MOON KNIGHT #1-5 (Jed McKay / Alessandro Capuccio)

L’impression positive se poursuit.
Je retrouve un peu ici le goût des épisodes de Warren Ellis sur Mr Knight, avec ici donc la fameuse version en costume trois-pièces qui est sollicité par un jeune type, surnommé Soldier, qui est agressé par… plusieurs personnes âgées. L’enquête est rapide et mène à un mercenaire surhumain capable de contrôler autrui grâce à sa sueur. Moon Knight le provoque et l’amène à tenter de le contrôler lui, mais le séjour dans la tête « anéantit » l’ennemi, qui découvre que le cerveau de Marc Spector a été transformé par Khonshu pour être son Avatar. Marc n’est plus humain, mais fait de son « anormalité » une force pour avancer et anéantir l’ennemi. On apprend aussi que son assistante est une vampire, alors qu’ils sont observés de loin par le « concurrent » de Marc auprès de Khonshu.
C’est bien, oui. Un peu moins diversifié et intense que le #1, mais Jed McKay gère bien sa barque en se centrant sur un bon numéro, une bonne intrigue et surtout une belle démonstration de sa vision de Moon Knight. C’est plutôt pertinent et réussi, avec une narration dynamique, une bonne caractérisation et de bons moments.
Alessandro Capucci illustre ça joliment, efficacement. Ce n’est pas forcément « beau », mais ça fait bien le job et l’atmosphère est bonne.

Un bon début, vraiment.

moonknight3a

MOON KNIGHT #3

Written by: Jed MacKay.

Art by: Alessandro Cappuccio.

Covers by: Steve McNiven, Greg Land.

Description: An apostate priest, Moon Knight has taken on Khonshu’s duty as his own. To the people he protects, this is a blessing. To Hunter’s Moon, this is sacrilege. It is no small thing, to betray a god and take on his role. And when the Fist of Khonshu offers shelter to vampires, the ancient enemies of the Moon God? The Moon Knight requires correction, and Hunter’s Moon will bring him back to the right path – whatever it might take.

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: September 22.

moonknight32

moonknight33

BAGARRE !
Jed MacKay livre une bonne grosse bagarre entre Moon Knight, perturbé par l’irruption d’adversaires, lui faisant craindre qu’il fomente à son propre insu sa perte, et Hunter’s Moon, ce fameux docteur qui se dit adepte de Khonshu et qui veut « rectifier » la conduite de Marc.
Bagarre, donc. Pas grand-chose d’autre à dire, on a quelques interactions entre Moon Knight et Reese, son assistante vampire qu’il a sauvée car il a (enfin ?) compris qu’on pouvait être vampire et victime, sans être forcément pleinement maléfique. Ladite bagarre est agréable à suivre car au trait nerveux et brutal d’Alessandro Capuccio, et cela finit sur la défaite d’Hunter’s Moon, qui retourne dans sa niche après quelques évocations d’éléments « nouveaux », notamment cette idée que Marc « devrait » avoir la mémoire et l’expérience de ses prédécesseurs.
Bon, que dire ? C’est une belle bagarre, c’est bien dessiné, c’est intense et fluide… mais ça se lit quand même très vite, et ça ne reste qu’une grosse bagarre. J’ai bien aimé, la série me plaît, mais c’est un épisode-prétexte, sympathique mais anecdotique en l’état.

MOONKN2021004_Preview-page-001

Moon Knight #4

(W) Jed MacKay (A) Alessandro Cappuccio (CA) Steve McNiven (VCA) Joshua Cassara
RATED T+
In Shops: Coming soon
SRP: $3.99

A NIGHT IN THE LIFE! From waking till midnight, Moon Knight’s life is filled with peril. A mysterious foe attacks from a new and unexpected direction, an old friend comes to visit and Moon Knight finds himself answering the same question over and over again: “Why do you wear the mask?” Featuring a guest appearance from the striped sensation Tigra!

MOONKN2021004_Preview-page-003

MOONKN2021004_Preview-page-004

Ah, McNiven en a marre de Barry Smith et redécouvre McFarlane et Stephen Platt.

Jim

J’aurais dit le Finch des débuts pour ma part.

Trop de zigouigouis. Et ça ressemble pas assez à un métissage raté entre Jim Lee et Marc Silvestri.

Jim

Ah pourtant, j’ai pensé à ça direct.

ascension-semic-n-1-comics-image

M’ouais, mais les gros doigts boudinés, les les membres trop ronds, l’abondance de détails (inutiles) tout cela me fait penser à Platt.

Jim

ce qui est loin d’être faux à mon sens.

Stephen Platt :

Marc_Spector_Moon_Knight_Vol_1_55

Même la signature de McNiven me semble participer à la référence.

Jim

Et sur celle-là, il y a marqué « after Jae Lee » :

Moon_Knight_Vol_9_3

Ouais, donc il a passé sa phase Barry Smith et il s’amuse.

Jim

J’aimerais bien voir la référence pour la Jae Lee.
J’ai pensé aux Namor, mais je n’ai pas trouvé.

Ça, non ?

Tori.

Sans doute un truc plus vieux, plus dans son style bisloïde.

Jim

Oui, je cherchais par là aussi.

Oui c est pas mal mais c afait un peu DD et son quartier… et on retourne en rond sur la psy, Konshu (et ses alliés)… content de revoir le Dr Sternman qui nous parle de jack Monroe

1 « J'aime »

Je pencherais pour un bon vieux image/youngblood/Chapel !