LOUPO - Jacques-Olivier Bosco (Jigal)

https://scontent-b-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-frc3/1390612_10200791924989655_20953980_n.jpg

[quote]présentation de l’éditeur:
*Loupo, Kangou et Le Chat se sont rencontrés dans t l’antichambre de l’enfer, à l’Assistance Publique. Orphelin, fugueur ou petit voyou, leur galère ne faisait alors que commencer…

Vingt ans plus tard, la vie, ils ont décidé de la cramer… Ils sont devenus voleurs, braqueurs et délinquants. Les casses, les flingues, le fric, l’adrénaline, la révolte, la nuit… Ils sont comme l’orage, sombres et déchaînés…

Sur les tuyaux du Chat, Loupo et Kangou - son ami, son frère - écument les bureaux de poste et les banques de la région parisienne. Pour l’argent, pour le plaisir, pour le frisson glacé… Jusqu’au jour où lors d’un braquage, Loupo tire par erreur sur un môme et le blesse grièvement.

Après, c’est comme dans un rêve, plus la fin approche, plus les images s’effilochent… Les flics lancés à leurs trousses, une meute des cités qui leur colle aux basques, ils deviennent des loups…

Disparaître, se livrer, tuer ou être tués… L’étau se resserre, mais avant, il leur faut solder les comptes et régler définitivement l’addition…

Sombre et brutal, un roman noir et désespéré, avec ses paumés, ses filles amoureuses, ses turbulences et la mort qui guette au coin d’une rue mal pavée.*[/quote]

une bande de braqueurs bien rodés mais un jour la roue tourne et le casse se passe mal. à partir de là c’est la fuite en avant,sans espoir de retour en arrière.
un vrai shoot d’adrénaline!!!
la poignée de gaz à fond dans le rythme des mots et de la construction des phrases et du récit