MES MOIRES (Jean-Pierre Dionnet / Christophe Quillien)

Un inventaire graphique du meilleur de l’illustration depuis un siècle, voilà ce que propose Jean-Pierre Dionnet dans ce beau livre unique en son genre. Ce grand nom de la bande dessinée, fondateur de Métal Hurlant, ami des principaux dessinateurs depuis 40 ans, nous ouvre les tiroirs secrets de son immense érudition et propose un tour d’horizon d’ illustrateurs célébrissimes ou méconnus, mais qui tous ont un génie remarquable.
C’est en amateur éclairé de l’illustration en tous genres que Dionnet décrit, analyse, décrypte les œuvres de 50 artistes qui ont chacun inventé un style et marqué leur temps dans les domaines suivants : BD, Illustration, Mangas, Art, Humour et Graphic Art.
Précurseurs méconnus du grand public comme Alvin Correa, l’illustrateur talentueux de La Guerre des mondes d’H. W. Wells qui n’a jamais rencontré le succès qu’il méritait alors que toutes les représentations cinématographiques de ce classique de la science-fiction se sont inspirées de lui - Illustrateurs célèbres comme Jack Kirby le créateur prolifique avec Stan Lee des Quatre Fantastiques, de l’Incroyable Hulk, de Thor et des X-Men, ou Moebius le père de Blueberry. Artistes estimés des initiés mais pas encore populaires comme Neo Rauch le plus grand peintre de ce début de 21 ème siècle qui crée des toiles aux couleurs vives pleines de rébus mystérieux. Les découvertes sont nombreuses et le plaisir de lecture intense.
Ce livre est superbement illustré grâce à la collection inédite de l’auteur.


Sortie le 29/08/2019
Prix : 19,00 €
Broché : 400 pages
Éditeur : Hors Collection (29 août 2019)
Collection : Bandes Dessinées
Langue : Français

Il y a un extrait du bouquin dans les toutes dernières pages du dernier des Cahiers de la BD.

Que je viens de démarrer. Et rien que ces quelques pages concernant la création de Métal Hurlant, c’est passionnant !
Jim et d’autres, je pense que ça devrait vous plaire ! (après, le style d’écriture ne vous conviendra peut être pas, mais moi j’aime bien)

Je pense que je vais me le procurer un de ces 4.

Tiens, c’est quoi le problème avec le style?

C’est pas un problème. C’est juste que par moment j’ai l’impression qu’il écrit comme s’il me parlait en face.

J’espère que ça le restera.

Pour ma part j’ai trouvé ce bouquin très ennuyeux. Dionnet y décrit un monde très mesquin ; et la description de son propre apprentissage (ou de son perfectionnement) de la « pop culture », auprès notamment d’un libraire (dont le nom m’échappe), est sidérante d’égoïsme.

Un achat que je regrette d’avoir fait.

Ah ?! Intéressant ton avis (qui me refroidit un peu quand même).
Et la partie sur Métal Hurlant, tu en as pensé quoi ? (après, c’est peut être difficile de ressortir un avis d’un extrait quand tu as tout lu)

Je ne m’en souviens plus trop en effet.
Je crois me rappeler que c’était assez superficiel.

S’il n’y a que ce qu’il y a dans le magazine, je veux bien te croire.

Si c’est comme sur son blog, ça risque d’être pénible, c’est clair.

Jim

Ouais, bon … vous m’avez définitivement refroidi, là.

Je note qu’il a un co-auteur, donc c’est peut-être moins « spontané » que ses billets sur la toile.
Moi, j’aime beaucoup le bonhomme, mais sérieux, à lire, il fait piquer les yeux.

Jim