Marvel icons #1-17

http://img571.imageshack.us/img571/5929/43140910150616809934648.jpg

[quote]MARVEL ICONS 14
Fear itself continue ici
mensuel, 4,70 EUR, 96 pages
Iron Man tente de contrer l’invincible Mokk grâce aux armes fabriquées par les nains d’Asgard. Les Vengeurs combattent Sin, et la Fondation du Futur se lance dans une bataille déclenchée par des hordes de Red Richards. Par Hickman, Epting, Fraction, Larroca, Bendis et Deodato.
(Contient les épisodes US New Avengers (V2) 15 ; Invincible Iron Man 507 ; FF 4-5,6 (1ère partie))
SORTIE LE 6 MARS ![/quote]

Lien
facebook.com/PaniniComicsFrance

Bon ben comme toujours quand Bendis s’occupe d’un seul personnage c’est sympa, même si je trouve moyen crédible ce qu’il fait avec la nounou des NA je trouve ça moins chiants que les arcs habituelles.
IM c’est un peu long et ça fait tout de même pas mal déconnectés de FI cette partie.
FF j’aime bien c’est très sympa pour le moment, la nouvelle monture me semble plus agréable que les débuts d’Hickman, certaines pièces s’assemble j’attends de voir la suite.

J’ai lu les trois précédents (qui étaient sur ma pile, c’est dire comme j’ai du retard…) et je n’ai pas passé un mauvais moment.
Ceci dit, le mag rassemble trois séries qui me laissent un peu en mode “so what”. En gros, j’aime bien, mais j’ai toujours la sensation d’un potentiel pas exploité, ou que les choses sérieuses commenceront plus tard.
New Avengers, par exemple, c’est très sympa, mais y a quand même mille questions qui demeurent floues au sujet de Suprema et de son petit complot. Tout ça pour mettre en scène la fâcherie de Spider-Man et la super-héroïsation d’Oiseau Moqueur. M’ouais.
Iron-Man, c’est pas mal. Tony Stark est bien géré, Pepper aussi. C’est les bastons qui sont mollassonnes. En revanche, Stark qui déprime et qui sacrifie sa sobriété à Odin, c’est plutôt bien vu. Je note que le coloriste essaie une nouvelle palette et surtout un nouveau traitement pour mettre les nains en couleurs. Ça fait un peu colo aquarelle pour franco-belge, avec des relents de Boucq, je soupçonne Larocca de lui fournir des exemples. C’est pas désagréable.
J’aime bien le début de FF, y a des idées, c’est intriguant, les personnages sont sympa… mais dieu que les dialogues sont elliptiques. Tout cela demanderait quand même un peu de caractérisation. Ils veulent remettre Fatalis d’aplomb ? Parce que c’est moral ? OK, très bien, mais les ressentiments manquent d’épaisseur, tout cela n’est guère convainquant. Et c’est dommage, parce que c’est la caractérisation qui fait la différence. Là, j’ai l’impression de lire les aventures de fonctions narratives, pas de personnages.

Jim

Si on excepte les mini-interviews qui racontent en 3 pages ce qui peut être dit en 3 bulles et les splash pages (il ne reste donc plus grand chose), mais moi j’ai bien aimé au contraire la fâcherie de S-M. Mais c’est un peu la solution de facilité de les retrouver tous en train de discuter dans le salon.
Par contre faire d’Oiseau-Moqueur une espèce de Miss Hulk blonde, je ne sais pas si c’est une bonne idée. Il manque quelque chose.

Oui ça m’a fait le même effet.
Et je me dis qu’il ne pousse pas les persos assez loin. Ca aurait pu être l’occasion d’un autre “Schism” au niveau des FF, Ben et Jane d’un côté, et Richards et les autres de l’autre. Ca pourrait aboutir à quelque chose de moins mollasson.
Grimm a quitté l’équipe pour moins que ça. Et là il va juste se torcher la gueule.

Marvel Icons en ce moment, c’est un peu l’un des rares magazines que j’ai du mal à finir.Ces 3 séries me tombent des mains.

New Avengers, c’est le syndrome Siege qui recommence : les mêmes scènes du point de vue d’un perso différent à chaque épisode…la décompression ultime. Depuis 5 mois, il ne se passe franchement pas grand chose…et les scènes d’interview me gavent maintenant au plus haut point.

Iron Man avait repris du poil de la bête mais FI a frappé et je recommence à m’ennuyer sec. Et pas très concentré Larroca : sur l’une des cases, on voit les 2 Captain America courir côte à côte…

Et que dire de la FF…oui, Hickman commence à assembler ses pièces et à accélérer…un peu…les choses mais ça a pris tellement de temps que j’ai en fait oublié pas mal de choses. Il faudrait que je relise le début du run pour clarifier certaines points et j’ai pas le courage. Les intrigues au long cours, ça peut être interessant quant le scénariste ne perd pas le lecteur en route et là, je suis pas motivé. Cette Guerre des 4 cités, je n’en ai en fait plus rien à battre. Et ça sent la montagne qui va accoucher d’une souris.
Et le sort réservé à l’équipe m’énerve toujours…Jane prépare des sandwichs, les vilains emblématiques des Fantastiques sont invités chez leurs ennemis et Ben ne fait que bouder et déprimer depuis plusieurs mois. Gonflant tout ça…

Bref, pas le magazine que je mets en haut de ma liste…

En fait, Hickman me donne l’impression d’un scénariste qui pond une intrigue et qui essaie de faire rentrer des persos dedans, sans les connaître et en se foutant royalement du mode de pensée des personnages qu’il dirige (en gros, il essaye de faire rentrer un triangle dans un rond pour schématiser).
Au lieu que les persos fassent marcher l’intrigue, ils la subissent et fatalement, ont des comportements erratiques par rapport à ce que l’on peut connaître d’eux.
Comme tu dis, inviter le Penseur, le Sorcier, etc chez les FF, avec Fatalis, sérieusement… Mais il y a belle lurette qu’ils auraient emprisonnés les FF avec une opportunité pareille! il y a belle lurette qu’on aurait eu des scènes d’anthologie!

Comme si ces brillants cerveaux n’ont pas pensé une seconde à un plan? Alors on esquive le truc par une réplique “Ne faites rien qui pourrait nous nuire, on a tout prévu ^^”. Oh la pirouette! Comme si le Penseur n’avait pas prévu ça? Mais je ne sais pas qu’il prenne des vilains de bas étage pour faire ses scénars, pas des cerveaux brillants!

Ah bah moi hier j’ai lu un super épisode des Fantastiques ! Excellent vraiment.
Ah mais c’était dans le magazine spiderman que vous m’avez convaincu de reprendre … C’est donc ça …

ICONS pour moi c’est une purge, j’oublie tout des épisodes en quelques jours. Or j’ai lu X-Factor 224 la semaine dernière et je m’en rappelle encore …

Le problème d’Hickman, c’est qu’il est tellement concentré sur l’élaboration à long terme de ses intrigues qu’il en oublie le coeur et l’âme de la série, les personnages et la notion de famille, et qu’il en oublie le fun. C’est ce qui arrive quand on met un scénariste hype sur une série qui n’est pas faite pour lui.
Attention, je ne crache pas sur tout ce qu’il fait (j’ai pas lu sa production indé mais j’avais beaucoup aimé son Ultimate Thor); mais clairement sur les ou la FF, ça ne colle pas du tout.
Jim a parfaitement raison lorsqu’il dit que Dan Slott serait parfait pour la série (mais bon, il est pas près de quitter Spidey et c’est tant mieux…).Je l’ai déjà dit et Niko l’a également souligné…les Amazing du mois sont les meilleurs épisodes des FF que j’ai lu depuis longtemps !!!

Oui c’est bien ce que je dis. Il fait avancer son intrigue au détriment des personnages. Il s’en fout des FF, de ce qui les caractérise, de ce qui fait leur force, ça pourrait être une équipe de parfaits inconnus, il pourrait même créer une nouvelle équipe de toutes pièces que ça reviendrait au même.

Et puis la Guerre des 4 cités, il faudrait un suivi que diable. On a une planche tous les 3 mois sur le sujet, comment voulez-vous qu’on s’y intéresse? Moi ça me passe carrément au-dessus aussi.

C’est pas faux.
Même syndrome que Bendis.
Les idées SF de Hickman me branchent plus que les délires paranoïaques de Bendis, donc j’aime mieux, mais c’est quand même pas ça…

Jim

Faut ramener Waid, c’est tout ce que j’ai à dire sur les FF.

Ahhh…Waid/Wieringo…la dernière grande époque de la série en ce qui me concerne…

Ouep la dernière grande époque, ça commence à dater.

WTF ?! Ecureuillette ? Sur vingt pages ? Bon sang, et visiblement tous les Vengeurs des Grands Lacs + L’Aigle Américain font un passage dans FI le mois prochain ! Ramener des persos perdus pourquoi pas, mais quand à la base, ce sont juste des parodies, ça fait un peu gros. Les Avengers me laissent de plus en plus froid à mesure que le temps passe. Sur les derniers mois et sur les trois séries liées à FI, j’ai quand même lu un épisode où la statue de GW sauve les Etats-Unis, un épisode où la Veuve Noire nous explique que “ouais OK, les héros ils ressuscitent tous les trois mois mais ils souffrent quand même” et maintenant ça… Si je devais garder que les bons épisodes, je sais même pas si j’aurais de quoi faire une seule série mensuelle. C’est vraiment capitaliser sur un nom quitte à le sacrifier sur l’autel des ventes.
Iron Man j’ai laché prise. Le sacrifice de la sobriété (ah, OK…) de Stark, les poivrades avec les Nains et, de l’autre côté, les bastons molassonnes des pseudo-Iron(wo)men m’ennuient. On sent venir le truc, que Stark va construire des armes anti-Dignes et arriver pile poil pour le dessert, mais en attendant qu’est-ce qu’on s’emmerde…
Reste la FF. Je comprends les griefs formulés à l’encontre de la série, c’est vrai que c’est un peu bancal, mais j’accorche encore. Je trouve juste dommage que Black Bolt fasse son retour comme ça, au détour d’un épisode d’une autre série, alors qu’il avait pris une telle ampleur durant les derniers crossovers cosmiques de DNA.

pour moi il y avait surtout 2 arcs…
FF et Avengers ou Iron Man, pour moi, ne se sont jamais remis de Onslaught…
tu as quelques arcs sympa chez Busiek, Johns, Claremont ou Waid mais globalement…
Captain America ne s est remis qu avec l arrivée de Brubaker… il y a des arcs sympatoche chez Waid (2eme rus hein…) … mais Brubaker a remis le personnage sur de bons rails… avec un plan, des perspectives, un travail sur le passé…
Thor a failli avec JMS mais ca a été cassé

Ah je l’ai dit et répété, mais moi, j’ai vraiment apprécié l’énergie de la courte année de Dwayne McDuffie sur le titre. Et surtout, j’ai énormément apprécié la manière habile avec laquelle il a géré le foutoir laissé par JMS parti en coup de vent. Les premières pages de son premier épisode, avec Reed et Johnny qui discutent, sont formidables en termes d’information, de continuité, d’efficacité. Qui plus est, Reed et Johnny sont des personnages dont les relations ne sont pas toujours très bien détaillées. Là, il le fait super bien.

Mais ouais, Waid et Wieringo, j’ai également adoré.

Jim

[quote=“Le Doc”]
Jim a parfaitement raison lorsqu’il dit que Dan Slott serait parfait pour la série (mais bon, il est pas près de quitter Spidey et c’est tant mieux…).[/quote]

J’espère, même si des rumeurs laissent entendre qu’il concluerait après “Ends of the World”, voire avec le #700.
J’ai pas encore tout lu, mais j’en entends que du bien, donc j’ai pas envie qu’il reparte.

Jim

Ah ces deux épisodes-là, de Secret Avengers pour préciser, j’ai adoré.
D’ailleurs, c’est bien simple, j’ai beaucoup aimé les quatre épisodes de Nick Spencer.
(Alors que j’ai trouvé le premier recueil de ses Iron Man 2.0 complètement nul…)

Jim

Pour le coup c’est le second épisode de Na v2 que j’ai apprécié, même si bendis fait d’Ecureuillette un personnage plus agressif, j’ai bien aimé.

En même temps moi ça fait 8 ans que j’endure une torture mensuel à lire mes personnages favoris devenir rien du tout, engluer dans les “histoires” de bendis.
Comme Jim plus haut j’ai beaucoup aimé les épisodes de Nick spencer.

Concernant ton spoil sur FF, je suis entièrement d’accord avec toi, c’est bien triste pour le personnage cette façon de faire. Ils étaient tous mieux là ou ils étaient.

http://a35.idata.over-blog.com/391x600/4/28/06/60/29/marvel-icons-15.jpg

Lu les deux épisodes de New Avengers.
Bendis varie son approche “témoignage archivé” dans cet épisode, en posant une réflexion sur la nature du groupe et la valeur des héros qui le composent, se faisant l’écho des polémiques parmi ses lecteurs. C’est intéressant. Après, l’action consacrée à Daredevil est pas mal mais sans plus. Elle complète l’épisode précédent consacré à Squirrel Girl, mais là où Bendis avait réussi à la mettre en valeur, l’arrivée de Daredevil la rabaisse au rang de faire-valoir (et l’action de Daredevil n’est pas clairement définie comme essentielle, d’ailleurs…). Donc non seulement c’est pas très bien raconté, mais en plus Bendis se tire une balle dans le pied en rabaissant ce qu’il vient de faire précédemment.
Au moins, Deodato s’éclate, et parvient à plusieurs reprises à rendre hommage à Miller sans se départir de ses propres forces graphiques. C’est donc agréable à l’œil, c’est déjà pas si mal.
L’autre épisode, le #16.1, qui se veut un épisode qui permet au lecteur de passage d’en savoir plus, n’est pas une réussite non plus. Neal Adams est un peu la caricature de sa propre légende, et c’est bien dommage. Qui plus est, visiblement, lui et Bendis ne se sont pas entendus, et on voit bien qu’Adams a fait agir et bouger des personnages qui devaient parler, et Bendis n’a pas pris la précaution de leur attribuer des bulles. Qui n’a pas respecté le travail de l’autre, c’est bien difficile à dire, mais ça donne des planches sans âmes où un décalage s’installe entre l’image et le son.
L’action elle-même est téléphonée, l’évasion d’Osborn est prévisible, et les Vengeurs, une fois de plus, ne sortent pas grandis des tribulations que le scénariste leur impose. C’est assez triste, et pour qui a suivi la série, c’est une redite.
Bref, vivement qu’il s’en aille de la franchise.

Jim