MAÎTRE BERGER t.1-5 (François Rivière / Patrick Dumas)

Discutez de Maître Berger

L’une des premières séries de Patrick Dumas.

Jim

Il y a quelques mois, j’ai trouvé un tome de la série dans un vide-grenier. Ma mémoire étant notoirement peu fiable, je l’avais déjà. Donc je l’ai offert à un pote. Et j’ai profité du voyage dans le train pour le relire.

maitre-berger-tome-4

La Vengeresse, puisqu’est ainsi titré le tome 6, est un récit policier tournant autour d’un secret enfoui depuis des décennies, mais à la source de crimes aussi violents qu’obsessionnels. La série a la particulier de proposer des aventures séparées, mais imbriquées dans une continuité plus vaste. De sorte que l’on peut lire chaque volume séparément, mais on sent bien que le héros a une vie et qu’il ne nous attend pas pour la vivre. C’est d’autant plus frappant dans ce tome que le destin a décidé de s’acharner sur lui.

maitre-berger-tome-6-p1

Le dessin de Patrick Dumas, qui n’est pas encore aussi souple que ce que l’on connaît dans 20 000 siècles sous les mers (mais il n’était pas passé par des années d’expériences dans la BD et dans le jeu vidéo, ni adopté le dessin sur tablette), est complètement intégré à une ligne claire très épurée, sans doute raide, mais d’une lisibilité sans faille.
Il utilise une astuce assez intéressante : les événements sont commentés par un Maître René Berger vieillissant (ce qui fait que la voix off n’est pas celle d’un narrateur omniscient), et les cases où ce dernier apparaît sont rondes, un artifice qui trouve son sens dans le cas présent, et qui n’est pas du tout gratuit.

L’ensemble est une enquête à l’ancienne (on sent que Rivière a Maigret ou Poirot en tête), mais qui nous fait replonger dans un style de bande dessinée certes qui a vieilli, mais qui a fait ses preuves.

Jim

Grand amateur d’écrivains, Rivière aime aussi en parler :

Jim