MASQUES t.1 (Kid Toussaint / Joël Jurion)

Masques - Tome 1 - Le Masque sans visage

Al, Siera et Hector n’avaient rien en commun jusqu’à ce que des masques fassent irruption dans leurs vies. Des masques antiques qui leur confèrent des pouvoirs défiant l’imagination. Comment gérer un tel don quand on a quinze ans et d’autres problèmes en tête ? Pourquoi ont-ils été choisis ? Pas le temps de se poser trop de questions, un masque puissant est tombé dans de mauvaises mains. Il va falloir s’allier et le récupérer avant qu’il ne soit trop tard…

  • Éditeur ‏ : ‎ LOMBARD; Illustrated édition (27 mai 2022)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 88 pages
  • ISBN-10 ‏ : ‎ 2808205791
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2808205795
  • Poids de l’article ‏ : ‎ 505 g

Kid Toussaint est né il n’y a pas très longtemps et pas très loin. Il est Sagittaire ascendant Vierge, ce qui impressionne beaucoup dans les soirées mondaines. Se définissant tour à tour comme « rédacteur », « traducteur », « astrophysicien », « catcheur » ou encore « scénariste » (ce qui est souvent vrai), il s’est promis d’écrire une autobiographie sérieuse après sa mort. En attendant, il écrit des bandes dessinées. Parmi celles-ci, on trouve Killing Time (chez Ankama), À l’ombre du convoi et Holly Ann (chez Casterman), 40 Éléphants (chez Grand Angle/Bamboo) ou encore Brûlez Moscou (aux Éditions du Lombard).

Mais Kid Toussaint est surtout devenu l’un des piliers du journal Spirou et des Éditions Dupuis grâce à des séries jeunesse aussi réputées que Magic 7 et Télémaque (sur un dessin de Kenny Ruiz) ou encore Animal Jack (avec Miss Prickly) et Kid Noize (avec Otocto). La marque de Kid ? Des intrigues bourrées de rythme mais à l’ossature narrative très charpentée. Et ça, les enfants (et même les adultes…) adorent !

En 2021, Kid Toussaint écrit une nouvelle page de son parcours d’auteur en publiant chez Dupuis Love love love (dessin de Garrido), une histoire d’amour futuriste entre une jeune femme et un robot, et Absolument normal, récit dans un monde super-héroïque où le héros… n’a, lui, aucun pouvoir.

Entre énergie, inventivité, humour et réflexion sur la société et l’être humain, Kid Toussaint a encore bien des choses à dire et bien des univers à explorer…

Né en 1975, Joël Jurion fait un bref passage dans l’école supérieure d’Angoulême avant de commencer à travailler dans la bande dessinée après sa rencontre avec Thierry Cailleteau. À deux, ils créent Anachron chez Vent d’Ouest, une série mêlant brillamment science-fiction et humour. Suivent Les Démons de Dunwich avec Steve Baker au scénario, puis Vegas, avec Ludo Danjou. Capable d’explorer des univers aussi riches que divers, Jurion est en effet un infatigable dessinateur, aussi rapide que perfectionniste, oeuvrant aussi bien dans l’animation (il participe entre autres à la série Le Petit Prince, et au film The Prodigies). Il signe aujourd’hui Klaw aux Éditions du Lombard, où le scénario d’Antoine Ozanam lui donne maintes occasions de démontrer la virtuosité et l’énergie de sa mise en scène. Véritable synthèse narrative de son époque, cet inépuisable dessinateur qu’est Joël Jurion n’a pas fini de faire parler de lui !

Le Lombard sur Facebook :

La symbolique du masque a ceci de particulier qu’elle est commune à de nombreuses civilisations. Dans Masques se côtoient d’ailleurs des œuvres d’art aztèque, africaine, grecque et asiatique, correspondant à diverses époques.
Plus que du folklore, le masque est souvent considéré comme un lien entre le monde et soi-même. Il intervient dans des rites initiatiques, de guérison ou religieux. L’objet déposé sur le visage fait figure d’intermédiaire entre ce que l’individu représente et son ancrage dans la société.
De ce fait, le masque possède une nature double, tourné à la fois vers l’intérieur et vers l’extérieur : le masque protège et dissimule en même temps.

Jim

Le masque de pierre de JoJo’s bizarre adventure !
Et, donc, Jorge serait George Joestar ? ~___^

Tori.

Diable, moi qui croyais que c’était celui de Stanley Ipkiss.

Jim