MARVEL TWO-IN-ONE #1-12 (Chip Zdarsky / collectif)

Avant de débuter la lecture de Marvel Two-In-One #5, le sentiment est étrange : la série sur les deux « survivants » des Fantastic Four donnait l’impression de mener au retour d’un titre sur le quatuor… et Marvel a déjà communiqué sur la relance d’une série, par Dan Slott et Sara Pichelli, alors que Ben & Johnny n’ont toujours pas retrouvé les Richards ; les joies de la comm’ en comics.
Marvel 2in1 perd donc un de son intérêt (retrouver les éléments manquants des F.F.), mais la lecture de ce #5 demeure, malgré tout, extrêmement plaisante.
En effet, Chip Zdarsky continue son exploration d’un autre Univers, où Ben & Johnny ont disparu, où Reed est à la dérive, isolé, avec un Doom vainqueur et surpuissant ; qui arrive. Si cet Univers parallèle n’est pas le plus intéressant au monde, cela reste un bac à sable plutôt fun, et bien utilisé par le scénariste, qui s’attache ici aux relations personnelles - un domaine dans lequel il excelle depuis le début.
Avec, en plus, de jolis dessins de Valerio Schiti, cela rend la lecture fort agréable, même si le « suspense » a disparu. J’en viens, néanmoins, à espérer que le scénariste restera proche de la franchise, car il prouve depuis une demi-dizaine d’épisodes qu’il y est très bien.

Marvel-2-in-1-6-Cover

Marvel Two-in-One #6

Chip Zdarsky (W) • Jim Cheung (A/C)
Deadpool Variant Cover by Gerald Parel
THE FATE OF THE FOUR – REVEALED AT LAST!
A mad final gambit against the death of a universe! Ben and Johnny join forces with familiar friends, but will DOOM ruin everything? THE FATE OF THE FOUR will be determined here!
32 PGS./Rated T …$3.99

Marvel-2-in-1-6-Page-2

Marvel-2-in-1-6-Page-3

Source : www.multiversitycomics.com

C’est Cheung ??? ça dévie un peu vers d’autres dessinateurs (j’ai les pages en tête, mais pas les noms, pinaise !). Étonnant !

Clairement, la pertinence de Marvel Two-In-One, et notamment la page finale de son #6, retombe après la récente annonce du retour des Fantastic Four ; mais si on connaît déjà la fin, le chemin peut garder son intérêt, s’il est bien mené et intéressant. Heureusement, c’est le cas.
Finissant sa deuxième saga, en six épisodes, Chip Zdarsky garde son rythme rapide et intense, et parvient toujours à maîtriser sa caractérisation. Réussissant, ici, le meilleur numéro jusque-là, trouvant un vrai équilibre entre action et dialogues, mais aussi entre les trois personnages principaux (d’accord, la scientifique inventée pour la série est absente, ici). Johnny est bon, Ben est exceptionnel d’émotion, et Doom est très bien écrit également.
Une réussite, encore, notamment sur cette saga dont le principe pouvait me faire douter de l’intérêt ; je me suis trompé, j’en suis content, car cet univers alternatif amène cette action et surtout permet de déclencher des éléments pertinents sur les personnages.
Le tout étant illustré par Jim Cheung, en forme, cela donne une lecture fort agréable, qui donne envie de lire la suite… même si on connaît déjà la fin !

MARTIO-1

Marvel Two-in-One #7

Chip Zdarsky (W) Ramon Perez, Federico Blee (A)
Cover by NICK BRADSHAW*
« NEXT OF KIN » BEGINS!*
Powerless and lost, Ben and Johnny fight for their survival in the wasteland ruled by … THE SPIDER. But will the Spider destroy them first…or will the shocking revelations?*
32 pages, $3.99.*

MARTIO-3

MARTIO-4

Source : www.cbr.com

Marvel Two-In-One #7 emmène le nouveau quatuor (Ben, Johnny, Doom, Rachna) dans un nouveau monde, et Chip Zdarsky s’amuse encore à créer de nouvelles situations divergentes de l’univers Marvel ; mais cette proposition me paraît faible, car peu intéressante, le scénariste a l’intelligence d’expliquer enfin les raisons et secrets de Rachna, et ça fait donc avancer son intrigue générale.
Une bonne chose, donc, et qui relance l’intérêt pour ce titre, où les relations entre personnages sont l’intérêt principal, là où les intrigues en elles-mêmes sont plus faibles (d’autant plus depuis que Marvel a annoncé sous peu le retour de la série F.F.). Ramon Perez livre un travail très proche de Greg Tocchini - dont je ne suis pas fan.
Un bon numéro, donc, fort agréable, mais qui ne va pas très loin ; quelque chose qui revient souvent sur ce titre, au fond, qui a cependant l’avantage de faire patienter dans les meilleures conditions le retour du titre phare.

marvel2inone8c

MARVEL 2-IN-ONE #8

Written by: Chip Zdarsky.

Art by: Ramon K. Perez

Cover by: Jay Anacleto.

Description: « Next of Kin » continues. A new life in a new town on a strange world. Everything has changed for the broken people once known as Ben Grimm and Johnny Storm. But can they repair things before one of their oldest villains puts the nail in the coffin of The Fantastic Four?

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: July 25.

marvel2inone82

marvel2inone83

Source : www.comicscontinuum.com

Chip Zdarsky mène toujours bien sa barque, et excelle dans les relations entre ses personnages. Si ses mondes alternatifs sont peu originaux voir, au fond, peu inspirés, il est sensationnel dans sa gestion de l’amitié Ben/Johnny, et notamment ici pour cet épisode où le pot-aux-roses est abordé, et où le second apprend enfin que le premier lui ment depuis le début.
Xavier Fournier a comparé cet épisode au Black Hammer de Jeff Lemire, il y a du vrai dans ses mots, mais je m’attache plus ici à la brutalité psychologique de l’affrontement entre Ben & Johnny qu’à l’environnement, bricolé autour pour permettre cette discussion, née de semaines de non-dits, d’attentes et de frustration.
Le tout est bien, vraiment, et l’auteur excelle, je le répète, avec ses et ces personnages. Dommage, encore une fois, que Marvel ait spoilé la fin de leur chemin, mais aussi que Ramon K. Perez ressemble tant à ce que fait Greg Tocchini : je ne supporte pas ce type de trait, et le graphisme ici me gêne.
Bref, vivement quand même la suite !

marvel2inone9c

MARVEL 2-IN-ONE #9

Written by: Chip Zdarsky.

Art by: Ramon K. Perez.

Cover by: Gerardo Zaffino.

Description: The Fantastic Four are back! But there’s something quite off about them. Ben and Johnny, powerless and stranded, are in the fight of their lives as « Next of Kin » continues!

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: August 29.

marvel2inone92

marvel2inone93

Source : www.comicbook.com

marvel2inone10c

MARVEL 2-IN-ONE #10

Written by: Chip Zdarsky.

Art by: Ramon K. Perez.

Cover by: Paul Renaud.

Description: « Next of Kin » concludes here. Ben and Johnny’s final stand to reclaim the name… Fantastic Four.

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Sept. 26.

marvel2inone102

marvel2inone103

Source : www.comicscontinuum.com

Suite et fin (ouf) de cette saga dans cet univers parallèle creux.
Mais ça se termine bien.
Ben & Johnny retrouvent leurs pouvoirs, l’envie et l’espoir - et les Fantastic Four de Mad Thinker mais aussi le vilain local Spider le sentent passer ! Chip Zdarsky gère très bien ce gros moment d’action, notamment en valorisant la classe et la compétence de Johnny. L’auteur se permet autant un hommage à son héroïsme, qu’une bonne définition de Reed par le même Johnny, et une allusion claire aux disparus ; c’est efficace.
Quel dommage, cependant, que Zdarsky se soit perdu dans cet univers parallèle vraiment creux… et, surtout, que Fantastic Four en soit déjà au #2 ! Les effets retombent.
Reste une lecture agréable, mais sans beaucoup plus. La faute, aussi, à des planches de Ramon K. Perez que je n’aime toujours pas…

La série Marvel Two-In-One s’arrêtera au #12.

Chip Zdarsky : « I knew I wanted to tell a couple of personal stories between the characters for issues #11 and #12, but I really want to stay out of the way of Dan’s Fantastic Four book, so it seemed like as good a time as any to wrap it up. This, of course, coincided with developing Invaders , which feels like the spiritual successor to Marvel 2-in-One . Invaders will be about what we do for family, just like 2-in-One was. I hope people check it out. »

Prévisible.

aHR0cDovL3d3dy5uZXdzYXJhbWEuY29tL2ltYWdlcy9pLzAwMC8yNDAvNTAzL29yaWdpbmFsL01hcnZlbF8yX2luX09uZV8xMV9hLmpwZw%3D%3D

MARVEL 2-IN-ONE #11
CHIP ZDARSKY (W) • RAMON PEREZ (A)
Cover by PAUL RENAUD
THE FANTASTIC FOUR are BACK!
• But there’s fallout from their absence, both in the universe and in the family. The THING and MISTER FANTASTIC go on a voyage to rectify mistakes and heal wounds.
• But is it too late?
32 PGS./Rated T …$3.99

aHR0cDovL3d3dy5uZXdzYXJhbWEuY29tL2ltYWdlcy9pLzAwMC8yNDAvNDk2L29yaWdpbmFsL01hcnZlbF8yX2luX09uZV8xMV8xLmpwZw%3D%3D

aHR0cDovL3d3dy5uZXdzYXJhbWEuY29tL2ltYWdlcy9pLzAwMC8yNDAvNDk3L29yaWdpbmFsL01hcnZlbF8yX2luX09uZV8xMV8yLmpwZw%3D%3D

aHR0cDovL3d3dy5uZXdzYXJhbWEuY29tL2ltYWdlcy9pLzAwMC8yNDAvNDk5L29yaWdpbmFsL01hcnZlbF8yX2luX09uZV8xMV80LmpwZw%3D%3D

aHR0cDovL3d3dy5uZXdzYXJhbWEuY29tL2ltYWdlcy9pLzAwMC8yNDAvNTAwL29yaWdpbmFsL01hcnZlbF8yX2luX09uZV8xMV81LmpwZw%3D%3D

aHR0cDovL3d3dy5uZXdzYXJhbWEuY29tL2ltYWdlcy9pLzAwMC8yNDAvNTAxL29yaWdpbmFsL01hcnZlbF8yX2luX09uZV8xMV82LmpwZw%3D%3D

aHR0cDovL3d3dy5uZXdzYXJhbWEuY29tL2ltYWdlcy9pLzAwMC8yNDAvNTAyL29yaWdpbmFsL01hcnZlbF8yX2luX09uZV8xMV83LmpwZw%3D%3D

Source : https://www.newsarama.com

Un numéro sur Reed & Ben est une bonne idée… mais fallait-il retourner sur cette autre Terre, si peu intéressante ?

Et la réponse est : « pas vraiment - mais ça ne dure pas, heureusement ».
Se positionnant après la première saga de Dan Slott sur Fantastic Four, qui n’est hélas pas encore terminée, Marvel Two-In-One entame son chant du cygne, avec un numéro sur Ben & Reed, avant un final sur Sue & Johnny. Un bon moyen de conclure la série, en revoyant les éléments déjà vus… mais, aussi, en montrant comment « ceux qui sont restés » peuvent accueillir « ceux qui sont partis » ; et ça ne se passe pas forcément bien.
Après un rapide (heureusement) passage sur la Terre du Spider, pour récupérer le Mad Thinker, Reed & Ben « soldent leurs comptes », le second reprochant au premier le départ et le mensonge sur la mort des Richards. Mr Fantastic tente de se justifier, d’expliquer - mais Ben anéantit rapidement sa première excuse, qui ne tient pas, forçant donc son ami à révéler la vérité ; et elle ne fait pas plaisir.
Je suis surpris que Ben ne rebondisse pas sur la révélation de Reed, car Grimm pourrait aisément s’emporter, et reprocher à Richards de « préférer » Doom à lui ; mais l’élément sous-jacent du choix des Richards, s’il demeure cynique et dur, se vaut. Ca se tient, même si du coup Ben & Johnny sont vraiment mal considérés par leurs proches.
Un bon numéro, donc, bien dialogué et rythmé, même si Chip Zdarsky a la mauvaise habitude d’enchaîner la création de versions alternatives complètement creuses - et, encore une fois, Ben aurait dû encore réagir ; mais qu’importe. La réunion de famille n’est pas aussi simple que prévue, et c’est une bonne chose.
Dommage que Ramon K. Perez colle autant son style à Roland Boschi, que je n’aime pas. Les planches ici me semblent brouillonnes, floues, et la lecture n’est pas agréable. Mais le scénario rattrape un peu les choses, et l’on pourra dire en définitive que Marvel Two-In-One aura été une série sympathique… même si Marvel lui a coupé l’herbe sous le pied en ramenant Fantastic Four, sûrement plus tôt que prévu, et même si Zdarsky n’a pas brillé sur les mondes alternatifs, alors qu’il a livré de très bons dialogues et caractérisations (et il faudra régler le cas de l’alliée de Ben & Johnny, aussi !).

DERNIER NUMERO !

marvel2inone12a

MARVEL TWO-IN-ONE #12

(W) Chip Zdarsky (A) Ramon K. Perez (CA) Paul Renaud

Our heroes were betrayed and left for dead, but now that the FANTASTIC FOUR are back, where’s RACHNA KOUL? The HUMAN TORCH and INVISIBLE WOMAN will soon find out, provided they can get past THE MOLE MAN!
Rated T

In Shops: Nov 28, 2018

SRP: $3.99

marvel2inone122

marvel2inone123

marvel2inone124

Source : www.comicscontinuum.com

Chip Zdarsky n’a peut-être pas eu les coudées franches sur ce titre, et il s’est perdu en imaginant de bien peu intéressantes Terres parallèles, mais une réussite demeure de son côté : il est bien celui qui aborde, de front, la déchirure provoquée par le mensonge des Richards envers Ben & Johnny, après avoir abordé le deuil terrible du duo envers leurs proches, qui a poussé Ben à mentir à Johnny.
Alors que la série s’arrête, l’auteur se concentre sur Sue & Johnny, mais n’en oublie pas de ranger les jouets, et de régler les détails ; il y parvient et, même si tout n’est pas parfait, réussir cela en si peu de pages tient d’un exploit, fort bien fait en outre.
En effet, Zdarsky se concentre un peu sur les Storm, mais surtout sur Johnny, qui dispose ici d’une très bonne caractérisation et de dialogues très justes. En réglant le cas de Rashna, en revoyant l’Homme-Taupe, mais surtout en utilisant les événements d’action pour que Johnny réfléchisse et comprenne pourquoi ses proches lui ont menti, le scénariste a l’intelligence d’apaiser les tensions - mais pas par un pardon absolu, mais par un discours fort mature de Johnny, qui comprend mais n’accepte pas. Mais, plutôt que de s’acharner à leur en vouloir, il exige et entend qu’ils soient meilleurs entre eux, à cela.
C’est fort, c’est beau, c’est bien vu et très cohérent, et cela offre une conclusion fort réussie, fort maligne, et surtout fort belle à une série qui a fait au mieux, a été affaiblie par le manque d’imagination de fond de Zdarksy et des dessins trop irréguliers (comme ici Ramon K. Perez, que je n’aime vraiment pas), et a été parasitée par l’éditorial. Mais il demeure ici un titre qui a toujours très bien géré la caractérisation et l’émotion, et a rendu tous ces personnages très humains… car très faillibles.
Cela restera une lecture qui m’a plu et marqué.

J’ai lu le premier TPB, qui compile les épisodes 1 à 6, et c’est très très sympa.

Zdarsky tient bien son tandem, il trouve des idées de caractérisation qui sont à la fois judicieuses, astucieuses et fidèles à ce qu’on sait des personnages, il pose des enjeux simples mais éloquents et riches (ouais, bien sûr, Richards a prévu l’éventualité, et bien sûr Ben va mentir à Johnny, évidemment, mais ça passe tellement bien).
Et même si je n’ai pas tellement suivi la phase « Doc Doom gentil », je trouve qu’il écrit très bien le personnage, évitant de se prendre les pieds dans le tapis d’un tel retournement.
Question dessin, les trois épisodes de Cheung sont vraiment, mais vraiment, très très chouettes. Schiti, que j’ai mis du temps à apprécier, fait un bon taff de remplacement : c’est plus inégal, mais c’est solide et assez joli.

Marvel-2-in-1-6-Cover

Et j’aime beaucoup l’intrigue dans le monde parallèle, avec une situation qui a bien dégénéré, mais que Zdarsky a pris soin de bien ancrer dans le réservoir d’idées des premiers Fantastic Four. Y a vraiment des scènes très convaincantes (le « You… coward », c’est carrément énorme).
Très sympathique, très agréable, et d’une certaine manière… très FF. Faut que je me trouve la suite.

Jim

1 « J'aime »

Une très mauvaise idée, et un traitement à l’avenant.
C’est pourquoi j’avais adoré voir ce que Zdarsky faisait avec le perso sur les épisodes que tu évoques ici.