MAESTRO #1-4 (Peter David / Dale Keown, German Peralta)

Peter David racontera les origines du Maestro, le Hulk du futur (imparfait), dans un nouveau titre qui sera publié à partir d’août (le nombre d’épisodes n’a pas encore été communiqué).

La partie graphique réunira Dale Keown (Incredible Hulk) et German Peralta (Thanos).

« The Earth will tremble under his jade fist! Almost 30 years after the landmark story Future Imperfect, legendary Incredible Hulk scribe Peter David returns to the far-future version of the Hulk known as Maestro – the master of what remains of the world. With astounding art from Hulk veteran Dale Keown and rising star German Peralta, Maestro will answer questions that have haunted Hulk fans for years – and inspire some new ones along the way. »

Source : www.comicscontinuum.com

Peter David :

« I had no idea that when I first created the Maestro for Future Imperfect, that he would have the kind of popularity and staying power he has now. Until now, I’ve only been able to allude to his origins, so I was thrilled to have the opportunity to explore them in this series, and I can’t wait for fans to see all the artwork that’s been coming in! »

L’origine du Maestro prend un peu forme dans son épisode final de Hulk avec Kubert non ? Quel épisode !! J’adore sa description d’un futur « alternatif » que l’on sait complètement hypothétique mais qui faisait fantasmer le 'ecteur sur « ce qui aurait pu être »…

1 J'aime

J’ai envi de dire que l’origine était déjà dans Futur Imparfait.

la on va développer le truc, on va s’attarder sur la mort des héros, on va montrer les humains tout bombarder et Hulk devenir fou, on va le voir mettre en place la ville qu’il domine etc. Bref on va faire six épisodes rempli de vide alors que la concision original était amplement efficace.

1 J'aime

La boucle est bouclée pour ainsi dire (Keown devait être un des premiers choix pour s’occuper de l’histoire originale, avant l’arrivée de Pérez).

À se demander du coup si les omnibus US iront au delà du #467 (pour inclure les autres histoires* de PAD sur le personnage, parues au cours des décennies suivantes), ce qui peut les démarquer des Epic (le vol.1 s’arrête peu après la fin du run, avec la poignée d’épisodes de Casey pré-relaunch).

*Incredible Hulk: The End, le mini run post-Jones/pré-Way & Pak (77-87), Hulk: Destruction, Giant-Size Hulk, World War Hulk Prologue: World Breaker, Hulk vs. Fin Fang Foom, Marvel Adventures: Hulk, Hulk Monster-Size Special, The Incredible Hulk: The Big Picture, Hulk: Broken Worlds, Future Imperfect (version Secret Wars), Incredible Hulk: Last Call et ce Maestro à venir

c est clair…

Il tourne quand-même un peu en rond là le père David.

Je me demande, aussi, si Marvel ne le cantonne pas à revivre ses heures de gloire.
Je ne suis pas sûr qu’un auteur qui a si souvent été moteur dans des évolutions de personnages et de rebondissements s’abandonner à se répéter sur Spider-Man, Spider-Man 2099 et maintenant Hulk, ici.

D’autant que ça me rappelle Chris Claremont, qui a aussi longtemps cachetonné sur les X-Men sur ses dernières années.
Il est évident que Claremont et David ont des liens avec ces oeuvres et personnages, mais ils ont aussi tourné ailleurs. Je pense que Marvel se dit que David + Hulk = un minimum de ventes, là où David tout court est plus un pari.

J’ai la même impression que l’ami Ben. Je me souviens notamment qu’il n’avait pas été ravi, de prime abord, que Marvel lui propose de bosser sur la série Ben Reilly…

La couverture variante du #1 par George Perez (reprise d’une illustration datant de 2012) :

J’ai l’impression qu’il y en a quelques-uns que je n’ai pas lus…

Pas mal.

Jim

Commentaire de Peter David sur sa page FB, répondant à un fan qui lui demandait la proportion de pages illustrées par Dale Keown :

He draws the first half of issue 1 and then backup stories in the rest. But you’ll love the other artist.

Tout ça ca m’a donné envie de relire du Hulk, chose faite avec quelques morceaux choisit.

Les dernier épisodes du premier et immenses run de Peter david avec la mort de Betty et il me semble les première tentatives de suicide de Banner appelé comme ça. (Il me semble qu’il y en a eu tout au long du parcours, mais on a rarement dit de Bruce qu’il était suicidaire).

J’aime beaucoup ces derniers épisodes non seulement car ils sont très joliment dessiné par Kubert père et fils (Joe & Adam), mais aussi parce que cette fin tragique fait sens, qu’il y a des choses sous jacentes mis en fin au clair comme Hulk qui sert aussi de carapace protectrice à Banner, que Hulk est le côté vie de Bruce qui est de base suicidaire de part ses nombreux problèmes lié à son enfance…
Bref j’aime beaucoup.

J’ai ensuite enchaîné avec le Hulk The end de PAD et Keown qui continue dans cette voie, un récit un peu dispensable à mon avis, il enfonce juste ce que PAD avait fait à la fin de son run, et montre qu’il faut faire attention à ce que l’on souhaite.

Puis j’ai fait Banner d’Azzarello et Corben qui lui aussi montre un Bruce suicidaire, mais là c’est surtout car il ne supporte plus le poids de la culpabilité. On y voit un Hulk très idiot, déchainé en permanence, une force de la nature détruisant tout sur son passage sans se soucier de rien et un Bruce Banner vivant comme un clochard, cherchant à en finir pour de bon, j’aime beaucoup cette version, qui serait une sorte de vision « réaliste » de la vie de Banner, pas de glamour en mode, David Caradine sur la route, mais plutôt sdf qui se fait cracher dessus et doit vivre avec l’angoisse que chaque catastrophe est de sa faute.

Maintenant je vais faire Futur Imparfait.

Celle de Bennett :

98130107_10218228189360828_4773028358982205440_o

Ça pulse.

Jim

Maestro est une mini-série en 5 épisodes.

Premier aperçu :

marvel-maestro-4

Il faut que tu tentes la nouvelle série Immortal Hulk, c’est la grosse claque. Ça faisait des années que j’attendais une reprise du perso digne de ce nom et je ne suis pas déçu.

Queuwah ? Tu n’as pas suivi mes conseils et profité du déconfinement pour découvrir Immortal Hulk ?

Jim