MAZZARI (Nico)

Discutez de Mazzari

ah ouais … janvier 70 … par du 20ème ou du 21ème siècle ?

Alors, sinon, Le Mazzeru, en Corse, c’est un homme (ou une Mazzera pour une femme) qui chasse dans ses rêves, l’arme à la main. Et dans la gueule de la bête qu’il a tuée ou blessée, il reconnait une personne de son entourage qui subira le même sort dans l’année (ils sont donc un peu maudit, quand même, ceux qui ont ce don). Donc, en Corse, à une époque où on pétrissait le pain à la fin et qu’on faisait des fagots de bois ou qu’on fauchait les blés, c’est un jeune garçon qui découvre qu’il a ce don. Et parallèlement, une jeune fille qui devient femme vit des heures troubles …
Bon, je vous dis pas tout … c’est donc très, très sombre, jusque dans le dessin que je trouve très bon. C’est tout en noir et blanc (dessin à l’encre de chine ?), un peu torturé, mais suffisamment clair pour qu’on suive l’histoire avec aucune bulle (mais quelques pauses écrites, mais ce sont des poèmes, des monologues, des prières). L’utilisation d’onomatopée est ici d’autant plus forte !
Le storytelling est également très bon (même si des fois, j’ai un peu de doute sur ce que je comprends, mais le texte de fin me conforte généralement). Y a peut être que pour certaines têtes que ça manque de de distinction. Heureusement que la BD est en grand format pour y voir un peu plus “clair” par moment, donc !

Sur le moment, je n’étais pas très attiré par cette BD. mais c’est finalement beaucoup plus fin et intéressant que ce que je pensais. Et puis y a un coté “contes et légendes corses” …

C’est marrant, j’ai l’impression de retrouver ça sur pas mal de tes commentaires franco-belges. Ce qui au demeurant est tout à ton honneur, puisque que cela témoigne de ta curiosité.

Jim

C’est parce que sur les derniers mois, j’ai participé au prix de la BD des médiathèques de mon coin. Fallait donc que je les lise ! Et force est de constater que c’était des genres que je lisais assez peu (et Mazzari, le graphisme m’attirait, mais le concept de l’histoire moins) … ceci expliquant cela !

Ah mais je me rends compte que je me suis bien planté de sujet …