Malicious Code chez Komikku Editions!

Le catalogue du petit éditeur s'agrandit!

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/14428/malicious-code-chez-komikku-editions.html)

Je le prendrai directement pour les encourager et pour voir ce que donne cette série par la même occasion ^^

C’est dingue à quel point ce graphisme est impersonnel. Un trait comme tant d’autres, sans la moindre originalité… C’est déjà un mauvais point ça. A croire que c’est un titre que même Doki Doki n’a pas voulu. Au passage, il s’agit d’un josei, puisque le Gekkan Comic Gene est considéré comme tel (pas sur MN, mais partout ailleurs si) avec des titres comme Servamp, Dictatorial Grimoire ou encore Rex Fabula.

Ce sera sans moi dans tout ceci sent le renfermé et la redite, dans le fond et la forme.

Ils comptent le vendre comme un shonen c’est pour ça qu’on l’a laissé comme ceci.

C’est nouveau ça ? C’est pas un peu con ?

Bah écoute c’est sur le CP après on verra si ça porte ses fruits.
De toute façon vu le titre il vaut mieux viser la classe shonen mais bon un shonen en 4 tomes…

@ ivan isaak : Je suis totalement d’accord avec toi. C’est un josei, mais en France (ou du moins chez certains éditeurs), les joseis sont vendus en tant que shônen.

Qu’est ce qu’un “CP” ?

Sinon je trouve bizarre qu’on appelle pas un chat un chat.
Par exemple je me rappelle de Undertaker Riddle qui est présenté comme un shonen alors que quand je l’ai lu je l’ai trouvé très shonen-ai.

J’achèterais en tous cas cette collection (4 tomes il n’y a pas trop de risque).

Un “communiqué de presse”. En fait, on s’est mal compris Oni ^^ Ce n’est pas nouveau que les éditeurs s’amusent à changer les “genres” des séries en France à des fins commerciales. Ils le font régulièrement et sans doute à raison pour toucher un public plus large puisque certains sont tellement obtus que s’ils voient autre chose que shonen (ou shojo, ou seinen…), ils zappent automatiquement.

Moi, je parlais en fait de la fiche sur MS. Komikku peut présenter le titre comme il le souhaite, il n’en demeure pas moins un josei. Or, sur la fiche, il est écrit shonen… Pour reprendre un exemple plus récent, Soleil a décidé de vendre Prunus Girl comme un shojo (normal, leurs shojos se vendent mais par leurs shonens). Par contre, sur la fiche, on a bien shonen. C’est ce point-là sur lequel j’aimerais qu’il n’y ait pas d’incohérence. :wink:

C’est juste qu’on n’a pas indiqué le magazine de prépub et je me suis fié au CP pour la fiche :wink:

Oui, d’où ma précision. :mrgreen: