Marvel heroes #1-17

http://www.soylentcomics.com/59487-thickbox/marvel-heroes-14-fr.jpg

[quote]MARVEL.1 : LE POINT DE DÉPART IDÉAL POUR DÉCOUVRIR L’UNIVERS MARVEL
MARVEL HEROES 14
Fear itself continue ici
mensuel, 4,70 EUR, 96 pages
Bucky Barnes, le nouveau Captain America, est mort. Encouragé par Bendis et Romita Jr, son ami Steve Rogers est bien décidé à le venger. De leur côté, Loki et son nouvel acolyte le Destructeur, continuent de manigancer et l’Académie des Vengeurs entame de nouvelles aventures. Par Gage, Chen, Gillen et Braithwaite.
(Contient les épisodes US Avengers (V4) 16 ; Journey Into Mystery 626,626.1 ; Avengers Academy 13)
SORTIE LE 2 MARS ![/quote]

Lien
facebook.com/PaniniComicsFrance

Je suis en train de faire baisser ma pile des “à lire”, qui s’accumulait depuis trois quatre mois.
Et dans ce mag, j’apprécie particulièrement Avengers Academy, que je trouve à la fois bien construit, drôle et dynamique. Les personnages sont attachants et riches, et leurs interactions fonctionnent très bien.
Quant à Journey into Mystery, c’est pas mal non plus, ça développe bien le personnage de Loki. Même si le rythme est un peu lent.

Jim

Je rejoins Jim en ce qui concerne Avengers Academy. Ce 13ème épisode est un petit bijou d’humour et d’émotion. Le talent de Christos Gage pour la caractérisation des personnages et les dialogues ainsi que sa connaissance de la continuité y sont pour beaucoup. Ca m’a rappelé ces vieux épisodes des New Mutants où les jeunes partaient en virée ou en soirée et laissaient libre cours à leurs sentiments. Très attachant.

Quant à moi, j’aime le rythme de Journey into Mystery. Le malicieux petit Loki déplace ses pions, manipule son monde avec plus de subtilité que sa version adulte et j’adore suivre ses pérégrinations d’un monde à l’autre. Et Braithwaite livre là ses meilleures planches…dommage que Portacio le remplace bientôt pour quelques numéros.

Quelle purge une nouvelle fois cet épisode d’Avengers. Rarement vu Romita JR aussi peu inspiré par ce qu’il fait, c’est vraiment moche. Heureusement qu’il va se rattraper sur AvX !

Ah ben moi, pour le coup, je n’accroche vraiment pas à Avengers Academy. Déjà je trouvais moyen qu’ils balaient Korvac avec trois pélos prépubères “transférés dans leurs corps d’adultes” (rien que de l’écrire ça me fait sourire), mais alors le coup de la teuf-pour-faire-oublier-les-bobos-de-l-ame, c’est vraiment trop.
Heureusement, dans ce mag’ il y a Journey into Mystery. Ca pour le coup je suis à fond dedans, je pense même que je vais continuer post-FI. C’est magnifique déjà, et les plans machiavéliques de Loki associés à des grosses répliques Expandabliennes font mouche. C’est peut-être un peu long comme le dit Jim, le temps que tout se mette en place, mais je pense que dès le prochain numéro, ça va chier sévère.
Avengers oui, très bof. Pas grand intérêt, Cap’ n’est visiblement pas très finaud (il est aveuglé par l’émotion ceci dit, mais ce n’est pas très bien amené) et cette fausse piste n’apporte pas grand chose.

Les chapitres de **Avengers **période Fear Itself sont assez pauvres en fait, on nous gave d’une multitude de vignettes avec une interview post-événement des vengeurs, et ça ne montre pas grand chose. De plus, ils parlent beaucoup pour ne rien dire. C’est un peu dommage car j’avais vraiment apprécié la série avec Romita, surtout le premier arc dans le futur avec le “mur du spoil”. :stuck_out_tongue:

**Avengers Academy **est une valeur sûre, on néglige trop souvent ce genre de série mais il faut dire qu’en la lisant, les a priori tombent tout de suite sous la qualité globale du titre. Des nouveaux personnages agréables à suivre, et un renouvellement constant de l’intrigue et des surprises que celle-ci contient.
Série a suivre dans le prochain Marvel Heroes Extra 10 du mois d’avril d’ailleurs.

Comme beaucoup d’autre Avengers academy est très bon, tout comme Journey Into Mistery. Par contre Avengers est une purge et ça depuis le premier numéro, mais bon comme tous le reste de ce qu’à fait BMB sur la franchise à part quelques rares épisodes ne mettant pas “l’équipe” en entier.

Une purge, j’irais pas jusque-là. Et pourtant, j’ai manifesté des milliers de fois ma déception concernant sa prestation sur les Vengeurs, et ce depuis l’évasion fondatrice dessinée par Finch.
Là, je déteste pas l’exercice du témoignage a posteriori. C’est pas mal, ça permet en plus de bien montrer l’impact du cross-over sur les personnages, en évitant de raconter plusieurs fois la même chose (contrairement à certaines infernales redites dans ses épisodes autour de Secret Invasion).
C’est juste que le procédé est généralisé sur ses deux séries, et que, sérieux, ça fait un peu foutage de gueule.
Mais techniquement, c’est plutôt maîtrisé.

Là, sur l’épisode avec Captain America, la dernière page, je la trouve formidable. Cap parle de Daisy, l’agent du SHIELD, il commence à vanter ses mérites, comme pour penser à autre chose, et puis il se demande si elle… et on saura pas quoi (si elle pourrait intégrer les Vengeurs ? si elle pourrait devenir la nouvelle Bucky ? le doute plane…). Et sa dernière parole, c’est pour demander pardon à Bucky.
Et là, on se demande pour quoi il demande pardon ? Pour l’avoir fait mourir ? Ou pour avoir pensé que quelqu’un pourrait le remplacer ?
Sur cette seule page, je trouve beaucoup de subtilité, et je retrouve le Bendis de Daredevil, d’Alias ou des récits polars qu’il faisait chez les indés. Bref, un Bendis que je vois genre sur une ou deux pages par an, en ce moment.

Jim

[quote=“Jim Lainé”]Une purge, j’irais pas jusque-là. Et pourtant, j’ai manifesté des milliers de fois ma déception concernant sa prestation sur les Vengeurs, et ce depuis l’évasion fondatrice dessinée par Finch.
Là, je déteste pas l’exercice du témoignage a posteriori. C’est pas mal, ça permet en plus de bien montrer l’impact du cross-over sur les personnages, en évitant de raconter plusieurs fois la même chose (contrairement à certaines infernales redites dans ses épisodes autour de Secret Invasion).
C’est juste que le procédé est généralisé sur ses deux séries, et que, sérieux, ça fait un peu foutage de gueule.
Mais techniquement, c’est plutôt maîtrisé.[/quote]

Ca fait un moment qu’il utilise cet artifice et en soi je peux apprécier (DNA utilisait la même chose avec leur debriefing sur les Gardiens de la galaxie), sauf que là je trouve ça pas toujours maîtrisé et dans le cas d’un crossover ça enlève toute possibilité qu’il y ai un mort ou un personnage qui s’en sorte pas indemne du coup ça désamorce toute tension vis à vis des personnages. De plus sur un épisode où deux d’une série pourquoi pas, mais sur 2 séries et plusieurs épisodes je trouve que c’est du foutage de gueule, c’est une façon d’en faire le moins possible. Par exemple j’ai plutôt préféré son épisode sur a nounou du couple Cage.

[quote=“Jim Lainé”]Là, sur l’épisode avec Captain America, la dernière page, je la trouve formidable. Cap parle de Daisy, l’agent du SHIELD, il commence à vanter ses mérites, comme pour penser à autre chose, et puis il se demande si elle… et on saura pas quoi (si elle pourrait intégrer les Vengeurs ? si elle pourrait devenir la nouvelle Bucky ? le doute plane…). Et sa dernière parole, c’est pour demander pardon à Bucky.
Et là, on se demande pour quoi il demande pardon ? Pour l’avoir fait mourir ? Ou pour avoir pensé que quelqu’un pourrait le remplacer ?
Sur cette seule page, je trouve beaucoup de subtilité, et je retrouve le Bendis de Daredevil, d’Alias ou des récits polars qu’il faisait chez les indés. Bref, un Bendis que je vois genre sur une ou deux pages par an, en ce moment.

Jim[/quote]

De toute façon il est toujours meilleurs quand il se concentre sur un ou deux personnages. Pour une fois qu’il comprend bien Cap ça me fait plaisir.

[quote=“KabFC”]
Ca fait un moment qu’il utilise cet artifice[/quote]

Depuis le début de Fear Itself, non ?
Ce que j’aime bien, c’est qu’il utilise aussi des cases de témoignage de membres des Vengeurs qui ne sont pas dans l’histoire (genre, Quicksilver) voire morts (Janet). Je pense qu’il aurait dû pousser le délire, en faisant intervenir le Swordsman, Hercules, et plein d’autres seconds couteaux, ça aurait donné plus de cachet. Et ça aurait été aussi un subplot intéressant, puisque ça aurait laissé entendre qu’il y a des archives depuis longtemps (et donc, elles sont où, qui les gère, qui pourrait en profiter, à qui ils parlent…).

Mais c’était également très périphérique, ça ne constituait pas l’astuce primordiale du récit.
Là, si Bendis “rate” son coup, c’est qu’il systématise le procédé au point de le vider de sa pertinence.

Voilà, c’est encore des occasions ratées d’explorer un peu cet univers pendant que c’est la guerre partout ailleurs.

Jim

A mon avis, ça doit lui passer au-dessus de la tête.
Malheureusement, parce que comme tu dis, ça peut faire des scénars intéressants ensuite.

[quote=“Jim Lainé”]Une purge, j’irais pas jusque-là. Et pourtant, j’ai manifesté des milliers de fois ma déception concernant sa prestation sur les Vengeurs, et ce depuis l’évasion fondatrice dessinée par Finch.
Là, je déteste pas l’exercice du témoignage a posteriori. C’est pas mal, ça permet en plus de bien montrer l’impact du cross-over sur les personnages, en évitant de raconter plusieurs fois la même chose (contrairement à certaines infernales redites dans ses épisodes autour de Secret Invasion).
C’est juste que le procédé est généralisé sur ses deux séries, et que, sérieux, ça fait un peu foutage de gueule.
Mais techniquement, c’est plutôt maîtrisé.

Là, sur l’épisode avec Captain America, la dernière page, je la trouve formidable. Cap parle de Daisy, l’agent du SHIELD, il commence à vanter ses mérites, comme pour penser à autre chose, et puis il se demande si elle… et on saura pas quoi (si elle pourrait intégrer les Vengeurs ? si elle pourrait devenir la nouvelle Bucky ? le doute plane…). Et sa dernière parole, c’est pour demander pardon à Bucky.
Et là, on se demande pour quoi il demande pardon ? Pour l’avoir fait mourir ? Ou pour avoir pensé que quelqu’un pourrait le remplacer ?
Sur cette seule page, je trouve beaucoup de subtilité, et je retrouve le Bendis de Daredevil, d’Alias ou des récits polars qu’il faisait chez les indés. Bref, un Bendis que je vois genre sur une ou deux pages par an, en ce moment.
Jim[/quote]

Je suis d’accord avec JIM. Et pour moi c’est un peu la version moderne des monologues intérieures que l’on pouvait avoir dans les vieux récits. En tout cas je prends toujours autant de plaisir à lire les vengeurs.

Ce qui n’est pas le cas des JIM (Journey into Mystery) et d’Avengers Academy. Franchement entre un récit pompeux et un autre dégoulinant de bons sentiments, on n’est pas gâtés.

Non, Victor, TU n’es pas gaté. Personnalise tes critiques :mrgreen:

Au contraire, moi je trouve Avengers Academy très intéressant. Ne serait-ce que par l’action mise en oeuvre, de la caractérisation des personnages, et surtout des sentiments qui passent à travers eux. Ca me rappelle la bonne époque de Claremont tiens. Non ça ne dégouline pas, on retrouve à chaque fois des récits qui savent traiter des personnages (et qui ne s’arrêtent pas à 2 stars), qui les font avancer, et moi je commence à m’y attacher à ces personnages. Et pourtant, je suis toujours sceptique quand je vois arriver de nouvelles équipes, de nouveaux personnages. La fin de l’épisode contre Korvac est très réussie pour moi par exemple.

Avengers Academy c’est tres sympa.

Mais purée, les personnages concourent pour les plus moches costumes de ces 10 dernieres années (Voile)…

Pour faire une comparaison d’équipes de teens, je préfère largement les Avengers de l’Academy aux Young X-Men. Ces derniers, clairement, ne m’ont pas laissé de souvenir impérissable.

[quote=“victor newman”]
Je suis d’accord avec JIM. Et pour moi c’est un peu la version moderne des monologues intérieures que l’on pouvait avoir dans les vieux récits. En tout cas je prends toujours autant de plaisir à lire les vengeurs. [/quote]

Disons surtout que cela témoigne de l’incapacité de Bendis à utiliser des outils narratifs classiques (voix off, narrateur omniscient, bulle de pensée, on pourrait rallonger la liste).
Je lui reproche de systématiser le procédé du témoignage caméra sur les épisodes liés à Fear Itself, mais force est de reconnaître qu’il en tire quelque chose (la scène finale de Captain America muet, elle est très forte). Ceci dit, on voit bien qu’il botte en touche, là, parce qu’il ne sait pas quoi raconter (alors qu’il y a mille choses à raconter là : faire avancer les subplots des vilains et donc faire un épisode spécial vilains… faire un spotlight sur Doctor Strange, une nouvelle fois très absent de ces récits…).
On en revient à une constatation déjà faite ailleurs : Bendis demeure assez fort pour la micro-scène (Captain America face à ses doutes…) mais n’assure pas sur le plan d’ensemble. C’est comme l’épisode consacré à Squirrel Girl : c’est bien joli de faire un témoignage caméra une nouvelle fois (même si elle est particulièrement mignonne dessinée par Deodato…), mais peut-être que ça aurait été intéressant de montrer ce qu’elle fait une fois qu’elle est coincée dans le Manoir en mode lock-down. Ça aurait pu permettre de parler du Manoir, de le montrer de l’intérieur, de la faire communiquer avec les héros de l’extérieur (afin de faire le point sur la situation), de la montrer dégommer des exosquelettes nazis depuis le Manoir… Bref, l’épisode se clôt au moment où il devient intéressant.

Donc pour ma part, je trouve Bendis actuellement beaucoup plus intéressant que sur ses soixante épisodes de la version précédente. Mais ça ne veut pas dire que je le trouve bon. Et au moment où il commence à structurer un peu son écriture et son projet, il est sur le départ. C’est un peu dommage, mais pas suffisant pour me le faire le regretter.
J’attends son remplaçant avec curiosité.

Moi, j’aime bien Journey into Mystery, y a un plan derrière, les personnages sont bien, les dialogues sont pas mal, et le suspense est constant (voire imprévisible : je ne sais pas ce que manigance Loki, quel est son plan réel et quels seront en définitive les moyens mis en œuvre, je ne sens pas venir de conclusion précise, contrairement à ce que peuvent proposer, par exemple, Bendis ou Fraction. Et c’est un sentiment agréable).
Et j’aime beaucoup Avengers Academy. Alors oui, c’est plus conservateur et moins rebelle que The Initiative, certes. Mais la continuité est bien utilisée, les personnages sont complexes, gaffeurs et empreints de doutes, et remettent en question la figure du professeur, les vieux Vengeurs étant présentés comme des personnages coincés dans leurs vieilles habitudes. C’est plutôt bien vu, et ça ne manque pas d’humour.

Tout cela est très agréable à lire, pour moi.

Jim

Ouais, moi aussi, il m’arrive de ne pas accrocher aux jeunes équipes. Les jeunes mutants des dernières années, je ne les connais pas, je ne me souviens ni de leurs noms ni de leurs aventures. Bon, j’imagine que c’est un peu la faute à Chris Yost, mais quand même…
Le seul truc, c’est que le pitch de base est nettement plus consensuel que le pitch de The Initiative, qui opposait des rebelles à l’autorité à une structure étatique présentée comme militarisée et autoritaire. Là, ce qui est intéressant, c’est que dans le pitch des professeurs et des élèves, Gage parvient à réinjecter de la révolte et de la contestation, d’une part en présentant le projet de cette académie sous un jour inquiétant (“prenons les futurs vilains sous notre aile pour éviter qu’ils tournent mal”, ce qui est en accord avec Avengers #16 de Lee et Kirby, incidemment…), en étalant les doutes des élèves et en présentant les professeurs comme des rétrogrades confits dans leurs modes de pensée.
Du coup, la dimension contestataire est beaucoup plus sournoise.

Jim

Ah bah moi la dimension contestataire je la cherche toujours dans cette série. Surtout que contrairement à ce que dis, je ne trouve pas que les (nouveaux) personnages sont si travaillés que ça. Pour le coup je ne serais pas triste si certains disparaissaient du jour au lendemain.

Et puis bon pourquoi remettre Hank Pym dans le costume de Giant Man ??? Quelle régression mes ailleux !!!

“aïeux” :wink:

S’il fallait parler de régression à chaque fois qu’on revient à un standard d’avant, on n’a pas fini.
Bon, je te l’accorde, en plus, Giant Man, c’est pas son meilleur costume.
Là il nous fait un syndrome “Guêpe”, il change de costume tous les 3 mois.

Moi non plus, cela fait trop peu de temps qu’on apprend à les connaître.

Mais voila, toi tu trouves ton bonheur dans les Vengeurs, moi je ne trouve rien, je le prends ailleurs. On n’a pas les mêmes attentes ou les mêmes niveaux de lecture finalement.

Elle est à plusieurs niveaux, et elle passe par le thème de l’adolescence.
C’est en cela que c’est plus contestataire que subversif, même si, avec les profs, on a un catalogue de personnages qui n’assument ni leur rôle ni la hiérarchie dans laquelle ils s’inscrivent (Tigra est vraiment un personnage passionnant, dans cette série).

Jim