L'insécurité et les médias : Un sujet récurrent ?

Hello, je suis passé ici (ça fait longtemps d’alleurs :astonished: ) A cause d’un phénomène que j’ai pu constater il y a peu dans la presse écrite et dans les JT, j’espère avoir un niveau d’écriture suffisant pour ne pas être chiant à lire, en tout cas je vais faire le plus court possible!

-INTRODUCTION-

On nous parle énormément dans la presse écrite et dans les JT ces derniers temps de l’insécurité, les fusillades de Marseille font aujourd’hui la une alors qu’ils n’étaient que fait divers il y a quelques semaines. Pourquoi le sujet de l’insécurité est il récurrent est excessivement présent dans les médias (comparativement à ces dernières semaines), et est il envisageable de constaté un quelconque rapport avec l’approche des élections présidentielles ?

-MON AVIS-

Alors pour commencer, j’ai été comme tout le monde très surpris lorsque j’ai pu lire dans la presse les fusillades de Marseille, puis après que ces actes de délinquances ait fait pour la 3ème fois la une en très peu de temps je me suis dis avoir eu un goût de déjà vu. Ces fusillades nous en avons en effet tous entendu parler dans des coins différents de la France et à des dates espacés si l’on s’en souvient bien. Mais pourquoi mettre ces faits à la une aujourd’hui ?

Après il y avait aussi le cas de la petite agnès qui a occulté toutes autres informations pendant une semaine, mis à part robert et sa boulangerie du centre de trifouilli les oies… Bref! Pour avoir les idées j’ai fais un lien avec les élections de 2007, histoire de voir si je n’était pas juste en train de m’imaginer un complot tel un geek nolife qui s’invente une cause à son malheur.

On se souvient tous des élections de 2007, grosso modo ça avait donner ça

  1. Création du besoin
  2. Annonce de la sortie du produit correspondant au besoin
  3. Matraquage publicitaire
    La BASE de la publicité ça date pas de 2007 mais c’était vraiment gros cette fois ci …
    Est ce que les français sont en train de subir la pub d’un quelconque candidat orchestré par des médias qui sont dirigés par un groupe de personne ? Je pense que oui, je vous laisse donner votre opinion.

La plupart des journalistes des grands médias passent par l’AFP. Si l’AFP met en avant une actualité, cela multiplie ses chances de la voir en Une d’un journal. Surtout si l’actu est marseillaise alors que 50 % des journalistes sont en IDF. Donc est-ce que c’est orchestré ? Tu as ta réponse.

Pour le reste, c’est de l’audience facile et peu coûteuse, à l’instar des interviews dans la rue des passants ou ce genre de conneries : faibles coûts (c’est pas de l’investigation), contenu conséquent facile et bonne audience.

Cela fait des années que le thème de l’insécurité est très présent dans les médias… Comme le dit Nil, ça fait vendre, et ça ne coûte pas grand chose ! Il ne faut, à mon avis, pas y voir de phénomène électoraliste.
Au sujet de ces élections, d’ailleurs, j’ai l’impression qu’on nous en parle depuis les précédentes (voire depuis plus longtemps)… Et ça, ça m’agace fortement !
J’ai l’impression que les politiques passent leur temps en campagne au lieu de faire leur boulot !
Et ce doit être en grande partie dû à l’omniprésence des médias…

Tori.

Exacte, on l’entend d’ailleurs à leurs façons de s’exprimer lors d’un événement. Ils disent "mais ils n’y as eu aucune victime !"
Très classe ! :unamused:
Les images chocs, voilà ce qu’ils veulent montrer.

Concernant les élections, l’insécurité, les incidents de type tag fasciste vont bon train. C’est pour manipuler l’opinion publique, rien d’autres.

Mais pour ce qu’il en est des médias en général, j’ai choisis d’arrêté la télévision il y as plusieurs mois déjà.
Suffit de suivre les actualités sur le net, moins de sensationnel, rien que des faits et c’est donc plus facile de se faire sa propre opinion.

Je trouve ça d’ailleurs étrange, ce changement de sens du mot “victime”…
Pour les médias, maintenant, s’il n’y a pas de mort, alors il n’y a pas de victime O___o
Je généralise, mais c’est vrai la plupart du temps.

Tori.

Aujourd’hui, l’information est devenu un show, et non une vocation.

Je m’explique :

De mon point de vu, l’information devrait être un service, permettre à la population de savoir ce qu’il se passe chez eux, dans leur pays et dans le monde. Or, ce n’est plus le cas, pourquoi ?
Première raison, la course à l’audimat. Il faut que le JT de telle chaîne face plus, tout simplement, alors on te gave d’images chocs, de reportages bidons etc etc…
Deuxième raison, contrôler la pensée du français moyen. Et là, le thème de l’insécurité est souvent rétorqué. Pourquoi ? Pas seulement par soucis d’élections, mais parce qu’il faut qu’on ait peur ! La peur, c’est sur ce thème là que les dictateurs créent leur pouvoir, hélas en démocratie ce n’est pas possible alors il faut bien trouver un autre moyen de la transmettre, les médias.

Après il y a le voyeurisme des gens, toujours à se réconforter par le malheur des autres. Bref :’) C’est pour ça que je ne regarde plus du tout un seul JT, je m’informe par le biais de divers sites d’informations.

Ouais les gars c’est bien jolie tout ça. Moi je veux bien que l’on dise que les médias manipule l’information et que les politiques se serve de l’insécurité à des fins électoral.
Mais faut pas non plus nier la réalité, si quelqu’un en parle c’est que ça existe hein?

Ca existe, et depuis toujours. Mais pas comme c’est montré et scénarisé dans les médias.

Dans ton journal, tous les jours dans les faits divers tu retrouveras des affaires louches, de meurtre, de viol, de vol etc… Mais la ressens-tu dans ton quotidien ? Honnêtement, pour ma part, non, et pourtant j’ai grandi dans un quartier où mes anciens camarades de classes sont pour la plupart en prison pour les faits cités plus haut. Je ne me sens pas pour autant en danger dans ma ville.

J’ai l’impression que les médias généralisent souvent, les jeunes, d’origines de surcroit sont tous des êtres à éviter. Enfin, c’est souvent ce qui revient par période électorale, je n’y prête plus attention depuis longtemps.

[quote=“Sorata”]Ouais les gars c’est bien jolie tout ça. Moi je veux bien que l’on dise que les médias manipule l’information et que les politiques se serve de l’insécurité à des fins électoral.
Mais faut pas non plus nier la réalité, si quelqu’un en parle c’est que ça existe hein?[/quote]

Cela n’existe qu’à une période donnée ? Pourquoi ne pas faire le JT sur les accidents domestiques ? Cela existe aussi.

Bah je te dirais que c’est comme le ciné, la musique, les mangas. Y-a une demande donc il y a une offre… C’est vrai que c’est un peu délicat avec les médias car on a plus l’impression de subir que de demander.
Mais j’écoutais hier soir dans une émission un chargé de ressource humaine qui disait que ça faisait 35ans que la préoccupation des français était le chômage et cela même quand “seulement” 400 000 personnes étaient aux chômage.
Donc c’est triste à dire mais la TV parle de ce que la majorité souhaite voir (ce qui fait de l’audimat en faite)…

Ben on parle jamais du chômage xD

euh te connaissant je sais que c’est une blague :wink: Parce que en ce moment, ça n’arrête pas :slight_smile:

Pas tout le temps je voulais dire (après oui en ce moment effectivement, à cause notamment de la fermeture de certaines usines).

[quote=“Tori”]Je trouve ça d’ailleurs étrange, ce changement de sens du mot “victime”…
Pour les médias, maintenant, s’il n’y a pas de mort, alors il n’y a pas de victime O___o
Je généralise, mais c’est vrai la plupart du temps.
Tori.[/quote]

Exact
Ce qui m’énerve aussi, c’est leur manie à mener leurs “enquête” soit en balançant des rumeurs sans fondement ou dans leurs émissions spéciales. :unamused:

Avant l’audimat étant basé sur ce que regarde des familles sélectionnées, à la base on nous disait quoi regarder.
Mais maintenant avec la télévision par internet, les chiffres sont plus précis et confirment ce que tu dis.

C’est pourquoi je ne regarde plus la télévision, c’est mieux ainsi.

+100 A part Nolife bien sûre :mrgreen:

C’est juste que l’on en parle plus dans le Journaux Télévisés qu’avant (ça a toujours existé de l’antiquité au 21ème siècle…)

En même temps, Rainfall ce n’est pas parce que tu ne ressens pas l’insécurité dans ta commune qu’elle n’existe pas, loin de là.
L’insécurité est un fléau, que les services de sécurité intérieur essaient d’endiguer, mais avec beaucoup de difficultés, parce que de son coté la justice n’applique par forcément le code pénal dans l’exécution des peines.
Après manipulation des médias à des fins électorales, oui c’est sur ça existe, mais il ne faut pas voir la diable là où il n’est pas.
Pour info et de source sûre, Hormis les faits les plus médiatisés, seulement 10% des faits délictueux et criminels sont rapportés par les médias à la population française.

Même par chez moi elle existe, c’est juste pour dire qu’elle n’est pas partout, et pas forcément aussi violente que l’on nous montre.

Dans une quartier d’Albi, il y a du trafic de drogue, d’armes etc… Ma mère y bosse, ça n’empêche pas qu’elle est jamais emmerdée.

Oui c’est un fléau, qui existera toujours, partout, mais disons que le traitement de cette insécurité par les médias est remplie de préjugés idiots je trouve.

Je dirai même qu’elle est plus violente que l’on veut bien nous le dire, et je peux te l’affirmer de ma part mon métier.
Un exemple, ma mère qui est infirmière à Bobigny dans le 93, au mois de septembre à un feu rouge un mec lui pète la vitre et lui vole son sac à main, et là comble de tout le 30 décembre en sortant de chez son dernier patient, trois mecs de 1m90 arrivent par derrière la plaque au sol et la menace de la “planter” (avec toutes les politesses d’usage du type “sale pute de blanche”, “salope”) si elle ne donne pas les clefs de sa voiture.
Résultat ma mère qui travaille depuis 30 ans dans ces quartiers, s’est fait volé sous la menace d’une arme, en réunion et avec violence (le plaquage au sol) sa voiture professionnelle, en plus c’est qu’une vieille citröen C3.
Tu as entendue parler de ce faits divers ? non je pense pas, alors de là à dire que les médias font tout un pataquès sur l’insécurité, je dirai plutôt que l’on connait pas l’immense majorité des faits divers de nos pays par jour, et ceci bien heureusement.

Et quant aux préjugés idiots tu pourrais développer ???

24h suffiraient pas dans une journée pour relater tous les faits divers. Et ce serait insensé (et inutile) de tous les répertorier.

Je comprends pas ta remarque sur les “30 ans”, il manque la fin de ta phrase non ?

Deux agressions en 30 ans dans le 93, c’est faible sinon :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: