MME MAISEL, FEMME FABULEUSE (Saisons 1-3)

Dans le New York de 1958, Miriam “Midge” Maisel a tout ce dont elle peut rêver : un mari parfait, 2 enfants et un appartement élégant dans l’Upper West Side. Mais sa petite vie parfaite prend un virage inattendu lorsqu’elle se découvre un talent pour le stand-up.

MV5BZTFhMDdmODEtN2UwOS00ZjQwLTgxMGYtM2JlMGM3YTUyM2FjXkEyXkFqcGdeQXVyMTYzMDM0NTU@.V1

CREATRICE

Amy Sherman-Palladino

DISTRIBUTION

Rachel Brosnahan, Alex Borstein, Michael Zegen, Marin Hinkle, Tony Shalhoub…

INFOS

série américaine
Genre : comédie dramatique
Titre original : The Marvelous Mrs Maisel
Diffusion : depuis le 17 mars 2017 sur Prime Video
Format : 8/10 x 46/61 mn

Série renouvelée pour une quatrième saison.

Saison 3

Ha la vache. Il y a du avoir une sacré augmentation de budget entre les deux premières saisons et celle-ci. C’est un véritable ballet de chorégraphie diverses et fantastique à chaque épisode (la palme à celle sur les nageuses de natation synchronisée qui se fini sur Midge leur balançant un ballon dans la tronche).

Le fil rouge de la tournée et l’éloignement entre les personnages permet un développement pour chacun. Même un personne secondaire comme Imogène à son petit arc narratif. Mais les grands gagnants restent Susie est son aventure avec son nouveau poulain, Joel avec l’ouverture de son club, Abe et son envie de retourner aux sources d’un combat idéologique (le plus qui fait plaisir : la guest de Jason Alexander) et enfin et surtout Midge Maisel qui commence à se faire un grand nom dans le show-bizz sans pour autant ne pas vivre de réel déconvenue (notamment dans un final qui fait mal)

Les numéros de stand-up sont toujours aussi excellent et excelle dans leur manière de toujours se renouveller et s’intégrer au récit.

Une série vraiment formidable

Nickel ce 3x7 (mention spéciale au final).
C’est à se demander si la série ira jusqu’à la période du décès de Lenny Bruce (été 66).

Je plussoie.