LOVECRAFT COUNTY - Matt Ruff (Presses de la cité)

(Jean-Marc Lainé) #1

Voyage au pays des monstres et du Ku Klux Klan
Chicago, 1954. Quand son père, Montrose, est porté disparu, Atticus, jeune vétéran de la guerre de Corée, s’embarque dans une traversée des États-Unis aux côtés de son oncle George, grand
amateur de science-fiction, et d’une amie d’enfance. Pour ce groupe de citoyens noirs, il est déjà risqué de prendre la route. Mais des dangers plus terribles les attendent dans le Massachusetts, au manoir du terrible M. Braithwhite… Les trois comparses retrouvent en effet Montrose enchaîné, près d’être sacrifié par une secte esclavagiste qui communique avec des monstres venus d’un autre monde pour persécuter les Noirs. C’est la première de leurs péripéties… Dans l’Amérique ségrégationniste, Atticus et ses proches vont vivre des aventures effrayantes et échevelées, peuplées de créatures fantastiques et d’humains racistes non moins effroyables.

Signé par un maître du genre, encensé par la critique outre-Atlantique, Lovecraft Country est un hommage au pulp et à la science-fiction des années 1950, un roman électrique d’une actualité déconcertante. La société HBO ne s’y est pas trompée en décidant de l’adapter pour une série sous la houlette de Jordan Peele, le réalisateur de Get Out.

Né en 1965 dans le Queens, Matt Ruff est l’auteur d’une œuvre encensée par la critique, à la lisière de la science-fiction, du thriller, de l’horreur et de la satire. Ses romans précédents sont parus au Seuil et au Masque. Lovecraft Country est son premier roman à être publié aux Presses de la Cité.

Broché: 496 pages
Editeur : Presses de la Cité (28 mars 2019)
Langue : Français
ISBN-10: 2258151074
ISBN-13: 978-2258151079
Dimensions du produit: 14,2 x 3,3 x 22,7 cm

0 Likes

(Jean-Marc Lainé) #2

Et en montant cette fiche, j’apprends que le roman est sur le point de donner naissance à une série télé.

Jim

0 Likes

(Vinch64) #3

Je suis tombé sur le livre ce week-end. La couverture et le titre font vraiment envie.
Par contre, quand j’ai vu que c’était écrit par Matt Ruff, je l’ai gentiment reposé. :grin:
J’ai déjà lu de lui “La proie des âmes” et “Bad Monkeys” et ça ne m’a jamais transcendé.
Il fait partie des rares écrivains qui ne me laissent aucun souvenir post-lecture… C’est assez rare pour être souligné. :rofl:

0 Likes

(artemus dada) #4

Contrairement à mon prédécesseur, Matt Ruff est un auteur que j’aime beaucoup. Seul La Proie des âmes m’a moins parlé. Au contraire d’un Requin sous la Lune [Pour en savoir +], un roman qui marrie J.R.R Tolkien et Ayn Rand, ou Bad Monkeys, une histoire qu’aurait pu écrire Philip K. Dick [Pour en savoir +].

En ce moment-même je lis d’ailleurs The Mirage, qui se déroule dans un univers parallèle, fortement influencé par le 11-septembre. Dans un registre assez proche d’Osama [Pour en savoir +] de Lavie Tidhar, mais en nettement plus fouillé.

Et, à moins d’un accident littéraire d’ampleur cosmique, Lovecratf Country est sur ma liste d’achats.

0 Likes

(Jean-Marc Lainé) #5

Le seul truc que j’ai lu de lui, avant celui-ci, c’est Un Requin sous la lune, dont le souvenir est lointain, mais qui m’a laissé une sensation de “so what ?”. J’ai donc un peu hésité. Mais bon, l’appel du Lovecraft a été plus fort. Je n’ai lu qu’une vingtaine de pages pour l’instant, mais il installe une ambiance plutôt pas mal, entre ironique et oppressante. Les clins d’œil à la SF, aux pulps, à la BD, bref à la culture pop me semblent un peu appuyés, mais je vais voir sur la longueur.

Jim

0 Likes

(Vinch64) #6

Sur ce coup, j’ai trouvé que Matt Ruff était à Dick ce que le Canada Dry est à la bière (ou le Pacific au Ricard). :smile:

0 Likes

(artemus dada) #7

Pas moi.

Non seulement ce roman aurait pu être écrit par Dick lui-même, mais sa tonalité, au travers de son personnage principal, est ce qui se rapproche le plus de ce que j’imagine être l’état d’esprit de PKD, au moment de son anamnèse.

0 Likes