Meteors, par Duval et Ogaki


(JS) #1

Bonjour à toutes et à tous,

Pour celles et ceux qui ont aimé Les Guerriers du Silence, voici la nouvelle BD de Philippe Ogaki, écrite par Fred Duval.
Il est possible de gagner cette BD en répondant à trois questions.

Tout est expliqué là : comicverse.fr, MAJ du 19/03/2008.

Bonne chance à toutes et à tous !!


(terry) #2

Je profite du sujet pour une petite critique car je viens de le lire…
Alors la couverture me laissait croire à du dessin franco-belge, il n’en n’est rien; j’ai été surprise par le style manga, qui de plus fait un peu bâclé… L’histoire est pourtant sympathique, avec des intelligences artificielles prenant le pas sur l’homme (“règne digital”) et ceux-ci lentement, tentant de combattre ce état de fait, d’une terre “nanopolluée” , à l’espace traversé de “failles”… C’est bien raconté, même si les personnages font pour le moment assez cliché, (le vieux baroudeur de l’espace, la gamine rebelle, l’équipe de résistants menés par une femme de tête…) mais sont malgré tout attachants et charismatiques. Dommage seulement que la qualité du dessin ne suive pas celle de l’histoire, mais sans doute cela s’améliorera-t-il au fil de la série ([size=85]je l’espère en tout cas![/size])


(JS) #3

Effectivement, je pense qu’il faut laisser un peu de temps à Philippe Ogaki pour qu’il s’approprie les personnages.
Vivement le tome 2 !!


(sebulon) #4

Hop, je me suis procuré les deux premiers tomes!
C’est vrai que la couverture du premier ne laisse pas imaginer qu’on va retrouver un style manga à l’intérieur.
Connaissant déjà Ogaki par sa série “Les guerriers du silence” je ne suis pas trop surpris! Pour ce qui du talent du dessinateur, je préfère nettement son côté Mecha-designer plutôt que celui du chara-designer!

Terry a assez bien résumé l’histoire un peu plus haut. Des I.A, avec la plupart du temps, la bénédiction des hommes, contrôlent, dirigent la société en général!
On retrouve d’ailleurs, avec le petit robot de Noria, IBN une sorte de code conduite pour I.A ( Un peu comme les lois de la robotique d’Isaac Asimov).
Une I.A pourra désobéir à son propriétaire “si et seulement si” elle constate que la vie de ce dernier est objectivement menacé
Au fait? Est-ce que mes yeux ont du mal, ou bien IBN porte bien un haut avec le symbole du “Punisher” dessus? :astonished:

J’ai aussi trouvé que c’était une bonne idée de nous montrer les instances dirigeantes des I.A sous forme d’animaux (disparus à l’époque de l’histoire).

Bref, j’attends avec impatience le tome 3. En espérant avoir un peu plus de révélations sur “Les failles” et aussi sur ce qui est arrivé au colonel Karpov (voir couv tome 1)!