LINCOLN HIGHWAY 750 (Bernard Chambaz / Barroux)


(Le Doc) #1

27043

Lincoln highway 750

Après l’adaptation à paraître du roman de Paule Constant en Janvier, Barroux, dessinateur de renom en jeunesse, s’associe au journaliste Bernard Chambaz pour un road movie à travers les États-Unis.

Prêt à s’élancer pour le marathon de New York, notre héros reçoit un appel de son amie, lui faisant part de son intention de mettre un terme à leur relation.
Désespéré, il décide en apercevant une vieille moto de l’acheter et de traverser ce pays. À travers cette route, on découvrira toutes ses réflexions, ses joies, ses peines, les lieux mythiques de cette Amérique.
Un livre plein de subtilité sur ce que l’on a de plus précieux : la vie.

INFOS
SCÉNARISTE : CHAMBAZ BERNARD - DESSINATEUR : BARROUX
Public : 12+
Collection : URBAN GRAPHIC
Date de sortie : 14 septembre 2018
Pagination : 88 pages
EAN : 9791026812692
Prix : 15.5 EUR


(Le Doc) #2

Tiens, pourquoi tu l’as déplacé dans cette section ? C’est du Urban Graphic et c’est annoncé sur le site Urban…


(Jim Lainé) #3

Comme c’est de la création et qu’il n’y a pas de section Urban en franco-belge, je l’ai mis chez Dargaud, qui est la société mère d’Urban, ça m’a semblé logique.

Jim


(Le Doc) #4

Dacodac. J’y penserai pour les prochains albums de cette collection…


(Jim Lainé) #5

J’avoue que parfois, une fois que j’ai vérifié tel ou tel auteur, je ne sais pas comment ranger certains trucs. Par exemple, les trucs de Zenda ne devraient-ils pas aller chez Glénat, au même titre que Vents d’Ouest ? Pareil pour Drugstore. Et d’autres interrogations. C’est le charme du rangement, j’imagine…

De même, tiens, ne devrait-on pas créer une section pour les petits formats et autres revues de BD ?

Jim


(Le Doc) #6

Ouh là…toi, on ne t’arrête plus…^^


(Jim Lainé) #7

Je dis ça parce que quelqu’un (mais pas moi, pour une fois) est en train d’identifier des “BD de gare” (ça ferait un joli titre de section, non), en mettant le nombre de numéros et tout…

Jim


(soyouz) #8

Tiens, j’ai lu un article de Xavier Fournier qui utilisait le terme “roman de prairie américain”. Je n’ai jamais lu et entendu cette expression. ça vient de quoi ?


(Jim Lainé) #9

Alors à brûle-pourpoint, sans avoir lu l’article de Xavier, je songe à La Prairie, le texte de Fenimore Cooper (que je n’ai pas lu non plus), dont j’ai l’impression qu’il est fondateur d’une forme de roman pastoral à l’américaine.
Après, en cherchant un peu, je découvre l’existence d’un bouquin de Jacques Cabau, La Prairie perdue, histoire du roman américain, qui recoupe sans doute des considérations voisines et qui, si j’en crois quelques informations grapillées ici ou là, tourne autour du thème de l’innocence perdue.

Jim


(soyouz) #10

Pour info, l’article parle des super-héros français d’antan …


(Jim Lainé) #11

Mais pas de Lincoln Highway 750 ?
(j’ai du mal à comprendre, ce soir)


(soyouz) #12

Oui. Désolé, c’est un peu hors sujet, mais comme dans ton message juste avant le mien, tu parlais le terme de “BD de gare”, ça m’a fait penser à ça.
Désolé !


(Jim Lainé) #13

C’est peut-être dû au fait que certaines œuvres littéraires étaient publiées dans des supports populaires qui étaient distribués via la malle-poste.
Je sais pas, hors contexte, comme ça, c’est pas facile à dire.

Jim


(soyouz) #14

Je t’avouerai que même dans le contexte, c’est pas forcément évident !


(soyouz) #15

Jim, si ça t’intéresse, Xavier Fournier “himself” (coucou :wave: ) a répondu à ma question concernant les “Romans de prairie américains”. Et c’est avec son aimable autorisation que je reproduis ici sa réponse :

Le “Roman de Prairie” est un genre littéraire constitué, je n’y suis pour rien, je ne suis pas l’inventeur du terme, qui existe déjà depuis plusieurs décennies. J’imagine, aussi, que demander à Jean-Marc, qui n’a pas lu l’article et qui parlait d’un tout autre sujet, est encore le plus sur moyen d’arriver à une situation confuse :wink: . “Prairie Novels” (ou Prairie Fiction ou Prairie Litterature aussi), qui est le terme qui désigne d’une manière générale les romans d’aventures prenant comme contexte l’Ouest sauvage. En France, la traduction littérale “Roman de Prairie” est utilisée surtout dans les milieux littéraires spécialisés et dans les vieux articles de presse contemporains de la sortie des ces romans, mais je préfère m’en tenir à ce terme en usage parce qu’il n’y a pas de nom plus connu pour ce genre et plutôt que partir dans un néologisme façon “roman de western”, parce qu’il y aurait des filoux pour venir me dire que le terme n’existe pas et que les westerns c’est au cinéma et que donc “même dans le contexte, c’est pas forcément évident !”. :wink:

https://books.google.fr/books?id=Gf1guQEACAAJ&dq="prairie+novel"&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjPrLLTgpPdAhUSaVAKHVm_AhUQ6AEILzAB

https://qwiklit.com/2013/03/28/10-essential-prairie-novels/

https://www.amazon.com/Classic-Prairie-Novels-Teacher-Mounties/dp/077101628X

https://www.researchgate.net/publication/34141704_Willa_Cather_landscape_imagery_in_the_prairie_novels

https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/00221347908979999?journalCode=rjog20