Bref, c’est assez entraînant, cette affaire-là.

Jim