L'HOMME ÉLECTRIQUE - Victor Fleury (Bragelonne)

  1. Napoléon IV règne sur l’Europe tandis qu’à l’est, l’Empire russe tisse sa toile de conspirateurs et d’intrigues. Pour sauver la France impériale, un trio œuvre dans l’ombre : la mystérieuse comtesse de Cagliostro, au charme aussi dangereux que ses connaissances scientifiques, le brutal frère Vacher, tueur dénué de remords, et le Valet, un androïde espion capable de s’approprier souvenirs et visages d’autrui, mais dont la mémoire a été trafiquée. De Venise aux confins du monde en passant par l’Orient-Express et la Transylvanie, parviendront-ils à déjouer les plans des ennemis de l’Empire Électrique ?

« L’écriture est légère, très fluide, gardant sa délicatesse même dans les moments les plus sombres pour un plaisir de lecture continu. » Sci-Fi Universe

« Un nouvel auteur français de grand talent. » ActuSF

Si vous cherchez Victor Fleury, vous le trouverez souvent à Lyon, dans un café, en train d’écrire ou de refaire le monde entre amis. Il aime ce qui est étrange, caché et oublié, et les littératures de l’imaginaire le passionnent. Il a publié plusieurs nouvelles sous le pseudonyme de Vyl Vortex dans des anthologies, aux éditions Rivière Blanche, Luciférines, Le Grimoire et Arkuiris.

Poche: 360 pages
Editeur : Bragelonne (20 février 2019)
Collection : Steampunk
Langue : Français
ISBN-13: 979-1028110734
ASIN: B07J3G43FN
Dimensions du produit: 12 x 2,2 x 18 cm

je l’ai pris, j’ai croisé Victor Fleury en dédicace à Tours il y a 10 jours

Jolie couverture.

Très sympathique roman steampunk (enfin, « voltapunk », comme l’auteur le définit lui-même…), avec un personnage d’être artificiel dont le corps a accueilli plusieurs schémas cérébraux, qui constituent autant d’étape de redécouverte de lui-même. Très belle ambiance, avec de bonnes scènes d’action, et un héros qui n’est pas un risque-tout. Les mélanges de personnages de fiction et de personnages historiques sont assez chouettes et novateurs.

Jim

Oh, tu sais attirer le chaland.

Ça a été une lecture de train très agréable. Divertissant, assez rusé, avec des personnages intéressants et à tiroirs (pour certains, de manière littérale). Contrairement à Pornarina (que j’ai lu dans la foulée) qui remue plein de trucs qu’on aimerait oubliés, cet Homme électrique dispose d’un premier degré pop corn tout à fait réjouissant, qui ne fait pas oublier les autres niveaux de lecture. Recommandé.

Jim

Pour ne rien gâcher, l’auteur est un type délicieux, gentil comme tout, drôle, un gars super.