MARVEL LEGACY : SPIDER-MAN #1-7


(FC powaaaa) #21

Sinon, à la fin du #4 de ce ML Spider-Man, Grasse annonce un mag’ bimestriel Venom. Je ne sais plus si cela avait été précédemment annoncé.


(Le Doc) #22

Si, dans les infos qui ont fuitées à propos du nouveau prix. Cette revue Venom remplacera Spider-Man Extra


(FC powaaaa) #23

Amazing / Venom : une saga qui fleure bon les années 90. Slott n’avait pas encore joué avec le symbiote, il me semble, et là, il a démarré par une petite guerre de gang pour finir sur un truc plus de super-héros. C’est plus du divertissement qu’autre chose, parce quàpart la gestion des costards côté Venom and Co, y a pas grand chose de plus (à si, quand même : Slott continue le rangement de jouet, avec la Chatte Noire).
Le dernier épisode contient deux petites histoires, notamment une qui parle de comment Flash a perdu le symbiote … mais si ce n’est pas exploité par la suite, j’avoue ne pas comprendre l’intérêt d’une telle explication.

Scarlet : en fait, faut un peu connaître l’histoire des Slingers (merci le net) pour réellement comprendre les animosités qu’on voit ici. Après, David ramène un de ses vieux perso, mais ça fait quand même très tâche ici (et puis ça n’a aucune intérêt : autant avoir construit un robot, c’était pareil). Y a une scène qui est rigolote (ou intelligemment faite), sinon, que dalle !


(victor newman) #24

C’est Slott qui crée l’anti Venom donc si il a déjà tâter du symbiote.


(FC powaaaa) #25

Ah oui, c’est vrai ! Et déjà avec une guerre de gang, si je ne m’abuse !


(Old Tiger) #26

Juste pour signaler que dans le n° 5, il y a un mini dossier / hommage sur Steve Ditko et je trouve élégant de la part de Panini de l’avoir édité.


(Le Doc) #27

45705386_10156713001239648_2866037921503248384_n

MARVEL LEGACY : SPIDER-MAN 6
Softcover, Mensuel, 6,50 €, 112 pages
Norman Osborn, le Bouffon Vert originel, est de retour après une longue absence et il n’a qu’une idée en tête : abattre Spider-Man. Pour parvenir à ses fins, il est prêt à tout, même à pactiser avec l’une des pires créatures qui soient… Carnage ! De son côté, Miles Morales continue la lutte contre son oncle, Iron Spider.
(Contient les épisodes US Amazing Spider-Man 796-799, Spider-Man 238, inédits)
SORTIE LE 28 NOVEMBRE


(Wila) #28

Bonsoir, vous savez si le numéro 801 sera publié en kiosque ?


(Adanedhel54) #29

Il sera dans le Spider-Man #1 en février, d’après Panini sur Facebook :wink:


(Le Doc) #30

DERNIER NUMERO !

MARVEL LEGACY : SPIDER-MAN 7
Softcover, Mensuel, 6,50 €, 128 pages
Dernier numéro ! Nous assistons à l’ultime confrontation entre Spider-Man et Norman Osborn… le Bouffon Rouge ! Maintenant que Norman se souvient de la double identité de Peter Parker, sa soif de sang a décuplé ! Un dénouement-choc par Dan Slott, dessiné par Immonen, Camuncoli et Martin. Quant à Brian M. Bendis, il dit adieu à Miles Morales dans deux épisodes illustrés par Bazaldua et Pichelli.
(Contient les épisodes US Amazing Spider-Man 800, Spider-Man 239-240, inédits)
SORTIE LE 2 JANVIER


(Photonik) #31

En plus de l’Anti-Venom, Slott a également utilisé le symbiote durant l’ère Superior Spider-Man, si je me souviens bien.

Et il ressort un symbiote (un autre) pour l’arc conclusif de son long run qui, malgré quelques baisses ponctuelles de régime (surtout récemment), demeurera gravé je pense dans l’imaginaire collectif comme un des plus importants consacrés à Spidey, mine de rien…
Honnêtement, à ce stade, si ça ne me semble pas ce qu’il a fait de mieux (c’est assez bourrin, pas très subtil, c’est le moins que l’on puisse dire), c’est quand même assez plaisant à lire, rythmé, tendu, et doté de quelques belles idées, comme ce “Peter Parker aux commandes en lieu et place de Spidey”, ou ce cliffhanger assez pervers et tordu dans son genre.
Pas ce qu’il a fait de mieux, mais assez spectaculaire tout de même pour finir sur une note positive.


(Jim Lainé) #32

Ça faisait en tout cas des années que les interprétations successives m’avaient éloigné, pour ne pas dire dégoûté, du personnage, et que je n’avais pas pris autant de plaisir à lire ses aventures. Dans l’ensemble, c’est clairement un des runs les plus importants et savoureux, avec comme pierre angulaire ce tour de force qu’a été Superior Spider-Man.

Jim


(Photonik) #33

C’est ce que j’ai préféré aussi…
Une idée casse-gueule brillamment exécutée, qui autorise en plus des variations astucieuses sur le canon.


(FC powaaaa) #34

Oui, Superior Spider-Man est tellement casse-gueule qu’il en est brillant.


(FC powaaaa) #35

Amazing : Immonen sait y faire quand il s’agit de mettre en scène des explosions. J’aime bien ce premier épisode de mise en place, qui s’appuie sur un vieil épisode tout en préparant la nouvelle saga, avec le retour de qui on sait (là aussi, bien préparé en amont). Le deuxième épisode sert plus à continuer le rangement de jouet … avec des excuses cohérentes.

Spectacular : long épisode anniversaire, qui prend une direction inattendue (presque foutraque, ça part un peu dans tous les sens). Pas vraiment une direction qui me fait sauter au plafond, mais bon, l’arrivée d’un autre protagoniste apporte un peu d’humour. En revanche, je ne suis pas sûr d’avoir compris l’une des spécificités (retour dans le présent dans deux semaines ?! Mais à quoi ça sert ?) de cette machine à voyager dans le temps.

Spider-Morales : on continue, tranquillement, à s’expliquer. Il ne s’est rien passé !

Oui, mais même quand ils veulent faire des choses sympa, ils se plantent : 3 pages d’un Amazing de Ditko au lieu des 5 pages annoncées … (donc deux doublettes)