Mangacast 09 : Fansub/Scantrad Partie 2 - côté éditeurs

Découvrez dès maintenant la réponse des éditeurs suite au numéro spécial qui a donné la parole aux fansubbers/scantradeurs

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/15940/mangacast-09-fansub-scantrad-partie-2-cote-editeurs.html)

Un seul représentant côté éditeurs de manga ? Mouarf.

J’écouterai quand j’aurais un peu plus de temps pour voir ce qui se dit.

Logiquement il devait y en avoir un autre mais à mon avis il a du faire comme quand il répond aux mails, oui oui et puis plus rien :stuck_out_tongue:

Le nom ! Le nom ! Le nom ! XD

En effet, nous avons eu une défection de dernière minute, car souhaitions avoir 2 éditeurs vidéo et 2 manga.
Mais bon, Carlo (de Dybex) peut largement palier à l’absence de n’importe qui ! xD

Alors j’ai pris le temps d’écouter ce Podcast et voici ce que j’ai relevé d’intéressant :

6ème minute : La traduction.
12ème minute : Les fautes d’orthographes.
Sur ces deux passages, les éditeurs répondent à l’accusation des internautes concernant “les erreurs de traduction” et les fautes d’orthographe. Un passage qui finalement confirme ce que je pense depuis longtemps, pour se faire une vrai idée de la qualité d’une traduction, une seule solution apprendre le Japonais :wink:

16ème minute : Réponse à l’argument : les fansubs font découvrir de nouvelles séries aux éditeurs. Ici aussi pas de réel surprise, les éditeurs expliquent qu’ils existaient bien avant la création des teams et qu’ils ne les ont pas attendus pour acheter des séries. Pour ma part,je trouve leurs exemples assez pertinents.

37ème minute : les éditeurs nous expliquent comment il est très difficile de faire retirer une vidéo (sans tricher) d’une plateforme comme youtube et j’avoue que j’ai appris un truc là. Et franchement, je suis un peu comme eux je trouve ça assez hallucinant comment la procédure peut être lourde.

1h19 : Le sujet du modèle économique sur l’anime est abordé et il est intéressant de voir que finalement les éditeurs n’ont pas vraiment de réponses sur le sujet. Wakanim défend son modèle mais ne prétend pas être meilleur qu’un modèle d’abonnement. La discussion permet au passage de rappeler une chose qui me semble essentiel, c’est que rien n’est gratuit, que le gratuit n’existe pas.

1h39 : Finalement, les éditeurs se plaignent plus des sites genre warez que des teams qui traduisent des épisodes ou des mangas non licenciés.

1h54 : Un passage qui m’a bien fait rire, celui où le gars de Dybex caricature l’action des Fansubs avec son histoire de restaurant où tu mangerais sans payer.

2h10 : Le bon et le mauvais scanner.

Au final, même si cette émission est sans surprise pour moi. Elle a le mérite de rappeler certaine chose. Alors, il est vrai que le gars de chez Dybex n’y va pas avec le dos de la cuillère et on voit bien que c’est un sujet qui le tiens à cœur. Il voue une haine farouche aux Teams et aux pirates qui upload des épisodes.
En somme j’ai trouvé cette émission divertissante et j’espère (mais sans me trop d’illusion non plus) qu’elle fera changer certain comportement.

J’ai pas du tout écouté, mais j’avais quand même envie de réagir à ceci :

[quote=“Sorata”]6ème minute : La traduction.
12ème minute : Les fautes d’orthographes.
Sur ces deux passages, les éditeurs répondent à l’accusation des internautes concernant “les erreurs de traduction” et les fautes d’orthographe. Un passage qui finalement confirme ce que je pense depuis longtemps, pour se faire une vrai idée de la qualité d’une traduction, une seule solution apprendre le Japonais :wink:[/quote]

Pas nécessairement.
Une phrase mal tournée ou qui ne veut rien dire, une inversion de noms, une formulation maladroite, ce sont autant d’exemples de mauvaise traduction potentielle qui sautent aux yeux. Et nul besoin pour ça d’avoir le texte original sous les yeux ni de maîtriser le japonais.
Et malheureusement, ce sont ces cas-là qui sont les plus fréquents.

Quant à l’orthographe, avec laquelle la plupart des éditeurs semblent bien fâchés, elle reflète également une mauvaise traduction, car c’est avant tout le traducteur qui les intègre dans son travail, ces fautes…

ça, ce sont les problèmes que nous repérons. Et qui devraient sauter aux yeux des relecteurs, métier disparu depuis des lustres chez certains on dirait…

Je pense qu’en général, quand il y a une discussion sur la traduction/adaptation des mangas/animés, les critiques venant des “fans” (je parle pas des lecteurs comme nous, plus des scanovores/fansubovores) sont souvent bien plus futiles (“pourquoi Livaï et par Rivaille ?”, “c’est quoi ce titre ?”). Elles ont rarement un lien avec les points que tu cites. D’ailleurs, on a bien plus parlé de l’orthographe du nom du héros de Steel Ball Run que des fautes d’orthographe/syntaxe…

C’est effectivement comme le dit Ivan. On est tous d’accord pour dire que certains éditeurs laisse passer des fautes et que tous n’est pas parfait. Mais comme le dit Ivan ce qui fait le plus de bruit c’est bien souvent sur les traductions de titres ou de noms que les internautes s’enflamment, sans parler du niveau de langage qui cela dit en passant doit être d’une complexité extrême à traduire tellement ils sont nombreux en japonais…

Ça a beau être ce qui fait le plus de bruit (bien souvent à tort, d’ailleurs), ça ne rend pas la chose plus fréquente que les exemples que je cite, loin de là.
En plus, de mon point de vue, écrire “Livaï” au lieu de “Rivaille”, ça ne rentre justement pas dans le cadre de la traduction…
Mais de fait, c’est pour ces choses-là qu’on entend le plus gueuler, puisque de toute façon le reste passe totalement au-dessus du lecteur lambda.

Un débat sans personne en face pour répondre à certaine accusation mouarf paye ton débat…
Un joli coup de pub de mangacast aussi joli qu’un troll M$/Apple sur un sujet qui n’a pas avancer depuis la création d’internet et auquel on nous sert toujours les même arguments et contre arguments.

[quote=“Basilisky”]Un débat sans personne en face pour répondre à certaine accusation mouarf paye ton débat…
Un joli coup de pub de mangacast aussi joli qu’un troll M$/Apple sur un sujet qui n’a pas avancer depuis la création d’internet et auquel on nous sert toujours les même arguments et contre arguments.[/quote]

Le clan d’en face était présent dans la précédente émission. Je ne vois pas l’intérêt de faire un face à face direct dans ce genre de débat. ça se serait engueulé dans tous les sens. Faire ce débat en 2 parties a été plutôt judicieux. Pour ma part j’ai trouvé les arguments des éditeurs infiniment plus crédibles que ceux des scantraders et fansubers.
Je suis content qu’ils aient insisté sur le fait que le marché du manga et de l’animé ne doit rien au fansub/scantrad, et en donnant de très bons arguments. Les pro fansub/scantrad commencent à réellement être emmerdant en pensant détenir l’avenir du manga et de l’animé.

De toute façon comme il avait été dit suite à la première partie, les fansubber/scantrader ne souhaitaient pas se retrouver en face des éditeurs, problème de conscience?

Disons que le discours des éditeurs est argumenté et ils savent ce qu’ils disent car ils sont dans le milieu depuis beaucoup plus de temps que les fansubbers et ils ont une vision globale de tout le processus.

Les fansubbers ont des connaissances du marché et de son fonctionnement beaucoup plus superficielles…ce qui est normal car ce ne sont pas des pro.

Lol uluk7 alors n’appelons pas ça un débat alors. De plus les arguments avancée par les éditeurs ne sont pas tous super crédible comme tu l’avance, je dis pas qu’ils sont tous faut mais entre les comparaisons bidon, les je me fait passé pour des bisounourse leur mauvaise fois et je me fout de la tronche de tout les fansubber tu as plus l’impression d’avoir assisté à un véritable pugilat plus qu’a un débat pouvant amener des choses concrètes.
Et non pas des “Ouais mais on traduit mieux qu’eux. On nous pique notre argent…” Enfin bref encore une fois les éditeurs ce remette pas en cause préférant ce plaindre et tap sur les méchant fansubber. Houuuuuuu les PIRATES.

Juste pour info, quels arguments te paraissent erronés et pour quelle raison ?

"Le manga de l’Attaque des Titans n’était pas scantrad avant que l’anime soit popularisé en France, les fansubs en ont profité pour le traduire à sa sortie"
Faux tous les chapitres du manga était traduit avec un peu de retard sur la version anglaise, et après l’annonce du licenciement du manga la team a même arrêté la traduction.
Et le titre était déjà bien connu avant cela.

La soit disante qualité quasiment irréprochable des video de Wakanim 720p 1080p. Sur mon 27" les pixel danse déjà bien je n’ose même pas imaginé sur une TV.

Les outils à disposition des éditeurs pour combattre le Piratage : La Justice (condamnation tribunal) mais les éditeurs ne l’utilisent pas pour le moment parcequ’ils veulent pas ruiné des vie… C’est mignon…
Aller Aller on sait très bien que la Justice en France et incapable de faire quoi que ce soit sauf bien sûr contre les gros gros ceux qui rapporte beaucoup… Et encore. Et quand on connait la durée de procédure le coup pour les deux parties et surtout au finale ce que ça rapporte ça n’en vaut pas la chandelle.

Cette magnifique comparaison du restaurant comme quoi ci la serveuse et gentille mignone et que c’est bon tu paye. Ouais ok mais rien à voir. Ci à côté on me propose la même chose et gratuitement au j’irais d’après vous…

L’offre actuelle la meilleur réponse au Fansubb je ne suis pas d’accord. Là ou le fansubb ce démarque outre les kara auquel tout le monde sans fout c’est sur le DDL pareil pour le pirate simple rapide efficace.
Quand on voit le bordel pour prendre x nombre d’épisodes sur Wakanim ouaaaa dur dur…
Les autres ne font pas de DDL donc comme ça c’est réglé. Quoi que le simulcast c’est bien mais pour des sortie BR/DVD faut attendre x temps.
Ho wait! On me dit que non ça va vite pour les animes mainstream. Ha bha tout va bien alors.

Enfin des choses à redires yen a des tonnes, des choses à changer aussi. Les habitudes de consommation évoluent d’années en années mais les éditeurs sont restés scotché à l’époque des années 2000. On demande au consommateur de faire toujours plus alors qu’on sait que c’est pas simple en ce moment mais demander au éditeurs de réformer leur système qui est dépasser alors là quedal.
C’est même pas le prix qui est gênant la dessus mais le fait qu’on nous mettes 10€+7.50€+“x”+“y”. Quand est-ce que les éditeurs se mettrons d’accord pour une offre global pour le bien de tous ? Ce serrait déjà un grand pas en avant.

Donc tu correspond exactement au cliché du gros pirate qu’ils ont mis en avant.
Il y a bien un problème d’éducation et si tu trouves qu’il y a une différence entre voler un manga/anime et aller manger au restau et partir sans payer c’est qu’il y a bien un problème d’échelle de valeurs que tu n’as pas.
Pourquoi le travail du cuisto serait à rémunérer et pas celui des artistes et de toutes les chaînes professionnelle qui en découle?

En ce moment je tourne sur Crunchyroll et Wakanim sur lesquels je regarde les simulcasts. J’ai des animes ultra récents à regarder chaque jour de la semaine. Que demander de plus franchement ? Il faut quand même être de mauvaise foi pour dire que les offres actuelles ne permettent pas de se faire plaisir…

Gros cliché de pirate… Je suis désoler mais j’achète plus qu’il y a dix ans et c’est pas mes parents qui mon éduquer sur ce sujet, ce n’est pas non plus les éditeurs, ce n’est pas l’école. Mais c’est bien le warez. C’est le warez qui ma dit “Tu aimes, tu achètes”. Que ce soit pour des questions morale ou de crédibilités. Il n’ya pas ci longtemps de ça je DDL comme un porc aujourd’hui il n’y a plus que les animes qui sont concerné et encore. Mais je suppose que tout le monde s’en fout.

"Pourquoi le travail du cuisto serait à rémunérer et pas celui des artistes et de toutes les chaînes professionnelle qui en découle?"
Je crois que tu n’as pas bien compris la vrais question. Ci je répond a une certaine logique. Pourquoi, j’irrais payer quelques choses quand je sais que je peux l’avoir en quasi impunité gratuitement et avec les même avantage. Haaa on me dit une question de moral…
Tu trouve une 3DS par terre tu l’amène chez le policier ? Tu as peut être cette mentalité toi et d’autre mais la majorité des gens que wakanim ADN & co cherche a conquérir ne l’ont pas ne se voilons pas la face.

Ci pour toi le cliché du gros pirate qu’il mette en avant c’est défendre une aquisition plus simple, plus rapide et pouvant satisfaire tout le monde. Alors oui je suis fier de faire parti de ce genre de cliché qu’il serrai temps d’éclater. C’est surement utopiste mais n’empêche c’est toujours mieux que de ne pas remettre en question ce système et de gueuler quand ce serra trop tard.

skeet: je suis d’accord avec toi les offres actuelle permette de se faire plaisir mais j’ai plus l’impression de régressais plus qu’avancer. Hier je pouvais regardait mes animes partout quand je voulais je le télécharger et hop, aujourd’hui je dois me taper 4 site de streaming me proposant du 720p qui ressemble à du 400 et a me plier à leurs exigence. Ou est l’avancer? Haaa doucement je te vois venir et a me dire “Donc toi tu veux tout maintenant et gratuitement!”.
Non bien sûr je suis peut être mal éduquer mais pas idiot non plus. Il va de soit que chaque personne ce doit de toucher une part du gâteau que ce soit les éditeurs, les studio, les auteurs…
Mais cela ne veut pas dire qu’on est pret a accepter tout et n’importe quoi.

Que vous vous dites Moi je ne ferrais pas comme ça, c’est bien, mais penser au 85% de Francophone qu’ils faut convaincre en leur disant vous aurrez moins d’avantage et en plus se serra payant. Pas besoin d’être le cliché de la France Pirate pour bien comprendre ça va ne vas pas dans le bon sens. Même si vous dites que c’est pour le bien de l’industrie. Sur les 2000 animés piraté, 500 sont de gros Pirates cliché de la France qui font que leecher, 500 iront l’acheter plus tard parcequ’ils ont put être convaincu et 1000 s’en foutent royalement. Mais c’est toujours 500 de prix. On fait la methode inverse sur les 2000 qui aurrait dut être piraté bha yen a 2000 qui partiront surement jamais. Ce n’est que mon avis prouvé x fois par bon nombre d’institut.