MASTER KEATON t.1-12 (Takashi Nagasaki, Hokusei Katsushika / Naoki Urasawa)

Discutez de Master Keaton

Sortie du volume 1 le 15 mars chez Kana. Enfin ! Me tarde de lire ça.

ENFIN !!! ce n’est qu’apres le lancement de la nouvelle serie master keaton remaster au japon qu’apparait chez nous , en France , le chef d’oeuvre( vous pourrez en juger par vous meme) d’Urasawa enfin je veux dire un chef d’ouvre parmi tant d’autre d’urasawa…
De plus , le privilège que nous avons sur les japonais c’est que nous aurons l’edition de luxe immédiatement… YOUPI ^^
12 tomes de suspens , d’action et de passion .

J’espere qu’on pourra enchainer avec master keaton remaster directement apres la fin de master keaton mais cela est une autre histoire . Pour l’instant , profitons de cette oeuvre.
OO grands sempai , aurons nous droit a un pineapple army ?? ou M.Urasawa est contre cette idée ?

Merci pour votre temps.

La critique de Master Keaton #1 (Édition Deluxe - Kana) par Saruwatari est disponible sur le site !

Lire la critique sur Manga Sanctuary.

La critique de Master Keaton T.1 (Deluxe - Kana) par Den d Ice est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Je l’ai, me reste plus qu’à le lire. J’ai quelques souvenirs de l’animé (que je n’ai jamais fini de voir d’ailleurs) mais je sais que je devrais apprécier. Et vos critiques confirment la chose. :slight_smile:

Question, c’est plusieurs petites histoires ou il y a un fil conducteur pour la série ?

Pour ce premier tome, on a plutôt plusieurs enquêtes. Le seul fil conducteur évident est celui des relations entre le héros et sa famille qui évoluent plus ou moins entre chaque chapitre et qui nous permettent d’en savoir un peu plus sur son histoire.

Après donc une conclusion à Happy! riche en émotion, un Billy Bat qui commence à devenir très intéressant avec l’arc en court, nouveau coup de coeur made in Urasawa pour ma part !
Il aura fallu trouver le courage de s’y plonger dans ces pavés. Or, une fois passé un ou deux chapitres pour s’imprégner de l’ambiance générale, c’est fou comme il en devint simple de se retrouver totalement captivé par chaque petite histoire nous étant présentée.

Le manga m’a beaucoup fait penser à Dossier A dans sa construction sur deux plans. L’un se reposant sur les enquêtes de Keaton et son florilège impressionnant de références historiques, politiques, archéologiques ou sociales, mais servi par une narration moins lourde que celle du manga cité plus haut. L’autre sur un ton bien plus intimiste et léger, de très sympathiques petits moments de récréation pour le lecteur entre deux salves d’investigations qui auraient pu en leur absence s’avérer lourdes et lassant sur la longueur.

Ces deux premiers volumes présentent de nombreux chapitres, de nombreuses histoires plaisantes à lire, et je retiendrai notamment celle du volume 2 dans lequel le flegmatique Professeur Keaton au dos arqué nous révèle un charisme jusqu’alors mésestimé non pas par ses talents MacGyverien, mais uniquement en énonçant avec fermeté sa vision de l’enseignement.

Enchanté par cette réédition et décidément, je ne me lasse pas de découvrir le travail du Monsieur d’avant ce titre ayant fait sa renommée à un niveau mondial, Monster. Happy!, Master Keaton et même le recueil d’histoires courtes publié dans la collection Sensei de Kana si mes souvenirs sont bons (?), un retour en arrière dont Naoki Urasawa aurait bien tord d’en rougir tant la qualité est au rendez-vous et nous permet de redécouvrir l’artiste sous un nouveau jour.

C’est clair que c’est un très bon manga.
Attention toutefois le mérite n’en revient pas uniquement à Urasawa dont je ne dénigre pas le talent tant je suis fan. (20th century boys: une tuerie, Billy bat : génial, Pluto : Oh My God!!!)
Il est simple dessinateur ici.
Mais il est vrai qu’au niveau du scénario on semble se trouver complètement dans une histoire à la Urasawa.
C’est vraiment une excellente série à laquelle on accroche dès le premier tome (même si cela demande quelques épisodes).

Justement en faisant quelques recherches sur le manga, il semble que suite au décès du scénariste crédité sur le livre au milieu des années 2000, il y eut une polémique suite à une revendication de Urasawa qui déclara avoir été bien plus que dessinateur sur la série, l’ayant pris en charge suite à un divergence d’opinion avec Hokusei Katsushika qui s’éloigna très vite de l’écriture. Et laissant donc Urasawa aux commandes.

Ce à quoi s’ensuivit une dispute concernant l’attribution du travail d’écriture qui déboucha à un arrêt de commercialisation et au fait de rendre le titre presque introuvable durant quelques années. Jusqu’à très récemment avec cette nouvelle édition Deluxe (s’étant réalisée sous quelles circonstances ?) et une suite donnée aux aventures du professeur Keaton.

Je ne sais pas trop ce qui est vrai ou faux dans ces informations (si quelqu’un a plus d’éléments ?), en tout cas l’affaire m’a l’air assez compliqué…

Bah déjà merci pour l’info.
C’est vrai que ça serait intéressant d’en savoir un peu plus.

Note que sur la pochette il est écrit “d’après une histoire de” - ce qui n’est pas tout a fait pareil que “scenario de” – mais il y a 2 noms d’inscrits. J’ai pas mon exemplaire sous les yeux, mais Urasawa n’est pas crédité la non plus.

La critique de Master Keaton T.2 (Deluxe - Kana) par Den d Ice est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Assez d’accord avec les remarques. Les histoires sont assez inégales mais ce qui me gêne, c’est l’absence de fil conducteur. Je n’ai rien contre lire des histoires courtes. Mais à la longue ça devient de plus en plus difficile à lire. Rien que le fait de me dire que la série fait 12 tomes me rebute un peu pour la suite.