Mazinger Z vs Transformers : le manga officiel (non, ce n'est *pas* une fanfic)

(Jay Wicky) #1

Le compte twitter de Dynamic vient d’annoncer la sortie, le 22 mars 2019, d’un manga tout en couleurs mettant en scène la confrontation entre Mazinger Z et les célèbres Transformers.

Fort logiquement, c’est Naoto Tsushima, qui a travaillé à la fois sur les franchises Mazinkaiser et Transformers par le passé, qui est l’auteur du synopsis.

Les six dessinateurs sont :

  • Naoto Tsushima lui-même
  • Yu Kinutani (Amon, Mazinger Z Alter Ignition)
  • Hayato Sakamoto (très actif sur la scène Transformers au Japon : voici sa page sur le Transformers wiki)
  • Yoshioka Hidetsugu (un autre spécialiste des Transformers au Japon, qui a également œuvré sur Super Turtles, la version japonaise délirante des Tortues Ninja)
  • Kazumi Hoshi (dessinateur de la version manga de Mazinkaiser SKL et de Time Slipper Tamahime pour Dynamic)
  • Naoyuki Fujisawa dit NAO (spécialisé dans les adaptations en manga de séries live de la Toei, notamment dans l’univers de Kamen Rider)

Go Nagai dessinera quant à lui une couverture, mais ce n’est bien sûr pas le visuel qu’on peut voir ici.

Mazinger Z, à l’occasion de la sortie du film Mazinger Z Infinity, avait déjà croisé le chemin des robots de la franchise Pacific Rim, mais ce n’était que le temps d’une affiche promotionnelle. Là, il s’agira d’une véritable aventure dans laquelle les Transformers sont propulsés dans l’univers de Mazinger Z.

Le livre sera publié par Village Books, un éditeur japonais spécialisé dans la traduction de B.D. anglo-saxonne. Ils ont d’ailleurs très récemment débuté la traduction en japonais de la série classique de comics Transformers, jadis publiée par Marvel dans les années 1980.

Sources (en Japonais) :


0 Likes

(Blackiruah) #2

Ca peut être marrant ! Tu sais s’il y a déjà potentiellement un éditeur français sur le coup ?

0 Likes

(Regulator) #3

OOOOOOOOOOOUUUUUUUIIIIIIIIIII

Je VEUX le voir.

0 Likes

(Jay Wicky) #4

Pas que je sache. C’est donc le moment de harceler vos éditeurs français préférés à ce sujet sur les réseaux sociaux !

0 Likes

(Jay Wicky) #5

Du nouveau : en plus des six dessinateurs du recueil, celui-ci aura droit à plusieurs couvertures alternatives par d’autres artistes.

Couverture exclusive pour Amazon Japan par Tsuyoshi Nonaka, designer pour Bandai, Plex, etc. Il a également collaboré à Mazinkaiser :

Couverture réservée aux librairies japonaises, version A, par Kaze Shinobu, un vétéran du studio Dynamic. Récemment, il a illustré la dernière incarnation de Jeeg Robot, mais les vieux lecteurs d’Arédit se souviendront peut-être de son récit court Rêve d’Acier, paru dans Epic Magazine (VF) n°4, en 1984.

Couverture réservée aux librairies japonaises, version B, par Yuki Ôshima, le satyre qui a offert au monde Transformers Kiss Play, et si vous ignorez de quoi il s’agit, ne googlez pas, je vous en conjure…

(Vous noterez que par miracle, il a réussi à ne pas inclure de petite fille en jupe courte dans le bouzin. Bravo, Yuki, tu fais des progrès.)

Et enfin, la couverture de base, par le boss (Gô Nagai) :

Voici également quelques extraits, en petit format, des pages intérieures. Il s’agit d’un scan du magazine Figure King de février, consacré à la sortie du film Bumblebee.

C’est pas bien grand, mais on voit bien que ça va faire vachement “comics” (dans le sens moderne du terme), rien qu’à cause de la couleur. En outre, à voir la succession de certaines cases, on dirait que c’est du sens de lecture occidental.

0 Likes

(Le Doc) #6

Heu…trop tard…:face_with_raised_eyebrow:

0 Likes

(FC powaaaa) #7

Pas fait. j’ai la petite à côté, et je m’attends au pire …

0 Likes

(Regulator) #8

Je l’ai fait.

En fait,je connaissais déjà…

Bizarre.

Sinon,à quand,un crossover Transformers/Diaclone/Microchange?

0 Likes

(とり) #9

C’est trop petit pour que je m’en rende compte… En revanche, la succession des phylactères dans les deux pages les plus à droite semble confirmer ton impression.
Ce ne serait pas le premier manga dans ce sens (j’en possède quelques-uns, dont un ou deux de Leiji Matsumoto qui sont, comme c’est le cas ici, en sens de lecture occidental et en couleurs), et s’agissant d’un manga basé en partie sur une licence américano-japonaise, ça peut se justifier par une volonté de l’exporter.

Tori.

0 Likes

(Jay Wicky) #10

Bon, ben je l’ai reçu. Et effectivement, y aurait plus qu’à traduire les bulles pour faire un pur tradepaperback à l’américaine. C’est en sens de lecture occidental, tout en couleurs, avec le même genre de pagination (voire plus léger) et sans vouloir trop révéler l’histoire, on retrouve au moins deux des grands classiques des cross-overs et team-ups de comics :

- L’imbroglio interdimensionnel : au début de l’histoire, des divinités cosmiques en bures de moines décident aléatoirement de faire apparaître les Transformers dans le monde de Mazinger Z par le truchement d’une couille de téléportation.

- Le malentendu : les Autobots se font gruger par le Baron Ashura qui leur fait croire que Mazinger Z et compagnie sont des méchants, donc y a une brève bagarre entre les gentils.

L’histoire ne casse pas trois pattes à un canard, c’est surtout des prétextes à bastons, mais c’est joli et rigolo. Alors oui, ce serait sympa de voir ça passer les frontières. Je pense quand même que c’est plutôt du côté italien qu’on a le plus de chances de voir une traduction, parce que les publics des deux franchises y sont développés de manière à peu près égale. Mais bon, qui sait, sur un malentendu, ça pourrait peut-être arriver ailleurs…?

Un dernier spoiler :

Si vous vous attendiez à un cameo de Goldorak, eh ben non. La tradition étrennée chez Dynamic depuis quelques années continue, et seul Great Mazinger a droit à son apparition à la fin de l’épisode, dans une image qui tease la possibilité d’une suite avec des Transformers d’autres époques.

0 Likes