METAL MEN #1-11 (Dan DiDio / Shane Davis)

Dc annonce le retour des Metal Men dans leur propre titre, une maxi-série en 12 épisodes dérivée des événements de Dark Nights : Metal.

L’équipe créative est composée de Dan DiDio au scénario et Shane Davis (Superman Earth One) aux dessins. La publication débutera en octobre.

La couverture du #1 par Shane Davis :

The Metal Men are back! And back and back and back again, as DC takes a deep look into Doctor Will Magnus’ robotics lab as he experiments with what it means to be sentient in a modern world. Beginning this October, DC Publisher Dan DiDio (WEDNESDAY COMICS) and artists Shane Davis (BATMAN, SUPERMAN: EARTH ONE) and Michelle Delecki transform DC’s Metal Men in a new twelve-issue maxi-series drawn from events first seen in bestselling hardcover DARK KNIGHTS: METAL.

With nods to early DC Showcase stories, where the Metal Men first appeared, and DC’s long history of science fiction storytelling, the Metal Men discover a warehouse of old robots, older versions of themselves, that are junked and apparently left in disrepair by their creator rather than being rebuilt after their heroic battles. Meanwhile, a mysterious liquid Nth metal has appeared in the science site at Challenger Mountain…the same Challenger Mountain that came through from the Dark Multiverse and landed in Gotham at the end of DARK KNIGHTS: METAL and was the focal point of the DC New Age of Heroes miniseries NEW CHALLENGERS.

Source : www.cbr.com

Dan DiDio :

“I’m a longtime fan of the Metal Men and had a chance to write them briefly in the anthology, Wednesday Comics , several years ago. With this new series, we explore the essence of what makes the Metal Men human, by having them caught between Doc Magnus, the man who created them, and, the newly introduced, The Nth Metal Man, the being that gave them life. What I’m enjoying most about this book is the chance to stay true to all existing stories, while building out their mythology in exciting new directions.”

Shane Davis :

“I introduced Superman to a new generation in Superman: Earth One and heard from fans that they truly cared about our perspectives on Clark Kent and Superman. Dan and I have a goal on this new Metal Men series to give everyone a quality, entertaining story riffing off modern sci-fi narratives in a way that can only be done at DC. Hopefully fans will like our take on artificial life and find the unexpected humanity in these robots.”

L’équipe créative n’a rien d’excitant.

Pour dire les choses poliment.

Jim

L’horreur quand même. De si beaux personnages…

Quand je me souviens de ce que DiDio avait pondu sur “Forever People”…

Y’a Shane Davis quand même… Mais y’a Didio par contre…

Cours, cours!!!

Jim va débouler!!!

Jim, Jim, Jim

J’ai vu, j’ai vu.

Ce qui m’étonne, c’est que ce jeune homme puisse aimer à la fois Shane Davis et Lee Weeks.
Les mots me manquent.

Jim

Shane of you !

1 J'aime

Je trouve la couv’ plutôt sympa. Ensuite je crois que le seul truc que j’ai lu dessiné par Davis, c’était Superman: Earth One : je n’avais pas détesté le dessin, même si ça ne m’avait pas transporté non plus. Il est très possible qu’il ait commis des choses beaucoup plus moches plus lointainement, ou même depuis, je ne sais pas, mais dans l’absolu, je rejoins Hush et Blacki en cela que ce qui m’inquiète en priorité ici, c’est quand même d’abord le nom du scénariste.

Didio, c’était pas lui aux commandes de l’OMAC version Giffen ? C’était sympa, un peu trop calqué sur Hulk, mais pas désagréable à la lecture.

Jim

Il était coscénariste là-dessus, oui, mais j’avoue n’avoir pas lu ça. En tant que scénariste solo, c’est surtout à son Phantom Stranger version New 52 que je pense, dans le genre cata. Sans parler de son, hum, super boulot éditorial depuis une dizaine d’années, bien sûr.

Ah oui, en tant que responsable éditorial, je trouve qu’il mérite qu’on invente un cercle de l’enfer rien que pour lui. Comme scénariste (et comme lecteur, au fil des interviews qu’il donne et des préfaces qu’il signe), je le trouve un peu moins haïssable.

Jim

Horrible dans les 2 cas dans mon cas (je me demande régulièrement pourquoi il est toujours là d’ailleurs, il doit avoir un sacré dossier photo)

S’il n’y avait que lui …

C’est pas faux XD

Y’a quand même des choses qui sont sorties de son « règne » : 52, le Batman de Morrison, All-Star Superman, le WW de Azzarello, Detective Comics de Tynion… Et je sais que ça ne fait pas l’unanimité, mais le Batman de Snyder a quand même laissé une empreinte…

Sur cette partie il est avec Jim Lee, quel part vient de Lee qui a su montrer ses qualités d’éditeur et d’ou vient la part Didio ?

Même dans les mauvaises périodes, il y a des trucs bien. De même que, dans les bonnes périodes, il y a de la radouille.

Il me semble que Softverre parle du Batman de Snyder, pas du Superman. À moins que la conversation aille trop vite pour moi…

Jim