MANHOLE t.1-3 (Tetsuya Tsutsui)

Discutez de Manhole

Le 8 juin le premier volume de la dernière série de Tetsuya Tsutsui ( qui vient de se terminé au Japon ) sortira chez Ki-oon. Cette série, c’est Manhole. Voici le résumé officiel :
Un homme nu déambule hagard dans une allée marchande de la ville de Sasahara. Soudain, il s’écroule, terrassé par un virus aussi mystérieux que meurtrier : la filariose. C’est peut-être le début d’une contamination de grande envergure qui risque de décimer la population nippone. Mais derrière ce que tout le monde prend pour une épidémie naturelle se cache en réalité une terrible et impitoyable machination…
Du même auteur, « Reset » sortira le même jour…

Je lisais les échanges dans la discussion consacrée à la série Poison City, et je me suis arrêté sur ce passage :

Si j’ai bien compris, la censure s’est exercée sur la série Manhole.
Quelqu’un pourrait en dire un peu plus ?

Jim

C’est un peu compliqué à résumer.
En gros, des comités ont interdit son manga dans certaines régions en se basant sur des pages sorties de leur contexte.
Je ne me souviens pas des détails précis… Il faudrait que je relise Poison City.

Tori.
PS : Deux articles sur le sujet :

Merci.
Plein de lecture en perspective.

Jim

Un peu plus de lecture, avec les postfaces des tomes 1 et 2 de Poison City :

PoisonCity001

PoisonCity002

PoisonCity003

PoisonCity004

PoisonCity005

PoisonCity006

Tori.

Tiens je m’apprête à lire Manhole justement, pour continuer mon cycle sur la censure.

@Jim_Laine je ne suis pas sûr de ce que j’avance mais peut-être vaut-il mieux lire chaque tome de Poison City avant d’en lire la postface ?
En tous les cas, c’est comme ça que je l’ai lu, tel que l’editeur le propose et j’ai trouvé que ça y prenait beaucoup de force. Enfin bon, après chacun fait comme il le souhaite.

C’est ce que j’ai cru comprendre en parcourant les commentaires de Poison City.

En même temps, une postface se lit après (même si la curiosité l’emporte souvent).

Jim

Je ne trouve pas que ce soit si gênant de les lire avant, moi.

D’ailleurs, c’est ce que je viens de faire… J’ai relu les deux postfaces, et ça m’a donné envie de relire le manga !

Tori.

Après lecture des trois tomes de Manhole, j’en retiens du positif mais une petite frustration aussi.
J’ai trouvé ça addictif, vraiment, assez palpitant à lire, bien que glauque.
J’emets tout de même quelques réserves sur la caractérisation des personnages que je trouve un peu stéréotypée. Et sur le troisième tome, à mon sens, en deçà des deux premiers, plus mystérieux, plus sombres aussi. Disons que je n’ai pas trop cru au troisième, ce qui tempère mon enthousiasme du début.
Tant pis.
Mais dans l’ensemble j’ai apprécié et continuerai à lire l’auteur.

Quand je repense que certaines autorités ont qualifié l’auteur de « nocif »… Le mot, NOCIF. Ça paraît dingue. Surtout que le qualificatif lui a été attribué à cause de ce manga. Fou.
Ca m’en rend l’auteur particulièrement sympathique…

Oui, nocif, c’est vraiment un terme fort.

Je n’ai pas accroché à Manhole (pas mon type de lectures), mais de là à trouver ce titre nocif…
Bon, on sait comment ça a été déterminé, aussi… T____T

Tori.

Oui c’est assez désolant.