MAESTRO (Peter David / Dale Keown, German Peralta)

91Sp3ruFE2L

100% MARVEL : MAESTRO – SYMPHONIE EN GAMMA MAJEUR

Peter David, Dale Keown, German Peralta I 128 pages, 18,00 €

Comment Hulk est-il devenu le Maestro , qui règne sans pitié sur un monde post-apocalyptique dans la saga Futur Imparfait ? Peter David , le créateur du concept, revisite son œuvre en compagnie de Dale Keown , l’un de ses fidèles partenaires dans les années 90.

(Contient les épisodes US Maestro (2020) 1-5, inédits )

SORTIE LE 18 AOÛT

C’est toujours casse gueule ce genre de récit et pourtant je trouve que David s’en tire plutôt bien. Faut dire qu’il est épaulé par deux artistes pas manchots. Du bon divertissement pas prise de tête pour les amateurs des futurs alternatifs.

C’est pour ça que je ne sais pas si j’ai envie de lire ça. Il y a une part de fantasmes que l’on nourrit au moment de la lecture du récit d’origine, voire après (et j’inclus le magnifique numéro du run de David, avec Kubert aux dessins). Du coup… Est-ce que ça ne peut provoquer que de la déception ?

On.en parle sur inferno. Ça devrait t aider

Je pourrais avoir le lien ? :wink:

Je vais voir ça. Mais HoX et PoX n’ont pas nourri de fantasmes.

J’ai compris que c’était pas pour moi (malgré les bonnes idées, une case m’a fait comprendre qu’il y avait un truc qui clochait !

IMG_20210830_215139

Là, c’était trop pour moi ! :grin:)

1 « J'aime »

1 « J'aime »

:grin::wink:

C’est bon j’ai fini par comprendre où il fallait aller… V.O. - Marvel - Inferno…

Ah, ben ouais, mais comme ça met directement la vidéo, ce n’est qu’un pseudo-rickroll, du coup ! ~__^

Tori.

On fait avec les moyens du bord.

C est un depucelage

Ah ouais, je connais en fait. Mais pas le clip, ni le nom du mec (que j’ai déjà oublié). Et c’est un mème ?

C’est pas le récit de la décennie, mais David est assez malin pour passer la période guerre nucléaire et jouer sur l’identité du maestro, car c’est pas hulk le premier à porter se nom. La fin est prévisible mais le chemin est divertissant, en hors série à 5 balles en kiosque ça aurait été royal, cette époque me manque…